• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Daniel Bainville-Latour

sur Champagne, vins et marketing


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel Bainville-Latour (---.---.164.96) 4 janvier 2006 13:32

Voila une mise en garde a notre viticulture parfaitement justifiée. L’export ne peut évidemment être le fait de petits viticulteurs mais nécessite investissement marketing et puissance commerciale qui impliquent des regroupements sous une forme ou une autre.

Il faut également « typer » les vins, c’est à dire préciser s’il s’agit de merlot, cabernet, shiraz etc... car, comme vous le dites, l’extrême diversité du vin français est parfaitement ésotérique pour les consommateurs étrangers.

Enfin, enfin, enfin, que les viticulteurs ne s"endorment pas sur des lauriers qui commencent à faner et croient que seule la France sait faire de bons vins. Revenant d’Australie, j’ai pu déguster des vins succulents, tant blancs que rouges, à des prix parfaitement abordables.

Je pense notamment au Bordelais qui a du souci à se faire...et pas demain, tout de suite.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès