• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Silence, on pique !

sur Francis Cousin ou la disparition d'une grande partie du réel... présent et à venir...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 avril 19:02

@ uleskiserge

des rapports de classes, qu’il n’y a qu’une seule et unique lutte, celle des classes,


IL n’y a que des rapports de classe ! La situation actuelle en est la parfaite démonstration. Quand Cousin fait parler Marx, il ne dit rien d’autre que les événements actuels ont été annoncés par Marx, prévisibles, car il ne s’agit ni plus ni moins que du capitalisme et ses multiples transformations. Comme dit cousin, on a beau affubler le capitalisme de dénominations comme le libéralisme ou l’ultra-libéralisme, il reste ce qu’il est : le capitalisme et la lutte des classes son corolaire.

Mais ce qui dérange profondément la gauche c’est la façon dont Lénine s’est arrangé en URSS pour appliquer un capitalisme d’Etat. La critique de Cousin est suffisamment pensée et documentée, (lui, il a lu Marx), pour se permettre de défoncer l’image adulée de Lénine, par les crevettes intellectuelles de la gauche post-soixanhuitarde. Avant 68, notons que ce n’était pas mieux, la rouille s’était déjà installée dans les rouages du PC.

Cousin est un iconoclaste.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès