• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pale Rider

sur Jacques Ellul, un pionnier de la dissidence écologique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pale Rider Pale Rider 20 avril 10:52

Merci pour cet article de grande qualité, et pour n’avoir pas fait l’impasse sur la dimension théologique d’Ellul, essentielle pour comprendre son oeuvre.

Ce qui est assez terrible sur le plan du vécu, c’est ceci : comment être plus malin que les autres en utilisant la technique sans vouloir lui être asservi ? Je n’ai toujours pas résolu la question, sinon en ne me mettant pas à la remorque du dernier gadget sorti. Dans mon entourage, j’ai été le dernier à me munir d’un téléphone portable parce que j’avais failli rater une interview faute de portable et en l’absence de cabines téléphoniques. Mais j’observe que beaucoup de grands discoureurs sur les méfaits de la technique, y compris des elluliens, ne sont pas les derniers à sacrifier rapidement au « Progrès » (informatique, automobile, etc.). Ce que je retiens d’Ellul, c’est qu’il avait une cohérence entre ce qu’il professait et ce qu’il faisait. C’est un exemple à suivre. Mais c’est vraiment difficile.

Enfin, force est de reconnaître que la technique nous rend bien service au niveau des relations interpersonnelles par temps de Covid. La diaboliser en soi serait idiot. En revanche, saurons-nous nous revoir en vrai et nous dégager largement de Zoom, Skype, etc., quand la pandémie se sera calmée ? C’est là que nous pourrons mesurer notre taux d’asservissement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès