• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JP94

sur Faina Savenkova – Les enfants ne devraient pas mourir à cause d'un conflit entre adultes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 15 avril 2021 16:57

Je pense que cette auteure répond naïvement, dans un contexte où la naïveté n’est pas de mise.

C’est un conflit entre adultes ? non, c’est un coup d’Etat fasciste avec une dimension de classe, et une connotation politique. Parler de « conflit entre adultes » réduit cette guerre à un différend entre adultes également responsables, renvoyés dos-à-dos. Très surprenant de la part d’une habitante du Donbass, ou de cette région historiquement marquée. Que je sache, les adultes côté Donbass ne tuent pas d’autres enfants : le crime est unilatéral et l’Occident le porte. 

Bien sûr, on peut se demander comme elle le fait comment les criminels de Kiev peuvent dormir tranquilles : pourtant, la réponse est dans le contexte : un fasciste n’a aucun état d’âme à tuer des enfants « inférieurs », tout en tenant les siens sur ses genoux.

Justement, j’ai visionné hier un reportage ( en espagnol) sur le procès de Minsk, en 1946 (le « Nuremberg de Minsk »). Le peuple biélorusse, qui a compté la plus grande proportion de résistants au fascisme, et la plus grande proportion de victimes civiles, y assistait. 

A un moment, le président du Tribunal s’adresse à l’un des accusés ( tous des officiers ou hauts gradés qui auraient préféré être jugés à Nuremberg, où il n’y eut que 11 pendus et tout l’Appareil bénéficiant d’un non-lieu) :

« vous avez torturé et assassiné des enfants de 3 ans, parfois moins. Pourquoi ? vous prétendiez vous venger des résistants qui attaquaient vos convois. Ces enfants ne combattaient pas. Vous ne pouviez pas prétendre qu’ils étaient impliqués. . »

L’officier nazi : « ils étaient communistes ».[ NB : les nazis massacraient bien sous ce prétexte]

Le président : "Mais comment pouvez-vous dire cela. Vous avez des enfants ?

le nazi : oui, 3 enfants, de 2 , 3 et 5 ans.

le président : si on vous disait qu’ils étaient nazis et si on voulait les condamner comme vous, vous trouveriez cela normal ?

l’officier nazi : non, bien sûr !

Le président : si quelqu’un disait que vos enfants sont des nazis, vous seriez d’accord pour l’affirmer, à cet âge, que déjà ils ont l’idéologie nazie ?

L’officier : non, évidemment !

le président : alors dans ce cas, pourquoi affirmer que les enfants de 3 ans étaient communistes et les assassiner, c’est une contradiction.

l’officier nazi : nous voulions exterminer la race slave.

Il exécuté comme les autres et les témoins racontent que si 3 condamnés se sont tenus correctement, les autres se sont mis à pleurnicher et supplier et ont déféqué.

Je pense que Zélenski et les autres méritent un procès de Minsk et ils en chieront dans leur froc, comme ces officiers dont ils sont les héritiers.

Dans le même reportage : il est question des enfants résistants biélorusses : ils sont estimés à 5000 partisans enfants : bien sûr volontaires, voulant combattre les nazis et venger leur famille. Mais les soldats de la Wehrmacht, qui en tuèrent dans un groupe lors d’une embuscade, furent très surpris de découvrir des enfants, la grenade à la main, qui les avaient attaqués. Et ils leur offrir une sépulture...ils ne devaient pas être nazis, eux.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès