• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Voltaire

sur Jean-Louis Debré : « J'étais fondamentalement contre cette mesure d'aministie, mais... »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Voltaire (---.---.192.14) 30 mai 2006 12:28

Pénible est la fin de l’ère Chirac... Cette dernière année de fin de règne sera entièrement dévolue au sauvetage des meubles ; les siens tout d’abord (comment faire pour éviter toute mise en examen mainteant que son poulain Villepin est cuit), ceux de son épouse (pourvus qu’ils ne remplacent pas le procureur en charge de l’affaire des vols euralair par quelqu’un de plus indépendants), et ceux de tous ses amis... Il va falloir caser tout ceux qui n’ont pas su prendre le virage Sarkozy, gagner du temps, profiter au maximum de son pouvoir de nomination pour retarder les échéances... Quel travail, bien plus pénible que le job qu’il aurait dû faire en tant que président (s’occuper du pays, quelle drôle d’idée...).

Et puis surtout l’essentiel, que Sarkozy ne passe pas (c’est qu’il a la rancune tenace le bougre, avec lui la justice se mettrait à ses trousses), alors plutôt le PS que Sarkozy, en évitant aussi soigneusement ce félé de Bayrou qui, rare gars honnête du sérail politique, serait capable de mettre sur la place publique ce qui ne doit jamais sortir du petit cercle de la haute énarchie...

Une erreur de plus donc que cette amnistie, il y en aura d’autres puisque Chirac ne se soucie plus de faire gagner son camp (mené par l’infâme Sarkozy) et que sa popularité et celle de l’UMP l’indiffère.

Un second tour Le Pen- Royal lui irait très bien, attendons-nous donc au pire. Que fera l’électeur ? Refuge vers les extrèmes ou l’abstention ? Bayrou ou un autre candidat aux mains propres saura t-il séduire ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès