• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Bertrand Loubard

sur L'histoire sans fin des pandémies et de l'embrigadement total de la population mondiale selon l'épidémiologiste Alice Desbiolles


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 22 janvier 18:53

@Xenozoid
Ce sont les « voies du seigneur qui sont impénétrables ». Comme disent les enfants de chœur dans la sacristie quand l’évêque explique que le « mal, c’est que tu n’aimerais pas qu’on te fasse » et que le bien c’est au contraire « ce que tu aimerais bien qu’on te fasse ».
Mais c’était avant que les évêques ne reconnaissent la dimension systémique de ces « défaillances ».


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès