• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de uleskiserge

sur Francis Cousin ou la disparition d'une grande partie du réel... présent et à venir...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

uleskiserge uleskiserge 8 avril 18:33

@alinea

 Vous ne pouvez pas ne pas avoir vu que Cousin ne s’intéresse qu’à Cousin !

Bien que groupie de Marx (un Marx à toutes les sauces, hubris à tous les étages)... Cousin a fini par « vendre la mèche » : en effet, il n’est plus capable aujourd’hui de cacher le fait qu’il est totalement à la merci d’affects qui structurent depuis toujours l’extrême droite : anti-féministe (rejet en bloc), anti-syndicaliste (rejet en bloc), anti-anti-raciste ( rejet en bloc : « le combat anti-racisme c’est des conneries ! ») ; essentialisation des populations issues de notre histoire coloniale ; élitiste faussement anti-élitiste - pour preuve son mépris à l’endroit du mouvement des Gilets-jaunes...

Sa présence à Radio Courtoisie explique tout ; le personnel de cette radio ne s’y est pas trompé ; on peut leur faire confiance.

Ce qui serait intéressant c’est de comprendre son cheminement à partir de sa biographie : comment devient-on (avec beaucoup d’autres avant lui) un Francis Cousin, adepte de l’émancipation « en marche arrière », via la manipulation, la confusion et la domination.

Tout comme pour d’autres « né » avec le Web, il y a chez Cousin une sorte de charge d’ordre.... disons psychologique, sorte de poids qui le plombe car Cousin n’a rien à faire, rien à voir, avec Marx et la praxis marxiste ; c’est bien là, chez lui, où se niche l’escroquerie du personnage-web. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès