• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jjwaDal

sur Sur les lettres des généraux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jjwaDal jjwaDal 8 mai 12:06

Le plus gros problème des militaires est, à mon humble avis, de croire encore que leur mission est de protéger la patrie, alors qu’ils ne sont que le bras armé de politiques pilotés par des intérêts purement privés. J’ai lu plus d’une fois que les militaires US avaient averti le pouvoir politique à de multiples reprises qu’un plan Marshall inavoué envers la Chine, pouvait en faire un concurrent militaire redoutable, voire à terme rendre leur travail extrêmement périlleux. L’histoire leur a donné raison.
Dans ce petit pays où ils pensent être aux ordres d’un chef d’Etat (qui manifeste poutant ostensiblement qu’il n’est qu’un préfet de région « européenne » , un mauvais « gestionnaire » et rien d’autre, aux ordres des bureaucrates bruxellois eux-mêmes mandataires d’intérêts purement privés) et avoir pour mission de défendre la souveraineté et l’intégrité du territoire national, ils ne peuvent que se sentir en sérieux décalage horaire avec l’histoire en cours qui est celle du démantèlement méthodique de la société française et de sa souveraineté.
Ces gens là ne se sont pas engagés pour détruire gratuitement des pays voisins ou essayer d’éponger les chaos organisés par le politique ici et là...
Comment défendre la patrie s’il n’y a plus de patrie ? Quel rôle veut-on leur faire jouer s’il n’y a plus de nation à défendre ?
Ceux qui arrivent au pouvoir sont de parfaits « copier/coller » des chefs de grandes entreprises qui sont juste là pour arroser les actionnaires tout en se remplissant les poches, quitte à laisser « leur entreprise » dans une marre de sang à leur départ...
Chat échaudé craint l’eau froide.
Les auteurs et les signataires de cette lettre ouverte sont l’honneur de ce pays. Ils ne veulent manifestement pas se voir confier par des pyromanes le rôle un jour de devoir éteindre les multiples incendies et comme la police tirer sur le peuple pour éponger les conséquences d’une errance et d’un aveuglement politique interminables...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès