• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mirlababo

sur « DIEU OBSCUR. Le sexe, la cruauté et la violence dans l'Ancien Testament » par Thomas Römer - Labor et Fides - 1998


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mirlababo 31 juillet 17:23

Ainsi, les humains se trouveraient divisés en deux catégories : «  Du côté de Dieu se trouvent l’ordre et les justes ; de l’autre il n’y a que le chaos et les méchant. Et Dieu, bien évidement, donne le bonheur aux justes tandis que le malheur et les souffrances sont réservés aux mauvais. » (1) Le malheur apparaît comme une sanction divine ; c’est un malheur mérité.

Et de l’autre... il y a justement tous les autres, peu importe comment vous les nommez. Ceux qui n’ont pas la foi ou ceux qui ne se sont pas convertis. Rien à voir avec les méchants. 

Aujourd’hui les autres sont les consommateurs zélés, LGBT, les racialistes, en réalité tous ceux qui pensent que le monde est un prolongement d’eux mêmes et non l’inverse. Le monde c’est eux.

A mon humble avis.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès