• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Octave Lebel

sur Coronavirus : une nouvelle ligne au passif de Macron (2/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 25 mars 19:27

Tout cela me fait penser à un vieux film que l’on nous repassait chaque été et qui était bien plaisant à voir "Mais où est donc passée la septième compagnie ? "de Robert Lamoureux avec Jean Lefebvre, Pierre Mondy, Aldo Maccione. Un sourire en pensant à l’humour de Robert Lamoureux léger autant qu’acide et un pincement au cœur en pensant à tous ceux qui sont en première ligne dont certains font semblant de découvrir le dévouement et le professionnalisme en imaginant que nous allons oublier leurs propos antérieurs. En pensant à tous ceux que le malheur qui a bon dos quelquefois frappe durement.

Tout cela est assez navrant. On ne sait plus s’il faut s’inquiéter, s’habituer, se résigner à un tel pilotage sans oublier d’espérer parce qu’il faut toujours espérer. Croire que de tout cela sortira un véritable diagnostic et les pistes de renouveau par un approfondissement de la démocratie et de la responsabilité (un apprentissage ?). Parce qu’il n’y a pas de démocratie sans responsabilités effectives des citoyens et de leurs mandants .On en est loin, plutôt dans un théâtre d’ombres et de lumières comme savent si bien le mettre en scène nos médias omniprésents (omnipressants).

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès