• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur La COVID-19 les discrédite et les rend tous FOU, même des philosophes !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 1er octobre 23:30

@Fergus

Au delà des abrutis, qui en disent souvent davantage sur eux que sur ceux qu’ils visent, un lien précieux pour une lettre ouverte que j’ai lu ce jour. 
Fancesca Melandri a publié cette lettre ouverte dans des journaux européens, au début de la crise du covid. https://bit.ly/3l2aTPK
Une très bonne écrivaine humaniste, dont j’ai lu un seul livre « au dessus de la mer », qui m’a bouleversé. 
Sa lettre ouverte est dans son ton. « Je vous écrit du futur »
extrait : 

Vous sera révélée avec une évidence absolue la vraie nature des êtres humains qui sont autour de vous : vous aurez autant de confirmations que de surprises.

De grands intellectuels qui jusqu’à hier avaient pontifié sur tout n’auront plus de mots et disparaîtront des médias, certains se réfugieront dans quelques abstractions intelligentes, mais auxquelles fera défaut le moindre souffle d’empathie, si bien que vous arrêterez de les écouter. Des personnes que vous aviez sous-estimées se révéleront au contraire pragmatiques, rassurantes, solides, généreuses, clairvoyantes.

Ceux qui invitent à considérer tout cela comme une occasion de renaissance planétaire vous aideront à élargir la perspective, mais vous embêteront terriblement, aussi : la planète respire à cause de la diminution des émissions de CO2, mais vous, à la fin du mois, comment vous allez payer vos factures de gaz et d’électricité ? Vous ne comprendrez pas si assister à la naissance du monde de demain est une chose grandiose, ou misérable.

Vous ferez de la musique aux balcons. Lorsque vous avez vu les vidéos où nous chantions de l’opéra, vous avez pensé « ah ! les Italiens », mais nous, nous savons que vous aussi vous chanterez la Marseillaise. Et quand vous aussi des fenêtres lancerez à plein tube I Will Survive, nous, nous vous regarderons en acquiesçant, comme depuis Wuhan, où ils chantaient sur les balcons en février, ils nous ont regardés.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès