• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Octave Lebel

sur Ce que révèle la suprenante ode au globish de Mélenchon


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 16 janvier 10:47

À propos de globish, ne perdons pas de vue à quel point une langue et sa préservation sont importantes pour l’identité culturelle d’un peuple. Ce serait dommage de passer à côté de cette notion. Après Chirac et son ministre Jacques Toubon cette notion a été négligée dans les politiques publiques à droite et bien sûr aussi par la fausse gauche que tout le monde connaît qui a préféré le brillant plutôt que le travail de fond.

De ce point de vue, l’usage du globish par nos politiques et au sein de l’UE, le relais qui en est fait par les médias sont des signaux de décadence certains et volontaires vis-à-vis de nos racines culturelles et de ses formes de créativité. Evidemment, il ne s’agit pas de confondre le globish avec la richesse de la langue anglaise ou sa version américaine. Un peuple instruit et cultivé est la condition de la maîtrise de son avenir et sa langue fait partie de ses plus grandes richesses.

Le concept de créolisation (Edouard Glissant) mérite que l’on s’y attarde à propos des processus d’échanges interculturels et des enrichissements qu’en tirent les êtres humains quand bien même cela se passe dans un contexte de domination.

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2011/02/03/pour-l-ecrivain-edouard-glissant-la-creolisation-du-monde-etait-irreversible_1474923_3382.html

Ce sont des sujets sérieux, souvent abâtardis dans les médias qui méritent mieux que la polémique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès