• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de tiers_inclus

sur L'arnaque des fact-checkers


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

tiers_inclus tiers_inclus 29 septembre 13:29

Un exemple parmi d’autres :

L’échappée immunitaire ne remet pas en cause la vaccination nous dit ce fact checker : https://factuel.afp.com/le-risque-devasion-immunitaire-ne-remet-pas-en-cause-les-campagnes-de-vaccination

Alors examinons les arguments de ces prétendus rectifieurs de la pensée produits le 25 mars 2021 avant les flambées virales :

"Les virus mutent constamment, laisser le virus circuler engendrerait des variants de toute manière." L’auteur oublie ou feint d’oublier car c’est élémentaire que ce n’est pas la propension du virus à muter qui change mais la pression de sélection. Copie, mutation, sélection forment la base de l’adaptation évolutive. Lorsqu’une souche est majoritaire les variants nouveaux ont moins de chance d’accéder à leurs cibles reproductrices occupées par les majoritaires. En revanche si les souches majoritaires sont inhibées par le vaccin qui va se développer ? A minima c’est un formidable accélérateur de l’expression des variants.


"Les coronavirus ont cette particularité d’être plus stables que d’autres virus à ARN, indique l’Inserm sur son site. " Wishful thinking démentie par les faits. On pourrait bien épuiser l’alphabet grec. A moins que l’échappée immunitaire soit justement la cause de l’instabilité inattendue.


"Un risque théorique d’évasion immunitaire, évitable par les campagnes de vaccination massives" Wishful thinking quant à la mise en œuvre, le gourou illuminé voulant convertir tout le monde ici et maintenant, oubliant les échanges internationaux, les divergences de politique sanitaire et surtout le caractère radical, extrême et nocif de ne pas appliquer un protocole de vaccination adapté à chaque cas. Dans les faits Israël, Gibraltar et l’Islande ont opté pour une vaccination la plus massive et rapide possible mais vainement, au prix désormais des plus fortes flambées.

"le nombre de mutations permettant l’évasion immunitaire, sans compromettre la virulence du virus, est donc limité. Le virus "ne peut pas se permettre toutes les fantaisies. C’est comme pour un véhicule : vous pouvez changer à l’infini la couleur des roues, mais vous ne verrez jamais un véhicule avec des roues carrées" Limité forcément et encore s’il ne s’installe pas de circularité autrement il faudrait que les vaccins intègrent parallèlement toutes les mutations antérieures. De plus si on assimile à un mot la protéine in fine produite, les substitutions de ses lettres sont finies mais potentiellement importantes, enfin cela manque de quantification. Et resterait le problème d’une possible circularité. Bref pour être convaincant il faudrait être précis.

Amen. Que ces arguments de part et d’autre soient discutés est une bonne chose. Qu’ils soient présentés comme un fact check est une insulte à l’intelligence et surtout un abandon autoritaire de toute dialectique. Quel crédit intellectuel et moral accorder à ces illuminés qui étiquettent leurs opposants de conspis quand ils sont à bout d’arguments ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès