• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Captain Marlo

sur Pour un candidat unique des organisations ouvrières


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 08:05

@ Jean Dugenêt,

Tu essayes de nous fourguer Mélenchon comme candidat unique. Il faut quand même citer les déclarations de Mélenchon à propos de Mitterrand. Il y a de quoi en tomber de l’armoire !! « Mitterrand révolutionnaire », « le droit au bonheur » à la place de la lutte des classes, « l’Europe du socialisme », et tu crois à ces balivernes ??

"JLM parle il y a quelques mois de la présidence Mitterrand comme d’un « séisme : « le seul chemin révolutionnaire que l’on n’a jamais ouvert dans ce pays par une victoire électorale. »

Puis il se délecte de sa complicité avec ce grand commis de la bourgeoisie : « C’ÉTAIT UN BONHEUR DE TRAVAILLER AVEC LE VIEUX COMME CHEF DE MEUTE ». Cette « meute » a fort bien défendu la dictature du capital.

Et de poursuivre ce qui dévoile toute sa conception du socialisme : « François Mitterrand a dû ouvrir tout seul un autre chemin : l’horizon de la construction européenne comme nouvel espace pour le socialisme. »

Dans le « Le choix de l’insoumission », le livre d’entretiens qu’il a publié récemment avec Marc Endeweld, JLM consacre des dizaines de pages à son modèle. La première fois qu’il voit François Mitterrand, alors qu’il était sensé censé aller lui porter la contradiction, il est terrassé par le politicien :« François Mitterrand démarre son discours, et il se met à parler du droit au bonheur, qui a été ensuite un thème récurrent dans ma vie politique… C’est quasiment mon chemin de Damas, ce jour-là. Je tombe de cheval […] Je suis cloué, je ne peux pas parler, je n’ai plus envie d’aller lui voler la parole […] Je ne fais rien, j’écoute, j’écoute tout jusqu’au bout […] Ce fut une révélation, déterminante pour le reste de ma vie. » Effectivement, JLM ne s’en est jamais remis."


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès