• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur Police : plaquage ventral & prise de cou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 12 juin 10:59

@Pimpin :

En effet, la responsabilité personnelle du présumé délinquant n’est jamais invoquée et pourtant !

On pourrait rêver d’un dialogue courtois :

Le flic : Monsieur vous êtes soupçonné de trafic de drogues illicites, veuillez monter dans notre véhicule, nous allons vous conduire au commissariat pour vérifications.

Le présumé délinquant version 1 : certainement Messieurs, et je vous démontrerai sans peine que vous vous trompez. Je vous suis, appelez un avocat je vous prie.

Le présumé délinquant version 2 : oui c’est exact je vends du shit tous les jours à cet emplacement, et merde aujourd’hui je me suis fait pincer. Tant pis pour ma pomme. Je vous suis, appelez un avocat je vous prie.

Un peu de douceur dans un monde de brutes, ça ne peut pas faire de mal comme dirait Guillaume Gallienne. Tous les problèmes seraient réglés. A partir du moment ou la « règle du jeu » n’est pas respectée par le « présumé délinquant » peut on imposer aux « forces de l’ordre » de la respecter ?

Le « présumé délinquant » a droit à la violence tandis que les « forces de l’ordre » doivent rester parfaitement insensibles aux insultes et aux menaces, encaisser les crachats, les coups de pieds, les coups de poing, tous les gestes violents qu’il va faire pour essayer de s’échapper tandis que les flics doivent essayer de maitriser ce pauvre malheureux présumé délinquant du bout des doigts et sans lui faire de bobos ? La oui c’est sûr, on rêve !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès