• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Une pauvreté africaine que l'Occident n'hésite pas à venir piétiner au nom de la charité


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 septembre 13:37

Ce n’est pas d’aujourd’hui !

Voici quelques arguments que Jules Ferry a soutenus devant les députés le 28 juillet 1885, tels qu’ils sont transcrits au Journal Officiel :

« Mais il y a une autre forme de colonisation, c’est celle qui s’adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[...] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[...] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d’une colonie, c’est la création d’un débouché.[...] »

« Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures [...] » [Remous sur plusieurs bancs à l’extrême gauche] « parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures.[...] »

« Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l’histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l’esclavage dans l’Amérique centrale, ils n’accomplissaient pas leur devoir d’hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation .[...] »


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès