• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de

sur L'Afrique hérite, encore une fois, d'un chien de garde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

(---.---.152.140) 5 juillet 2006 14:39

Les gouvernements occidentaux n’ont jamais souhaité que les Africains puissent vivre de leur travail. NOUS refusons d’acheter leurs produits à un prix rémunérateur qui leur donne la possibilité d’avoir le choix de rester chez eux. Nous préférons distribuer de l’aide déstructurante quand il est trop tard et que les plus faibles sont déjà morts, ou presque. Nous préférons apporter une aide tardive avec nos stocks d’invendus transportés à grands frais, plutôt que de créer un environnement qui permette aux Africains de développer leurs propres productions et leurs propres stocks.

Nous déstabilisons leurs marchés avec les faux-prix du pseudo marché mondial, que nous bricolons à notre guise (par des subventions ou du dumping).

Et nous annonçons à tous cette nouvelle soit-disant vérité : COMMERCE LIBÉRAL = DÉVELOPPEMENT ! Cette recette ne fait qu’enrichir les riches et appauvrir les pauvres...

Le développement : trop souvent réduit à des aides budgétaires ou à des prêts ponctuels favorisent des régimes corrompus à la tête d’Etats où règnent le NON-DROIT, la corruption et le racket permanent des plus faibles. Peu de chances alors de voir les plus jeunes se motiver dans un tel environnement.

La grande distribution : en écrasant les prix, ne permet pas de salarier normalement ceux qui produisent et récoltent,

- dans le bâtiment, parce que les contrats de sous-traitance de NOS grands groupes BTP, s’ils favorisent la création d’importants bénéfices, ne permettent pas non plus de rémunérer normalement la main-d’oeuvre de ce secteur.

Quand la communauté européenne prendra-t-elle conscience que le monde a besoin de toutes les agricultures du monde ?

Quand la communauté européenne décidera-t-elle qu’il est juste et bon que l’Afrique protège ses filières de productions naissantes (agricoles et autres) pour parvenir à la souveraineté alimentaire ?

Quand la communauté européenne ouvrira-t-elle vraiment ses marchés aux productions de l’Afrique sub-saharienne pour qu’elle devienne enfin solvable,

Quand la communauté européenne renoncera-t-elle à imposer ses Accords de Partenariat Economique (APE, qui sont en fait des accords de libre-échange) qui vont ruiner ce qu’il reste encore de production locale et appauvrir un peu plus les Etats africains ?

Quand la communauté européenne cessera-t-elle de soutenir les dictatures africaines ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès