• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Esperanza

sur Election d'Evo Moralès, quelles relations entre le Chili et la Bolivie ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Esperanza (---.---.143.152) 22 décembre 2005 21:55

En complément à votre article très intéressant voici un lien vers la chronique (d’essence impérialiste)d’Alexandre Adler consacrée à l’élection d’Evo Morales [ http://www.radiofrance.fr/listen.php?file=/chaines/france-culture/chroniques/adler/adler_20051220.ra ] avec le logiciel RealPlayer). Extraits :

"CETTE FACON DE NE PAS PRENDRE AU SERIEUX L’AMERIQUE LATIEN EST EN TRAIN DE SE TERMINER. EN REALITE L’ELECTION D’EVO MORALES EN BOLIVIE EST UN JOUR NOIR DANS L’HISTOIRE DE L’AMERIQUE LATINE ET DANS L’HISTOIRE DU MONDE"

ADLER reconnaît toutefois "QU’IL EST INCONTESTABLE QUE CETTE VICTOIRE A ETE OBTENUE REGULIEREMENT AVEC TOUTE LA MOBILSATION DE LA POPULATION INDIENNE« , tout en croyant judicieux de préciser que cette élection a été acquise »à l’arrachée" : alors que jamais un candidat à la présidence n’a été élu avec plus de 50% des voix en Bolivie ( si les informations dont je dispose sur ce point sont exactes) les élections se déroulant sur un tour. Précisons qu’au moment de ladite chronique Morales était donné aux alentours de 50%. Désormais, après dépouillement de 93% des bulletins de vote, on s’achemine vers un succés à plus de 54% [ http://www.ledevoir.com/2005/12/22/98221.html ] ! Avec une participation de 85% supérieure aux scrutins précédents (à noter que le vote est obligatoire) !

La conclusion d’Alexandre Adler. "NOUS AVONS UN INCENDIE CONTINENTAL (VENEZUELA, CUBA, BOLIVIE, PEROU, MENACE SUR L’ARGETINE ET LE BRESIL) ; POUR LES AMERICAINS QUI SONT DEJA FORT OCCUPES EN IRAK, C’EST, NE NOUS LE DISSIMULONS NULLEMENT, UN SECOND FRONT QUI S’OUVRE."


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès