• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jjwaDal

sur Pas un centime pour les banques, tout l'argent pour les services publics de santé et pour les travailleurs


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jjwaDal jjwaDal 24 mars 22:11

@Buzzcocks
Il n’y a pas de « méchant patron ». Certes, des études montrent que la proportion de psychopathes dans cette catégorie correspond à celle de la population carcérale, mais c’est un effet collatéral des structures mêmes du capitalisme issues à la fois de l’histoire et des influences d’idéologues plus récent, voire actuels.
Lordon a parfaitement décrit la prise d’otages « cosmique » que constitue pour des entreprises privés la fabrication de la monnaie et du crédit d’une part et la gestion des moyens de paiements, d’autre part. Mais, que « tout saute » comme vous le dites et nous sommes dans un autre monde. Un Etat qui laisserait sa population et son économie se désintégrer sans rien faire perdrait instantanément toute crédibilité et tout pouvoir. On peut supposer que les mêmes qui harcelaient les juifs sous Vichy , éborgnaient des gamines ou des petits vieux au flashball en 2019 et demandent un laisser passer pour aller faire des courses en 2020, continueraient quand même à être payés mais je doute que cela suffirait. Donc, hypothèse d’école.
Toutes les études montrent que si « tout saute », les plus riches ont le plus à perdre de très loin, vu qu’ils concentrent l’essentiel de la richesse financière et de la valeur des patrimoines. Entre demander des sacrifices infaisables à 99% des gens ou aller chercher l’argent là où il est , il y aurait tout l’écart entre ce qui fait une parodie de démocratie et une dictature sans fard.
Ce n’est pas par gentillesse que les Etats garantissent les dépôts à hauteur de 50k ou 100k €. C’est une assurance vie.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès