• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.

sur Le boomer, l'activiste et le dérèglement climatique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 septembre 16:27

Tiens, perso, je vois le consumérisme plutôt du côté de la mère (téter le bon sein en permanence, ou déplacé vers la cigarette ou en pire, la toxicomanie... C’est au père de dire stop et d’instaurer des LIMITES. Lire : Jean-Pierre Lebrun : un immonde sans limite. Autrement dit : sans père ni repère.. Assez nulle comme analyse...Le matériel étant plutôt du côté de la mère et le spirituel du côté du père... Vive la décroissance, c’est le sens du carême (800 millions d’obèses dans le monde). Mangez moins et tournez-vous vers plus de nourriture spirituelle...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès