• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Pourquoi s’attache-t-on tant à son animal de compagnie (...)

Pourquoi s’attache-t-on tant à son animal de compagnie ?

On compte aujourd'hui en France près de 63 millions d'animaux de compagnie, dont 17,8 millions de chats et de chiens. On en trouve ainsi dans un foyer sur deux. On estime que, sur une année, les Français dépensent en moyenne 4,3 milliards d'euros pour leurs compagnons préférés. Mais comment comprendre un tel investissement économique et affectif ? 

Durand des siècles, les animaux n’étaient considérés qu’en fonction de leur utilité. Depuis 2014, les animaux sont reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilitéDe nos jours, les êtres humains apprécient leur compagnie, se promènent avec eux et leur parlent même souvent. Les animaux domestiques suscitent en nous de véritables émotions, au point d'être parfois considérés comme des membres de la famille.

Selon certains scientifiques, nous serions programmés génétiquement pour être émus par les animaux dotés d’yeux ronds, qui poussent des petits cris et semblent vulnérables comme le sont les bébés humains. D'où notre propension à "craquer" devant les chiots et les chatons. Et aussi notre tendance à leur parler comme à un bébé. 

Il semble bien que la relation avec l’animal peut combler, au moins jusqu’à un certain point, nos besoins de sociabilité. En particulier, dans des moments de morosité, elle peut être préférée à l’échange avec d'autres êtres humains. Et pour cause : face à notre chien ou notre chat, nous n’avons pas à faire d'efforts pour conserver une bonne image de nous-mêmes.

Effets positifs sur la santé

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la relation à un animal de compagnie, surtout si on l'aime, peut avoir des effets positifs sur notre santé. Par exemple, en Allemagne et en Australie, il a été établi que, sur une année, les propriétaires d'animaux consultaient un médecin 15% moins souvent que ceux qui n'en avaient pas.

Il a également été prouvé que vivre auprès d'un animal de compagnie réduisait les risques associés aux maladies coronariennes, mais aussi que cela réduisait le niveau de stress et augmentait le niveau d’activité physique, en raison notamment des promenades quotidiennes de notre chien. Nos animaux, eux aussi, bénéficient, sur le plan de leur santé, des interactions affectueuses avec les humains. C'est du gagnant-gagnant !

Le renforcement du lien entre l’humain et l’animal a mené à la création d’organismes sans but lucratif, à l'instar de la SPA, voués au sauvetage des animaux abandonnés dans les refuges avant qu’ils ne soient euthanasiés ou vendus aux laboratoires de recherche.

De ce contexte de bienveillance, il est de plus en plus courant qu'un propriétaire fasse assurer son animal de compagnie. Une mutuelle pour animaux couvre les frais de santé des chats et des chiens, qui peuvent varier de 500 à 3000 euros par an. Qu'il s'agisse de vacciner son chien, de le stériliser, d'une patte cassée, d'une maladie ou d'un accident, tout cela nécessite des dépenses, d’où l’importance d’assurer son compagnon à poils. Une assurance santé vous aide à palier à ces dépenses. A titre d'exemple, elle peut prendre en charge 80% des frais liés aux examens post-opératoires. Et vous permettre de maintenir votre chien en bonne santé, sans vous préoccuper de votre facture.

 

Crédit photo : "20120506_0008" by B@rberousse is licensed under CC BY-SA 2.0


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)


Palmarès