• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de I.A.

sur Du « consensus de Washington » à la globalisation financière, qui a profité plus aux pays du reste du monde qu'à l'Occident


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

I.A. 17 août 16:06

Vous semblez régurgiter une leçon bien apprise dans le but de convaincre : « mmh, y’a bon dollar ! Surtout continuons à suivre les États-Unis avec vénération, ils éclairent le monde, tandis que leurs réussites et leurs richesses ruissellent vers le bas, c’est-à-dire vers nous les gueux... »

Pathétique.

À votre manière, vous nous faites penser à cet américanophile fanatique, là, Spartacus LePlusDesPlus, qui dénonce si facilement les poussières dans les yeux des autres sans voir la poutre dans l’oeil de son idole.

Des monnaies en usage qui sont indexées sur une monnaie en usage, c’est simplement une hérésie, mondieur. Ça s’appelle totalitarisme économique ou fascisme financier, c’est tout.

Bretton Woods, avec l’indexation des monnaies concurrentes sur le dollar et le dollar sur l’or, n’était que l’habile préparation de 1971, 1973... 1976 : la plus grosse escroquerie de tous les temps, mon cher monsieur  !

Les Européens ripostèrent avec l’euro. Peine perdue, les ricains « évangélisèrent » tout le gratin mondial, en particulier les jeunes pousses (Macron en fait partie, Spartagugus aussi).

Covid et l’Ukraine vont terminer de descendre l’euro, seule monnaie concurrente du dollar, pendant que le rouble tente sa chance face au bon gros dollar fasciste et sale.

Suite au prochain épisode.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès