• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Damien G

sur Il faut renforcer l'enseignement de la philosophie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Damien G (---.---.251.210) 16 juin 2006 14:40

c’est vrai qu’il est regrétable que la philosophie ne soit enseiqnée que très tardivement. Et d’une manière très limitée.

Du moins on nous enseigne, l’histoire des idées philosophiques, ce qui n’est pas la même chose qu’apprendre à philosopher. En claire, il n’y a pas d’apprentissage sur la méthode ou si peu. philosopher appartient aux personne qui ont leur diplome « d’histoire des idées philosophiques ». sans cela vous serez difficelement pris au serieux car vous n’aurez pas de référence, a une pensée antérieure, vous ne pourrez pas faire preuve d’érudition, en affirmant que « machin a dit que... » ( sous entendu que c’est, par conséquent, vrai).

La connaissances des idées philosophiques est certes utiles pour mener un débat philosophiques mais elle pas nécessaire. Pour la simple raison que les premiers philosophes, reconnus comme tel, n’avaient pas la connaissance encyclopédique reqcuise actuellement pour exercer académiquement la philosophie.

Il y a donc peut d’apprentissage de la pratique de la méthode. je me souviens de mes cours de philo au lycée ou le questionnement portait sur la connaissance des auteurs, et ou les débats ne pouvaient s’inscrire que dans la confrontation de connaissnce autours des idées des auteurs vus. il était peu question de développer des idées personnelles.

cet aspect des choses est très importantes car il conditionne, en partie, la pensé pour l’avenir. or, il est admit que la neutralité est de rigueur dans l’ensenseignement. Philosopher c’est ne pas etre neutre, c’est etre polémyque. Et la polémyque est très peu tolérée car elle peut renverser la hierharchie des idées, voire leur validité.

autant dire que les cours de philo sont anecdotiques dans les ecoles de commerce, pour l’exemple au-dessus, car les éleves baignent dans des structures et un enseignement déja « philosiquement » très orienté.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès