• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eau-pression

sur L'arnaque du coronavirus : qui va payer ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-pression eau-pression 14 février 09:24

@azyx1986 et @njama

Vos échanges sont intéressants. Je crois comprendre qu’@azyx est pratiquant des statistiques, puisqu’il a accès aux données brutes. Tout le monde sait que les gens aux commandes estiment que les statistiques sont à leur service. L’idée d’un état régulateur, dans lequel cette fonction incarnerait le principe de réalité est passée à la trappe.

La réalité d’aujourd’hui c’est donc que nous vivons le fantasme scientiste des gens qui n’en voient pas l’absurdité. La limite de ce fantasme, en ce qui concerne la santé, c’est que le fonctionnement physiologique de chaque individu puisse faire l’objet d’un suivi, voire être anticipé. Paradoxalement, je trouve inutile de s’opposer à cette tendance, car elle peut être efficace pour le bien-être de chacun.

Mais ce qui manque à cette vision des choses, et qu’on voit déjà dans la pratique exagérément analytique (organe par organe, fonction par fonction) de la médecine, c’est la bienveillance. C’est le regard que le médecin de famille, qui n’a jamais trahi vos petits secrets, jettera sur votre carcasse à bout de souffle pour vous signifier son impuissance définitive.
Cette bienveillance ne peut exister sans garantie du secret, celui qu’@azyx ne peut et ne doit lever. Secret qui protège les magouilles de Big Pharma, hélas.

Quelqu’un sait-il où en est l’opération d’échange de données entre labos d’analyse au niveau européen qui a été initiée au début des années 2010 ?

En lisant le complotisme ambiant, je me dis que le jour où on isole le gène du chef et celui du larbin, et qu’un larbin larvesque fournit le poison qui n’épargne que ceux chez qui un de ces gènes est dominant, certains ici sont mal barrés.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès