• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Xenozoid

sur “La santé devrait être totalement publique, et non dévolue au secteur marchand !” entretien avec une soignante et syndicaliste CGT


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Xenozoid Xenozoid 13 mars 2021 15:11

@jymb

et la bouffe !!!!! quel scandale,la marchandisation du vivant n’est pas nouveau de toute façon : 

Dans le monde technologique sur-organisé , que nous avons créé , il n’y pas moyen de sortie pour les animaux ou les humains. Car nous sommes vraiment pas très différents des animaux que nous élevons dans des cages et des aquariums dans nos maisons : Nous vivons dans des petites boîtes a température contrôlée , appelés appartements . Nous aussi, nous achetons la nourriture standardisée labélisée , nourriture très différente a ce que nos ancêtres mangeaient. Nous non plus, nous ne trouvons aucun débouché pour notre « sauvage » spontané ,castré et dégriffé que nous sommes par les nécessités de la vie dans les villes et les banlieues sous restrictions juridiques et culturelles . De même nous ne pouvons pas errer loin de nos chenils,sans autorisation (papiers) tenus en laisse comme nous le sommes par nos emplois , dans nos appartements préfabriqués ,puis plus loin , par des frontières politiques et mantenant la maladie(sic). Et si nous cherchons encore , que pourrions nous trouver ? Forêts , jungles, plaines sauvages , collines majestueuses ? Celles-ci sont rapidement en train de disparaîtrent nous travaillons sans relâche pour envelopper notre monde dans une peau de béton , pour s’assurer que toute l’herbe soit arrosé par aspersion et tous les marécages drainés et sondés pour être transformés en espace de bureau .Et ce que nous ne transformons pas en grandes cages et autres aquariums , nous le détruisons avec la pollution
Nous pouvons peut-être en apprendre davantage sur nous-mêmes en observant nos propres animaux de compagnie . Nous ferions bien d’apprendre d’eux que le vrai bonheur ne résulte pas a de la nourriture, de la santé physique et/ou de la sécurité même sanitaire
La solution au problème de la pauvreté affective de la vie domestique pour les animaux comme pour les humains , n’est évidemment pas simple. Nous devons commencer par reévaluer avant d’imaginer ce que la vie devrait être...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès