• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Scipion

sur Les incompatibilités de l'écrivain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Scipion (---.---.63.91) 25 décembre 2005 06:21

« Au moment où le destin qui les mène prend figure, la plupart des hommes s’en remettent à l’absence. Ceux qui apparaissent résolus, menaçants, sans un mot qui ne soit un masque, se sont volontairement perdus dans la nuit de l’intelligence. Mais la nuit où se couche maintenant le reste de la terre est plus épaisse : au sommeil dogmatique des uns s’oppose la confusion exsangue des autres, chaos d’innombrables voix grises s’épaississant dans l’assouplissement de ceux qui écoutent. »

Ca veut dire quoi, ce sabir, dans un langage intelligible ?

Si la France est le pays de Georges Bataille, c’est aussi celui de Boileau-Despréaux :

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire, arrivent aisément !

HEUREUSEMENT...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès