• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > L’achat de médicaments en ligne : une pratique qui a de (...)

L’achat de médicaments en ligne : une pratique qui a de l’avenir

En France, la vente de médicaments sur Internet est en plein essor. Le gouvernement souhaite d'ailleurs amender le projet de loi santé afin d'assouplir l'encadrement très strict des conditions de vente en ligne de médicaments, au bénéfice des pharmaciens officinaux. Que dit la loi aujourd'hui ? Quels sont les avantages de l'achat de médicaments en ligne ? Quels sont les dangers à éviter ? Éléments de réponses.

Depuis le 2 janvier 2013, les pharmacies établies en France ont la possibilité de vendre des médicaments sur Internet. Néanmoins, l'arrêté du 20 juin 2013 encadre strictement la vente en ligne des médicaments dans notre pays. Ainsi, toute pharmacie française en ligne se doit d'être tenue par l'une des officines pharmaceutiques agréées. Sachez d'ailleurs que seuls les médicaments délivrés sans ordonnance peuvent y être vendus, comme l'aspirine contre le mal de tête, ou les antihistaminiques contre les allergies courantes.

Actuellement, la part des produits pharmaceutiques vendus sur Internet ne représente que 4,8%. Lorsque l'on sait que 37,5 millions de Français achètent en ligne et que 85% des internautes avaient choisi, en 2018, ce canal pour procéder à un achat, on comprend que le potentiel de développement reste considérable. Si les chiffres de l’industrie pharmaceutique tendent à stagner ces dernières années, le développement du e-commerce apparaît comme un excellent levier pour atteindre de nouvelles cibles.

De nombreux avantages

Les avantages des pharmacies en ligne sont nombreux. D'abord, la vente en ligne simplifie considérablement l'accès aux médicaments, surtout pour les personnes à mobilité réduite. Elle offre plus de libertés aux consommateurs, qui n'ont plus d’horaire à respecter pour aller chercher leurs médicaments, ni même besoin de se déplacer, les produits étant directement livrés à leur domicile. Économiquement parlant, les cyberpharmacies sont également intéressantes, dans la mesure où elles permettent de faire jouer la concurrence et d'acheter ses médicaments à des prix très compétitifs.

En règle générale, les gammes de produits des pharmacies en ligne sont plus fournies que celles des magasins physiques ; les clients peuvent donc y trouver précisément le produit dont ils ont besoin. Enfin - c'est parfois une source d'inquiétude -, la digitalisation n'empêche pas le conseil : des pharmaciens se consacrent à vous conseiller de manière personnalisée sur les plateformes web. Une consultation pharmaceutique en ligne ou par téléphone est même parfois proposée.

Des avancées et quelques dangers

Alors qu'à peine 2,3 % des officines vendent aujourd'hui des médicaments en ligne, le gouvernement souhaite assouplir le cadre législatif pour aider d'autres pharmaciens à se lancer dans cette entreprise. Les nouveautés pourraient être soumises au Parlement par amendement lors de la deuxième lecture du projet de loi Santé, un texte qui est pour le moment en discussion au Sénat en première lecture. Si le texte est adopté, les pharmaciens n'auraient plus besoin de demander à leur agence régionale de santé une autorisation de création d'un site de commerce en ligne ; ils n'auraient plus qu'à déclarer cette nouvelle activité. Dans ces nouvelles conditions, les projets pourraient aboutir plus rapidement.

En dépit de ces avancées, il ne faut pas oublier qu'acheter des médicaments sur Internet n'est pas sans danger. Le plus grand risque, c'est d'acheter une contrefaçon sur un site sans srcrupules. Parfois, le faux sera simplement inefficace ; mais, il pourra aussi, dans le pire des cas, entraîner de graves effets indésirables. Soyez donc très vigilants à ne commander que sur des sites de confiance, domiciliés en France. Pour être sûrs de ne pas vous tromper, reportez-vous à la liste officielle des officines agréées, disponible sur le site de l'Ordre national des pharmaciens.

 

Photo : "Pharmacie Bouafle" by Conseil Départemental des Yvelines is licensed under CC BY-ND 2.0


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)


Palmarès