• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur La dictature du « monopole du coeur »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 décembre 2020 09:07

Giscard a fourni à Macron la matrice du management d’extrême centre, une politique modérantiste dans les déclarations mais orientée dans les faits par des principes de libéralisme économique, et surtout conduite par un exécutif à tendance autoritaire, avec trois axes de repères :

  • un « girouettisme » à géométrie variable selon les situations et les interlocuteurs
  • la modération rationnelle du juste milieu, « en même temps »
  • le républicanisme centralisé (forcément, pour un centriste) et limité à l’exécutif

La technique consiste à opposer à l’alternative droite-gauche une pseudo rationalité technocratique (« conseil scientifique ») et soi-disant dépolitisée, et à qualifier d’extrêmes tous les autres acteurs de la vie politique. Les « officiers » du camp centriste sont issus principalement des institutions d’état (inspecteurs des finances en particulier) et de la petite bourgeoisie en passe de rejoindre la grande, en singeant la « noblesse d’empire ».

La machine à voter étant de cette façon déréglée, les urnes produisent toujours des résultats analogues.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès