• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djam

sur Confinement renforcé : Du paradis à l'enfer, selon que vous serez nanti ou misérable...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 25 mars 11:11

@oncle archibald
Déjà, cessez de vous angoisser en croyant que tous les infectés meurent ! Je l’ai chopé le covid, j’ai été soignée en restant chez moi le temps qu’il fallait et je suis guérie. Le virus est plus agressif que les habituels coronavirus mais sur un sujet sans maladie antérieure, on est secoué mais on s’en sort.

Par ailleurs, le confinement est une bonne solution à condition de l’imposer aux malades déclarés et à leurs proches, pas à tout le pays ! On semble également oublier qu’un système immunitaire, chez les sujets jeunes ou les autres lorsqu’ils sont sains, fabrique ses anticorps.

Combien de fois faudra-t-il rappeler que les chiffres de la mortalité due au covid19 n’atteignent nulle part ceux des grippes annuelles ? Du moins pas jusqu’à ce jour. Si ça les dépasse on pourra alors parler de pandémie inédite. (rappel : grippe espagnole = 50 millions de morts grippe asiatique = 32 millions... covid 19, au 23 mars 2020° = 15 000 !!)

Et les chiffres de mortalité annuelle et systématique due aux cancers, aux maladies cardio-vasculaires, diabète II et III ? Et les milliers de morts annuels dues à l’ingestion de quantité de médication chimique que gobent sans modération les français ?

Tous ces chiffres ne sont jamais commentés par les médias avec cette ahurissante obsession du covid19. La couverture médiatique ne connaît plus que ça ! Fini les scandales politiques, terminé les débats pourtant vitaux sur les retraites, le code du travail, les ventes d’armes de destruction massive dont la France est le 5ème vendeur au monde ! Et ça génère combien de millions de morts d’enfants, de femmes, de vieux, ces armes vendues aux pays que, de surcroît, les multinationales pillent depuis des années ?

S’il est important de mettre en place des contraintes sanitaires (on va pas revenir sur ces évidences), ne serait-il pas judicieux de se poser quelques questions restées curieusement en arrière-plan ?

La réalité, cher ami, c’est que la majorité des occidentaux avait l’habitude de vivre à peu près normalement (je dis bien « à peu près »), avec les destructions programmées des services sociaux et publics (malheureusement) mais sans véritable morbidité rapide et massive comme celles que nos pays déclenchent ailleurs dans la presque indifférence du plus grand nombre... et puis, vlan ! soudain c’est ici, chez nous, que la mort en grand nombre apparait !

Nous n’étions pas habitués à l’avoir sous le pif la mort omniprésente. Et bien la roue tourne et les conséquences d’un monde dévasté, désarticulé, ravagé par une idéologie que nous avons tous soutenue par notre mode de vie quotidien, notre petit confort loin des champs de guerres meurtrières (plus de 270 conflits déclenchés dans le monde rien que par les USA et l’OTAN !) qui tuent des millions d’anonymes. Qui a fait pire jusqu’ici ?

C’est pour cela que chacun ici fait son petit caca nerveux, fait son indigné dès qu’un vulgum pecus ose dépasser un poil les interdits gouvernementaux. C’est la trouille de la mort venue se trémousser sous notre pif qui nous rend aussi con, quasi délateur pour certains émasculés.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès