• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Il n'y a pas de féministes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lampion Séraphin Lampion 6 mars 12:10

Le féminisme à l’américaine que nous connaissons actuellement n’est qu’une variante de la « discrimination positive », cette manipulation consistant à faire peur à la majorité en proposant des changements inacceptables pour la plupart, et cela dans le but qu’en fait, rien ne change.

Gisèle Halim, elle, était vraiment féministe. Mais de la même façon que l’« écologisme » est larme du greenwashing qui permet d’enfumer en vert, ce qui permet de discréditer le mouvement écolo dans son ensemble et, du coup, mettre un écran sur les réalités, les caricatures que sont les « femen » et autres walkiries ou amazones sont le meilleur moyen de détourner les regards des vraies inégalités hommes/femmes, en commençant pas les écarts de salaires, mais aussi les plans de carrières.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès