• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eau-pression

sur Train à hydrogène : Est-il vraiment propre et économe en énergie ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-pression eau-pression 13 avril 07:31

@popov

Si vous ne comprenez pas l’utilité du train à hydrogène, moi je ne comprends pas qu’on ne rêve pas de véhicules moins bruyants et polluants.

Vous qu’êtes sérieux, sauriez-vous sortir de l’argument « déplacement électrique = pollution déportée » ? Tout vecteur d’énergie stockable pouvant être utilisé dans un véhicule avec des avantages équivalents à la propulsion électrique (silence, souplesse de conception, pas de rejet broncho-agressif) est à considérer, dans la mesure où on peut le produire avec l’énergie solaire.

Les gens qui veulent des solutions toutes faites auront du mal avec ma phrase. Parce que l’éventail des techniques s’offrant à l’imagination pour satisfaire nos besoins de déplacement est immense. Le top (histoire de dégoûter les « réalistes ») étant la téléportation.

Pour quantifier les choses, quelle distance annuelle permettrait de parcourir 1 m² de capteur solaire avec un système qui restituerait en énergie utile 1% de l’énergie reçue ?

Exemple au pif : 200 watts pour se propulser à vélo, 100 Wh/m2 en moyenne d’énergie solaire incidente. Alors on peut se propulser à vélo pendant 1h tous les 9 jours (durée pour faire entrer 200 Wh dans le système).
Pour les concretos, un système constitué d’un capteur PV, d’une batterie et d’un moteur électrique, on doit être au moins à 5% de taux de restitution. Presue une heure par jour sur son vélo électrique totalement assisté.

Ceci était un calcul matinal. C’était ça ou siffler les passantes, mais y’en a plus que des masquées dans ma rue. Remarquez que je n’ai pas causé CO2. Mon pote Momo m’a dit : « j’en parlerai à mon chameau ». Marre de Momo.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès