• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre

sur Quelques réflexions supplémentaires sur le prochain conflit entre l'Ukraine et la Russie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Pierre 11 avril 19:51

Bonjour Roman,

Commentaire tardif mais je viens de rependre mes occupations habituelles après une longue absence.

Je constate que les ignorants de l’histoire de la Russie et de l’Ukraine (qui ont d’ailleurs une histoire commune) y vont de leurs commentaires stéréotypés comme si c’était encore Staline au pouvoir.

Je vous trouve bien timoré dans votre article. 

Personnellement, en cas d’attaque contre le Donbass ou la Crimée, je pense que les Forces russes doivent porter un coup mortel contre l’Ukraine. Le prix à payer sera le même pour une intervention locale ou pour une invasion.

J’ai récemment sidéré un Ukrainien qui voulait m’expliquer que les Ukrainiens n’allaient pas tarder à expulser tous les russophones (il a dit Russes) du pays à moins qu’ils ne parlent plus russe et alors que lui-même utilisait le russe et l’anglais.

Je lui ai expliqué comment un conflit avec la Russie se déroulerait pour l’Ukraine.

  • Les centres de commandement seraient détruit le premier jour dans tout le pays.
  • Toute la défense antiaérienne ukrainienne et tous les avions seront HS le premier jour.
  • Les systèmes de brouillage électronique rendront les communications ukrainiennes muettes dès le premier jours.
  • Il est possible que les ukrainiens possèdent aussi du matériel de brouillage. Il sera détruit dès que détecté.
  • Toutes les liaisons terrestres à l’est du Dniepr seront sous contrôle russe et les ponts seront détruits y compris les ponts sur le Dniepr à partir du premier jour.
  • La RPL et la RPD devront encaisser le choc puis les hélicoptères prépositionné à Rostov commenceront à se charger des chars Ukrainiens sans doute à partir du deuxième jour.
  • Les troupes d’élites russes prendront l’aéroport de Kiev (Borispol) le premier jour et sont rejoints deux jours plus tard par des colonnes venant de la frontière russe. Ils se dirigeront ensuite vers le sud pour prendre l’Armée ukrainienne en tenaille avec les unités qui partiront de Crimée.
  • Le troisième jour, les tankistes ukrainiens abandonnent leurs chars pour rentrer chez eux. Ils enlèvent leurs bottines pour courir plus vite. 
  • Le sixième jour au plus tard, les unités de RPL et de RPD soutenus par l’Armée russe atteignent le Dniepr. Si Odessa, Nikolaev et d’autres villes du sud se révoltent, ils continueront l’offensive au-delà du Dniepr.
  • Dans les 10 jours, on organisera un référendum d’indépendance dans toute la Novorussie et à Kharkov.
  • L’aviation russe et les missiles continueront à détruire les centres vitaux et les usines à l’ouest du Dniepr jusqu’à ce que Kiev se plie.

Notre ami ukrainien à rétorqué que l’Armée russe, c’est du Potemkine et que l’OTAN viendra au secours.

Je lui ai fait remarquer qu’il faudra une semaine avant que la première réunion ait lieu et trois semaines de plus pour prendre une décision. En plus, il faudra 6 mois aux Américains pour traverser l’Atlantique avec suffisamment de matériel.

La suite de la conversation était assez débridée, j’ai retenu l’extrême combativité des soldats ukrainiens, les meilleurs du monde, que c’est eux qui ont inventé les missiles et que Moscou va bruler. 

Je ne crois pas qu’une réconciliation avec les Russes est possible ou alors dans plusieurs générations. smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès