• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de

sur Les sites de conseils en drague


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

(---.---.173.46) 21 mars 2007 21:20

Ok, ok... zen les gens... On va réussir à se comprendre (enfin j’espère). Thomas, si « Être soi-même » ne suffit pas, est-il toujours nécessaire de mettre en scène un personnage autre que soi ? Chacun son chemin, soit ; pour ma part, j’aurais l’impression de duper l’autre en faisant cela (pour l’avoir fait justement). Si l’intention est toutefois de se réinventer, de se renouveller, alors je vote oui et soutiens ta démarche ! Quant au fait de « se résigner à sa condition avec fatalisme », encore faut-il déterminer ce qu’est « notre condition », et se rappeler ces notions de philo que sont le libre-arbitre et le déterminisme... Sommes-nous réellement prisonniers de tout ce que nous créons et des limites que nous nous imposons parfois ? Quelles sont celles que nous pouvons transcender ? Ou bien, au contraire, sommes-nous libres de nous remettre en question avec amour - sans être trop durs avec nous-mêmes ? C’est ce que j’aime à croire en tout cas.

Pour faire écho à Makimaki (merci pour ce doux et enjoué témoignage), je suis également loin d’une morue ou d’un gravat, mais j’oublie (trop) souvent d’imaginer mon interlocuteur sur le trône... Résultat : pas de résultats justement !! smiley Le peu de fois où j’ai fait preuve de plus d’assurance et d’entreprise en me convaincant qu’on est tous logés à la même enseigne, j’ai littéralement inhibé mon partenaire ! Résultat : pas de résultats là encore !! Heureusement que je ne manque pas d’humour à mon égard, car ça m’a permis de voir quelles avaient été mes erreurs... Tout ceci m’aura quand même portée sur la voie (royale ?) du pragmatisme puisque j’ai fini par me demander si tout cela était bien nécessaire pour se « rencontrer », et si finalement tout le monde devait avoir le même destin conjugal ? N’oublions pas la pression sociale de ce côté-là... J’ai 29 ans, et la plupart de mes amis sont en couple, ont des enfants et, me connaissant, ne me demandent plus si je suis toujours célibataire lorsqu’ils ne m’ont pas vue depuis longtemps smiley Passer 10 ou 20 ans de ma vie avec la même personne est un challenge que je souhaite pouvoir relever un jour (quand je serai prête, sans doute), mais pour l’instant ça ne me botte pas du tout.

J’aime les sentiments pour - mais pas seulement ! - la sécurité affective qu’ils procurent (c’est assez dynamisant au final, en tout cas pour moi), mais je ne vous cache tout de même pas que l’idée de vieillir seule m’effraie autant qu’elle me séduit... Entre-temps, j’ai le sentiment que plus je vieillis, plus ça devient compliqué de rencontrer des hommes en toute simplicité. Et vous ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès