• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de hamia

sur Comment devient-on un auteur biblique ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hamia 23 septembre 17:01
La naissance de Jésus

Sourate 19, 16-35 (traduction Blachère)
« Et, dans l’Écriture, mentionne Marie quand elle se retira de sa famille en un lieu oriental et qu’elle disposa un voile en deçà d’eux. Nous lui envoyâmes Notre Esprit et il s’offrit à elle [sous la forme] d’un mortel accompli. « Je me réfugie dans le Bienfaiteur, contre toi », dit [Marie]. « Puisses-tu être pieux ! »
 
- « Je ne suis », répondit-il, « que l’émissaire de ton Seigneur, [venu] pour que je te donne un garçon pur. » - « Comment aurais-je un garçon », demanda-t-elle, « alors que nul mortel ne m’a touchée et que je ne suis point femme ? »
- « Ainsi sera-t-il », dit [l’Ange]. « Ton Seigneur a dit : Cela est pour Moi facile et Nous ferons certes de lui un signe pour les gens et une grâce (rahma) [venue] de Nous : c’est affaire décrétée. »
Elle devint enceinte de l’enfant et se retira avec lui dans un lieu éloigné. Les douleurs la surprirent près du stipe du palmier. « Plût au ciel », s’écria-t-elle, « que je fusse morte avant cet instant et que je fusse totalement oubliée ! »
[Mais] l’enfant qui était à ses pieds lui parla : « Ne t’attriste pas ! Ton Seigneur a mis à tes pieds un ruisseau. Secoue vers toi le stipe du palmier : tu feras tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange et bois et que ton œil se sèche ! Dès que tu verras quelque mortel, dis : »Je voue au Seigneur un jeûne et ne parlerai aujourd’hui à aucun humain ! » Elle vint donc aux siens, portant [l’enfant].
- « O Marie ! », dirent-ils, « tu as accompli une chose monstrueuse ! O sœur d’Aaron ! ton père n’était pas un père indigne ni ta mère une prostituée ! » Marie fit un signe vers [l’Enfant]. - « Comment », dirent-ils, parlerions-nous à un enfançon qui est au berceau ?« 
Mais [l’enfant] dit : « Je suis serviteur d’Allah. Il m’a donné l’Écriture et m’a fait Prophète ! Il m’a béni où que je sois et m’a recommandé la Prière et l’Aumône tant que je resterai vivant, ainsi que la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux. Que le salut soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai et le jour où je serai rappelé vivant ! »
Celui-là est Jésus fils de Marie. Parole de vérité qu’ils révoquent en doute !
Il n’était pas séant à Allah de prendre quelque enfant.
Gloire à Lui ! Quand Il décide quelque chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est. »


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès