• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de SPQR complotiste chasseur de comploteur...

sur Macron et le nuage de Tchernobyl


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Le judoka Luka Mkheidze réfugié politique géorgien naturalisé, a offert à la France sa 1ère médaille des Jeux olympiques de Tokyo en décrochant le bronze.

En 2009, quand Luka Mkheidze a dû fuir la Géorgie, Raphaël Glucksmann était le conseiller de Mikheil Saakachvili, président de la Géorgie dont il écrivait les discours et dont il disait : « C’est avant tout un ami ».

En 2009, quand Luka Mkheidze a dû fuir la Géorgie, Raphaël Glucksmann rencontrait Eka Zgouladze vice-ministre géorgienne de l’Intérieur qu’il épousa sans rien voir de la violence du régime, des tortures dans les locaux policiers.

Ô paradoxe ! en étant sur place, au cœur du pouvoir, la tête sur l’oreiller de la ministre géorgienne de la matraque et des prisons, il était moins bien renseigné qu’il ne l’est sur les Ouïghours sans avoir mis un pied au Xinjiang.

Battu dans les urnes en 2012 et craignant la colère du peuple, Mikheil Saakachvili a échappé à la prison en s’exilant en Ukraine, tandis que Raphaël Glucksmann et son épouse filaient à Paris.

Si vous aimez les leçons de liberté, de droits de l’homme, de démocratie, si vous aimez les discours intitulés « J’accuse », un nouveau Zola nous est venu : il a été déféqué par la Géorgie.

Théophraste R.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès