• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ribouldingue

sur Ce qui attend la classe moyenne, c'est pire qu'un génocide, c'est l'esclavage !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ribouldingue ribouldingue 21 juin 16:40

Le problème de la classe moyenne c’est qu’auparavant elle léchait les culs des patrons en faisant toutes sortes de sacrifices pour leurs chers et bien aimés patrons.

D’ailleurs, ceux là, le leur rendaient bien dans le genre « Toi ! Couilles molles ! tu as bien fait trimer les pues la sueur tu deviendras le chef. Merci patron ! Merci patron... Quel bonheur de travailler pour vous on est heureux comme des fous.

Aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence et cela ne va pas aller en s’améliorant. Il y a une dette abyssale à rembourser pas seulement post covid elle était déjà présente avant la crise sanitaire qui n’a fait que l’enfler davantage.

Quand les patrons en étroite collaboration avec l’état se battent comme de beaux diables pour faire avaler toutes les couleuvres réformatrices aux salarié-es. Réforme des retraites, du chômage, de la sécurité sociale, du code du travail etc etc.

Que le patronat veut imposer le télétravail. A qui croyez vous que cela s’adresse ? Aux salarié-es du tertiaire qui représentent les classes moyennes. Vous avez récemment entendu ces salarié-es se révolter contre cette mascarade ? Que nenni ! Comme de bons gros toutous ils font le dos ronds devant le patronat ou l’état patron.

Remarquez la plupart de ces salarié-es sont bardés de crédits pour la maison, la voiture la sur consommation à outrance etc. L’état comme le patronat peut faire passer n’importe quelles réformes contre la masse salariale personne ne bougera une oreille.

Alors l’histoire de la racaille d’en haut, d’en bas, du milieu ou du cosmos n’a absolument aucun sens. L’union fait la force ! Il fût un temps où ce slogan avait une signification aujourd’hui on en est à marche ou crève et diviser pour mieux régner. Pleurnichez braves couillons...Bienvenue chez les pues la sueur !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès