• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djam

sur DSK !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 6 décembre 2020 00:08

@Fergus

Je pense pourtant que c’est Séraphin qui a raison...
Tout le monde connaissait l’obsession sexuelle de DSK, oui, comme la plupart des hommes politiques qui, n’ayant plus de vie privée tout à fait normale finissent par adopter peu ou prou les petites habitudes des réseaux de « service du soir ».

L’Etat profond, oui c’est toujours cette part discrète de tous les états républicains mafieux qui veille au grain quand ses gros intérêts sont en jeu, donc... l’état profond euro-yankee, aidé des services secrets ad hoc, savent parfaitement comment neutraliser un politicien qui prend une initiative qui n’était pas inscrit dans « sa feuille de route ».

Or, oui, DSK envisageait de modifier les accords économiques avec Khadafi, ce dernier avait tout à fait sérieusement envisager de ne plus régler une partie des factures du pétrole en $ mais en... € ! A terme, Khadafi voulait créer un forum économique africain afin de desserer le lien qui tient la plupart des dettes africaines au $. Son objectif était de créer les Etats Unis d’Afrique (cf. son petit livre vert que quasiment personne n’a lu par ailleurs).

DSK voulait avancer ses propres pions, quitte à trouver après un arrangement avec Washington. Mais les ricains « sont en guerre » avec la France (cf. la réflexion de Mitterrand lors de ses derniers entretiens avec G.M. Benhamou, son biographe officiel)....« ils veulent tout et sans partage » (sic Mitterrand). 

L’affaire DSK a été sciemment touillée, noyée, diluée dans une affaire de m-œurs. En général ça se vend très bien auprès des masses abruties par leur télé qui les arrose en écran géant accroché au milieu de leur salon. On ne saura évidemment jamais (ou en tout cas pas avant longtemps) si la « victime » était en mission grassement payée ou pas. 

Ce qui est certain en revanche c’est que l’état profond a décidé de neutraliser le canard trop indépendant... et quand l’état profond, ici comme ailleurs, craint que ses très gros intérêts soient gênés, lui ne l’est pas du tout pour éliminer sans état d’âme les empêcheurs.

L’argent, encore l’argent, toujours l’argent. Une maladie grave affecte notre époque, elle s’appelle la pléonexie (terme que j’emprunte à Rober-Dany DUFOUR, auteur d’essais très éclairant sur l’involution avérée de nos sociétés et ses dérives inquiétantes. Oui, l’argent et la maîtrise des lois sont les deux choses suffisantes pour régner sans partage et sur le dos du plus grand nombre. Ajouter aujourd’hui la variante du bio pouvoir (inventer des crises sanitaires perpétuelles) et vous avez le vrai visage de notre magnifique civilisation.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès