• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Aff le loup

sur Toujours plus bas dans l'abjection : Israël se cache derrière des avions civils pour frapper la Syrie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aff le loup 14 février 18:19

@prong

Non, il y eu embargo de la France, pour ses armes, contre Israel suite à l’attaque préventive du 5 juin 67...

"La rupture de cet équilibre eu lieu au mois de juin 1967 avec l’attaque surprise de la chasse israélienne sur les aérodromes égyptiens. Fort de ses soupçons sur l’imminence d’un conflit, le 2 juin, le général De Gaulle vint à décréter un embargo préventif sur les ventes d’armes à destination du Proche-Orient. Eu égard à la tension montante entre le président Nasser et le gouvernement israélien (retrait des casques bleus du Sinaï et leur remplacement par des unités égyptiennes, blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens, etc.), Paris tentait de temporiser l’escalade d’une situation dont elle savait son allié prêt à intervenir militairement.

Pris entre les intérêts systémiques de son allié français et la perception d’une menace à ses frontières, Israël fit le choix de l’assaut. La guerre des Six Jours allait dès lors marquer le début de la rupture entre Paris et Jérusalem, la fin graduelle d’une alliance jadis née à l’aube de Suez et mise à mal une décennie plus tard.

Le président français avait déjà tenté de dissuader ses alliés israéliens de passer à l’attaque, en envoyant un signal ferme par le biais d’un embargo sur les livraisons d’armes. "

En dépit des nombreuses tentatives de diversification de la coopération entre les deux États, le secteur de l’armement demeurait cependant la part la plus importante des échanges. Non seulement la France était le plus gros fournisseur d’armes d’Israël mais ces échanges portaient également sur du matériel de très haute technologie à l’époque, à l’instar du chasseur-bombardier Dassault Mirage III qui fut massivement utilisé lors de la guerre des Six Jours.

Donc le Fouga Magister comme les Vautours ont été vendus et faute de pouvoir acheter des MIII sous embargo décrit ci-dessus, Israel a du créer ses modèles Kfir et Nesher, évolutions de M III et M V, selon des moyens qui ne sont pas en liaison directe avec la France et Dassault ! La Suisse baigne, pas la France !

Tu regardes Wikipedia pour contrôler mes dires et tu verras le nombre de ces avions vendus par la France à Israël...

En Israël, le Fouga Magister était désigné Tzukit. 80 exemplaires furent construits localement, dont une quinzaine à partir de pièces fournies par Potez. Les livraisons commencèrent en 1960. En 1967, juste avant la guerre des Six Jours, les avions furent armés et équipés de sièges éjectables. Ils reprirent ensuite leur mission initiale d’entraînement. Au début des années 1980, des signes de fatigue de la structure furent détectés, et un programme de révision et de modernisation dut être lancé. Confié à Israël Aircraft Industries, il se déroula de 1983 à 1986.

En avril 1957, Israël achète 19 Vautour II A, 4 Vautour II N et 8 Vautour II B. Ces avions sont livrés entre août 1957 et mars 1959. Les Vautour israéliens reçoivent plusieurs modifications durant leur carrière, dont en particulier l’adaptation d’un certain nombre d’entre eux à des missions de reconnaissance. Ils sont retirés du service en 1971 pour la plupart, certains restant utilisés encore quelques mois en 1972.

Israël a engagé ses Vautour lors de la guerre des Six Jours (1967), principalement dans des missions de bombardement, ainsi que dans diverses opérations de moindre importance.

Lors du premier jour de l’offensive israélienne, le 5 juin 1967, toutes les bases aériennes égyptiennes avaient été neutralisées et l’aviation égyptienne détruite au sol dès la fin de matinée. Seule restait intacte la base égyptienne de Ras Banas, très au sud, au bord de la Mer Rouge, où plusieurs avions égyptiens avaient trouvé refuge hors de portée des Dassault Mirage III-CJ israéliens, à 900 kilomètres de leurs bases. À 18 heure, des Vautour israéliens, opérant à la limite de leur rayon d’action, parvinrent à la neutraliser.

Au total, six avions furent abattus par la défense anti-aérienne ou l’aviation adverse. Un Vautour a abattu un Hawker Hunter de la force aérienne irakienne, unique victoire aérienne de ce type d’appareil Israël a engagé ses Fouga Magister pour des missions d’attaque pendant la guerre des Six Jours (1967). Sept avions ont été perdus pendant ce conflit.

Pour le reste, c’est toi qui vois !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès