• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Concert de musique baroque... petits égarements en duo...

Concert de musique baroque... petits égarements en duo...

JPEG

Un concert pour découvrir la musique baroque et ses instruments : c'est une belle découverte, et un moment dédié à la sensibilité, l'émotion, aux surprises.

 

Michel Coppé jeune violoniste s'implique dans des démarches créatives, que ce soient des recherches sur la musique ancienne, les oeuvres contemporaines ou encore la musique expérimentale improvisée.

 

Audrey Sabbatier, violoncelliste, a joué divers concerts en solo et avec différentes formations en France, aux Etats-Unis, en Suisse, en Allemagne...

 

Les deux musiciens étaient réunis pour un concert baroque donné au Carré d'Art dans le cadre des Jeudis de Nîmes...

 

Ils arrivent sur la scène, vêtus de noir. Lui, la barbe naissante, les cheveux en bataille, elle, le visage rond éclairé par une chevelure blonde...

Un long moment pour accorder les instruments, car nous explique plus tard Michel Coppé, les cordes des instruments baroques sont constituées de boyaux...

 

Puis, le concert commence avec le duo pour violon et alto KV 423 en sol majeur de Mozart, morceau adapté pour violoncelle dès 1805.

Légèreté, douceur, gaieté, élégance, vivacité... 

Les instruments pleurent, puis chantent, la musique s'épanouit, virevolte, on est ébloui par des motifs répétés qui s'envolent...

 

C'est à une Fantaisie baroque en 3B que nous invitent ensuite les musiciens : Bach, Bella Bartok, Lucciano Berio... un voyage musical entre des siècles différents...

 

La vivacité, l'harmonie de la musique de Bach nous transportent... les instruments semblent pleurer, la musique se fait mélancolique, sombre, grave...

On entend alors le violon qui grésille dans des sonorités très aiguës : comme un insecte qui virevolte...

On retourne ensuite à la légèreté, à la délicatesse, au charme de la musique de Bach.

 

Avec Bela Bartok, on entend des rythmes slaves endiablés dans une musique tourbillonnante.

 

On se laisse ensuite bercer par le romantisme du 2ème duo pour violon et violoncelle BI 242 en do majeur de Alessandro Rolla.

Une mélodie dansante qui s'adoucit et s'apaise...

 

Un grand bravo à ces deux musiciens dont on a apprécié l'enthousiasme, la créativité, la fantaisie, le talent...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/09/concert-de-musique-baroque.petits-egarements-en-duo.html

 

Vidéos :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Attila Attila 13 septembre 18:57

    Heue . . . j’aime bien la musique de Bela Bartok mais il est né en 1881 et est mort en 1945 : êtes -vous sûre que c’est encore l’époque baroque ?

    (de 1600 à 1750, en gros)

    .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 19:01

      @Attila

      nan nan, c’est les instruments qui sont baroques, avec des cordes en boyaux de chat


    • rosemar rosemar 13 septembre 19:07

      @Séraphin Lampion

      Eh oui, le violoncelle aussi est baroque : sans pique, il est tenu entre les genoux, comme les cordes sont en boyau, il a une tonalité plus douce...

      https://palomavaleva.com/violoncelle-baroque-et-classique/


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 19:17

      @rosemar

      « entre les genoux  » ? comme la pillule contraceptive sans effets secondaires ?


    • Fergus Fergus 13 septembre 19:27

      Bonsoir, Attila

      Excellente remarque, le titre de Rosemar induit de fait une erreur (sans doute involontaire) : ni Bartok ni Berio (contemporains), ni Moazrt et Rolla (classiques) n’ont été des compositeurs baroques. Seul Bach l’a été parmi les musiciens cités dans l’article !

      Si ce sont les instruments qui ont apporté cette touche baroque, alors il eût mieux valu parler de « concert classique sur des instruments anciens ».


    • rosemar rosemar 13 septembre 19:32

      @Fergus

      On pinaille ! Les instruments sont baroques... cela suffit pour donner une tonalité particulière à ces égarements en duo...


    • Fergus Fergus 13 septembre 19:51

      @ rosemar

      Si vous le dites...

      N’allez pas quand même pas répéter cela aux solistes de renom !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 20:04

      @Séraphin Lampion

      Un viol de gambe ? Mais que pense Marlène de cet instrumentiste ?


    • rosemar rosemar 13 septembre 20:52

      @Fergus

      Mais regardez donc le titre de la vidéo : « Fantaisie baroque en 3 B » !


    • alexis42 alexis42 13 septembre 20:54

      @rosemar
      « Les instruments sont baroques... »
      Oui, mais vous ne connaissez pas de « soliste de renom », comme en fréquente le Maître.

      Bravo pour votre enthousiasme à faire connaître la musique classique (contrairement à l’autre verbeux), et pour votre courage à affronter les remarques désobligeantes du « spécialiste » trip advisor.


    • rosemar rosemar 13 septembre 22:02

      @alexis42

      MERCI ! et vive la musique !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 22:47

      @rosemar

      C’est quoi un B ?


    • rosemar rosemar 13 septembre 22:51

      @Aita Pea Pea

      Les initiales de Bach, Bartok, Berio...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 23:02

      @rosemar

      Merde ...moi qui croyait en trois Si .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 23:15

      @Aita Pea Pea

      Ou pour le viol de gambe le coupable est le clébard de Rosemar.


    • phan 14 septembre 00:13

      @Attila

      La musique baroque (par exemple) précède la musique classique. Rien empêche Mozart ou Béla Bartok de composer de la musique baroque.
      Mozart est mort mais dans le frigo mozzarella et bien baroque !
      Qu’est ce qu’une quovitsche ? une sorte de chaussure, car on dit « chausse ta quovitsche » 

    • rosemar rosemar 14 septembre 10:19

      @phan

      MERCI pour ces belles illustrations musicales...


    • Attila Attila 15 septembre 00:25

      @Séraphin Lampion
      « nan nan, c’est les instruments qui sont baroques, »
      J’avais pas compris. Merci.
      Francis Poulenc, compositeur du 20°siècle a utilisé un instrument baroque par excellence : le clavecin.
      Il a créé une œuvre pour lui : le concert champêtre.

      .


    • phan 15 septembre 10:05

      @Attila

      L’expression « N’oubliez pas vos classiques » provient de « N’oubliez pas vos idéias barrocas » :
      La Sarabande HWV425 est l’un des morceaux les plus connus du compositeur de musique Haendel.
      L’ Adagio d’Albinoni, a été composé en 19451 par Remo Giazotto.
      Sérénade écrite par Roman Hoffstetter et attribuée à Joseph Haydn.

    • phan 15 septembre 10:10

      @phan
      composé en 1945 (Adagio d’Albinoni)


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 septembre 19:00

      Boyau mon oeil !

      Vous croyez qu’ils auraient fait ça devant Louis XIV ?

      Non, en fait, chacun avait désaccordé une corde de l’autre et ne voulait pas lui dire laquelle.


      • Attila Attila 13 septembre 19:12

        Les pionniers du mouvement baroque :

        Alfred Deller, Gustav Leonhardt et Nikolaus Harnoncourt.

        Bach, cantate pour alto BWV 54 Widerstehe doch der Sünde

        .


        • Fergus Fergus 13 septembre 19:45

          @ Attila

          Assurément de très grands noms de la musique baroque, hélas tous disparus, les deux derniers nommés assez récemment.

          En 2015, j’ai eu la chance de voir à la Philharmonie de Paris le Concert spirtuel d’Hervé Niquet : une centaine de musiciens sur scène pour interpréter les suites de Water Music et Royal Fireworks Music. L’étonnement du public est venu du pari de Niquet, plus fidèle que jamais à l’esprit baroque : n’aligner que des cors naturels et des trompettes naturelles. Impressionnant ! (cf. article en lien)


        • Attila Attila 13 septembre 19:54

          @Fergus
          Autre grand nom, Monteverdi.
          Peu connu, c’est pourtant un monument de la musique baroque : les « Vespro della beata Vergine », les Vêpres de la Vierge, créées en 1610.
          Un extrait : Duo seraphim

          .


        • Fergus Fergus 13 septembre 20:52

          @ Attila

          En fait, Monteverdi a été le grand précurseur du baroque. Ont suivi Carissimi en Italie, Buxtehude en Allemagne et Charpentier en France. Des compositeurs trop souvent oubliés au profit des « stars » du baroque venus prendre leur suite.


        • Attila Attila 13 septembre 20:58

          Titzinoc Cihuatzintli Rosemar,

          J’allais oublier, ça aurait manqué, le baroque . . . mehicain !
          Manuel de Zumaya est le premier Maestro di Capilla (Maître de Chapelle) métis ou créole de la Nouvelle Espagne (ça s’appelait pas encore le Mehique)
          Como aunque culpa, Eugénia Ramirez soprano.

          .


        • alexis42 alexis42 13 septembre 20:59

          @Rosemar
          J’espère que vous avez noté le lien vers l’article (écrit pour mettre de l’ordre dans la mémoire du Maestro) que vous devriez néanmoins apprendre par cœur.


        • rosemar rosemar 13 septembre 22:03

          @alexis42

          de l’auto-promotion ?


        • Fergus Fergus 14 septembre 09:35

          Bonjour, rosemar

          Vous-même faites très souvent de l’« auto-promotion » en plaçant des liens ramenant vers d’autres textes que vous avez écrits, et cela me semble parfaitement normal.

          Pour ce qui de placer des liens vers vos écrits sur d’autres articles que les vôtres, il n’y en a évidemment pas car vous ignorez totalement ce que font les autres sur ce site. C’est votre droit, mais cela relativise très fortement la pertinence de votre critique à mon égard !


        • rosemar rosemar 14 septembre 10:15

          @Fergus
           
          C’ est vrai, mais je ne le fais pas systématiquement...


        • rosemar rosemar 14 septembre 12:33

          @86Pipo33

          Et le redresseur de torts, il n’a pas le melon ?


        • rosemar rosemar 14 septembre 13:06

          @Attila

          Merci pour cette illustration musicale...


        • @86Pipo33

          Blaireau/morue, tu diras à @Pupuce007 -> Shut up and drive !

          🌎🌍🌏😇👍🤙👉


        • rosemar rosemar 14 septembre 14:26

          @86Pipo33

          Qui est lourdingue ici ? 


        • Djam Djam 14 septembre 14:42

          @86Pipo33

          Pipo... allez donc jouer votre bas pipeau loin de ce forum... quand il y a du raffinement on ne boude pas, sauf si on est hermétique à la beauté, votre cas sans doute ?


        • Attila Attila 14 septembre 23:24

          @Fergus
          « En fait, Monteverdi a été le grand précurseur du baroque »
          Et l’inventeur de l’opéra.
          Un extrait de son Orphée (Orfeo), premier opéra. C’est le passage où Orphée implore Charon pour aller chercher Eurydice.
          On remarquera la virtuosité du chanteur dans cet air très difficile (Fernando Guimaraes.
          https://www.youtube.com/watch?v=s5jDrSDoTmM

          .


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 septembre 23:45

          @Attila

          Magnifique...la messe est dite .


        • Attila Attila 15 septembre 00:36

          @Aita Pea Pea
          Content que ça vous plaise.
          Et merci à Rosemar de nous donner des occasions de partager ces choses rares qu’on aime.

          .


        • arthes arthes 13 septembre 19:56

          Et si je devais évoquer les musicales de Sarlat de la fin Aout, (entre autres évènements surprenants et de grande qualité, comme il y en a partout en France dans la province ) , lol, beaucoup à faire, que d’articles que je ne passerai pas , because je ne suis pas dans les petits papiers , d’une part, et que j’ai un vrais boulot , moi et pas que ça à glander, parce qu’il faut du temps à glander et à rien branler pour passer autant d’articles aussi chiants sur des musicales intra muros... (genre je bosse moi et je ne suis pas pigiste chez avox ) O Rosemar


          • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 13 septembre 23:11

             @rosemaracas 

             Si je devais vous offrir un disque de Bach , vous choisiriez jean sébastien ou Offen ? 

             A moins que vous ne préfériez le barock’n’ roll ...bien évidemment smiley


            • Attila Attila 14 septembre 10:40

              @Armand Griffard de la Sourdière
              A fleurs, évidemment. Un Bach à fleurs pour Rosemar.

              .


            • rosemar rosemar 14 septembre 14:26

              @Attila

              MERCI !


            • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 14 septembre 20:28

              @Attila
               Effectivement , ça débute souvent par un bouquet ou un Bach à fleurs en espérant conclure par un Bacchanal avec ou sans fleurs ...mais bon !


            • Clocel Clocel 14 septembre 10:39

              Pour celui qui veut comprendre les relations historiques entre l’Europe et les pays de la Méditerranée, la musique baroque est la clé.

              Ainsi avons-nous beaucoup plus de culture en commun avec la Turquie que nous n’en aurons jamais avec l’Allemagne.

              La Catalogne était résolument tournée vers l’Est, elle a toujours tourné ostensiblement le dos à ce qui deviendra l’Espagne.

              La musique baroque est totalement imprégnée par l’apport de l’Islam et de la culture séfarade.

              Dès la conquête du nouveau monde, en tendant l’oreille, on commence à entendre le son des Andes, avec Ribayaz notamment :

              https://www.youtube.com/watch?v=IUavmFj_FkQ

              Une union avec un sens historique, c’eût été l’union des pays de la Méditerranée, mais nous avons préférés les barbares extractivistes, inlassables polisseurs de métaux qui auront mis 10 siècles pour reproduire Ulfberth...

              Wagner illustrera très bien la chose.


              • alexis42 alexis42 14 septembre 21:47

                @Clocel
                « Ainsi avons-nous beaucoup plus de culture en commun avec la Turquie »

                J’adore les compositeurs turcs : Mozart, Bach, Beethoven et quelques dizaines d’autres qui ont été honteusement germanisés.
                Je ne vous avais pas souvent lu, mais vous êtes en train de rejoindre le groupe de très c...s qui vont à la poubelle.


              • Paul Leleu 14 septembre 22:04

                @Clocel

                j’adore le délire...

                nonobstant qu’historiquemnt « l’Europe » s’est justement constituée en opposition avec la Méditerranée... l’irruption des armées de colonisation arabo-islamique dans le « mare nostrum » antique a provoqué la rupture de ce périmètre culture... les envahisseurs sont remontés vers le nord par l’Espagne. Mais finalement les Francs réunis autout de Charles Martel les ont fait rebrousser chemin à Poitiers. Par la suite, Charlemagne et les Carolingiens continueront cette oeuvre géopolitique, historique et civilisationnelle...

                la succession romaine (de l’Empire et de la Chrétienté) a donc basculé vers le nord... l’Europe désigne donc implicitement le monde blanc, chrétien, latin/germain, romain, en résistance et opposition au monde arabe-islamique sud-méditerranéen...

                quant à notre France, elle s’est symboliquement constituée dans les récits littéraires de Roland et des Croisades... la geste des chevaliers francs chrétiens refusant le joug arabo-islamique... c’est l’Histoire.

                le mythe d’une « europe méditerranéenne » est un oxymore historique... et la rupture du mare-nostrum date précisément de l’invasion des armées de colonisation arabo-islamiques


              • Clocel Clocel 15 septembre 10:11

                @alexis42

                Les germains arrivent bien tard dans la musique, la pensée et les arts en général, il leurs faudra attendre les apports des croisades pour commencer à recevoir la lumière du-dedans.

                La Renaissance n’était pas au programme de votre parcours scolaire ?

                Pour les auteurs que vous évoquez, c’est juste la musique des rues qui montent dans les salons, le violon, instrument vulgaire du peuple remplace la viole. Beaucoup d’emprunts, rarement assumés...

                Allez, un petit effort, sortez de l’ornière du prêt à chier « culturel », cessez de vous tirer sur la nouille avec ce vieux dingue de Nietzsche.

                Une puberté ratée ne suffit pas à faire un grand philosophe, un poète à la limite, mais pas plus.

                Mais qu’est-ce qu’un poète qui ne recherche pas la douceur des femmes ?

                Une grande civilisation se mesure à sa cuisine, à la façon de vêtir ses femmes, aux raffinements qu’elle met dans ses lieux de vie, à ses rites qui donnent à toute chose sa juste dimension.

                Et surtout, surtout, elle établie des relations normales avec ses voisins en tirant les conséquences des leçons du passé, afin de recevoir, un jour, un hypothétique pardon mérité. Nous n’en sommes pas là.


              • alexis42 alexis42 15 septembre 10:31

                @Clocel
                « Une grande civilisation se mesure à sa cuisine »
                Oui. Les Grecs, les Égyptiens, les Sumériens étaient réputés pour leur cuisine !
                 Quant aux « relations normales avec ses voisins », je ne suis pas sûr que les Teutons aient gardé un bon souvenir des invasions napoléoniennes, responsables de beaucoup de réactions néfastes.
                SI vous connaissiez un petit peu mieux Nietzsche, vous sauriez que son grand amour (malheureux) fut Lou Andreas Salomé (mais il en eut d’autres, comme Cosima Wagner). Vous ne connaissez pas le lac d’Orta...
                Quant à son œuvre, même si j’ai dû « rater » quelques passages un peu trop difficiles, elle n’est pas à la portée du premier pseudo-philosophe qui pense avoir l’air plus « sage » en s’affublant d’une barbe.


              • Clocel Clocel 15 septembre 10:47

                @Paul Leleu

                Et oui, on se souvient que les musulmans sont partis, et on a oublié ce qu’ils nous ont laissé.
                Le palais de Charles Quint à l’Alhambra donne l’exacte mesure des niveaux de civilisation en présence.
                La musique espagnole aussi.

                Sans parler des traités d’astronomie, d’anatomie, la voile dite latine qui permettait de remonter au vent...

                Regardez une caraque, comparez avec des boutres de la même époque...
                No comment, la preuve, les boutres sont toujours là, capable de tenir tête à une Mousson !
                Où sont les caraques et autres caravelles ?
                J’en ai vu une à Vigo qui sort, quand il n’y a pas trop de vent, emmerdant pour un voilier...
                Il est heureux que les croisés se soient confiés à des passeurs italiens, peuple un peu plus éclairé, combien auraient connu Jérusalem sans eux ?


              • alexis42 alexis42 15 septembre 11:20

                @Clocel
                « Le palais de Charles Quint à l’Alhambra »
                Vous aurez bien du mal si vous en cherchez les architectes, dont certainement beaucoup étaient chrétiens, comme les prisonniers qui, au Maroc et en Algérie, construisirent beaucoup de places fortes, de ports, etc.
                Pourquoi faut-il venir en Espagne pour trouver un très beau bâtiment, et pratiquement rien dans tout le Maghreb ? Il faut aller jusqu’à Ispahan pour trouver aussi bien.

                « Sans parler des traités d’astronomie, d’anatomie, la voile dite latine qui permettait de remonter au vent... »
                Il est évident que vous n’avez pas lu beaucoup de tablettes sumériennes, et que vous ignorez tout de la navigation sur le Nil et la Mer Rouge !

                J’ai pratiqué pas mal les boutres vers le Yemen, et je déplore qu’ils aient tendance à disparaître. Mais les caravelles et autres antiques rafiots ont été remplacés par des bateaux à voile, puis à moteur, ce que l’on peut déplorer, et la tendance se poursuit en pays musulmans.

                Donc beaucoup de baratins pour des choses qui n’ont rien de « musulman, » et que l’on peut – au mieux – qualifier de partiellement arabes.


              • Clocel Clocel 15 septembre 12:29

                @alexis42

                Ach,,, dommage que vos archis « chrétiens » ne se soient pas aussi brillamment exprimés autre part que dans les pays sous influence islamique... smiley

                J’avoue ne pas lire couramment le cunéiforme.

                La différence entre une caraque et un boutre, c’est le fardage, et les lignes d’eau, (sans parler de la voilure déjà évoquée).
                Ce que je voulais vous faire comprendre avec cet exemple, c’était la réponse à un problème universel. Les chrétiens construisaient des tonneaux à voile, les musulmans de fins coursiers des mers.

                Les Ganja sont encore aujourd’hui de pures merveilles, il faudra attendre la fin du 19 siècle pour trouver l’équivalent en Europe.

                La suprématie des vikings venait de leurs bateaux, ils avaient quasiment tout compris en architecture navale, faire un navire capable de naviguer aussi bien en haute mer qu’en rivière (calant peu de flotte) reste aujourd’hui encore un défi.

                On retrouve leurs techniques de construction, bateaux cousues sans charpente, en Égypte et au Kerala...

                Les grecs et les romains avaient eux aussi utilisé une technique assez proche, sans parvenir aux qualités marine des Longships.

                On peut aussi parlé des jonques techniquement beaucoup plus avancé que nos barcasses hâtivement jetées sur les eaux...


              • alexis42 alexis42 15 septembre 13:21

                @Clocel
                Je ne prends pas la défense des chrétiens, mais leur apport dans l’architecture du Maghreb est documenté.
                Notez que les cathédrales sont antérieures à l’Alhambra.
                Pour le cunéiforme, il existe d’excellentes traductions sur le site de l’ETCSL ( à Oxford), ou à l’Oriental Institute de Chicago. Mais, surtout, de nombreux ouvrages de spécialistes ont été écrits sur l’apport sumérien en astronomie.
                Vous auriez dû préciser que les Vikings avaient emprunté les techniques « musulmanes » pour leurs bateaux smiley


              • Clocel Clocel 15 septembre 14:02

                @alexis42

                « Vous auriez dû préciser que les Vikings avaient emprunté les techniques « musulmanes » pour leurs bateaux »

                Non. Je voulais juste vous faire comprendre que les bateaux européens postérieurs à l’époque vikings étaient une incompréhensible régression technique, il faudra attendre les Yoles et autres Doris pour renouer avec cette technologie pour des bateaux beaucoup plus modestes.

                Encore aujourd’hui, la construction à clins répond mal aux calculs de structure, mais ce sont des bijoux à la mer, ceux qui ont eu le bonheur de naviguer sur un authentique Nordic Folkboat seront de quoi je parle.

                Il y avait dans les années 80, un jeune écossais qui traversait régulièrement l’Atlantique dans les deux sens avec une Yole de Ness traditionnelle non pontée, je me souviens que ses temps de traversée faisaient pleurer le polyester.


              • alexis42 alexis42 15 septembre 14:51

                @Clocel
                Vous ne répondez que sur les bateaux, que vous avez l’air de connaître mieux que moi.
                Je pense que ce sont les grands navigateurs « musulmans » qui ont découvert l’Amérique, et exploré le Pacifique.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 septembre 15:01

                @Clocel

                Bof ...il y a longtemps déjà que les polynésiens voyageaient sur des pirogues double en long en large et en travers du Pacifique.


              • Clocel Clocel 15 septembre 15:21

                @alexis42

                Nan... ! L’Amérique a été découverte par un juif génois dont le nom m’échappe ! smiley

                Les premiers explorateurs du Pacifique venaient de Nusantara, l’actuelle Indonésie, quelques malais, quelques populations du Sud de l’Inde et d’autres d’origines moins certaines, mes connaissances ne sont pas actualisées.

                Ensuite, ceux qui deviendront les polynésiens, sans doute les navigateurs les plus accomplis de leur temps se chargeront de coloniser l’ensemble des archipels.

                Vous pensiez que ces archipels avaient attendu les Cook et autres Bougainville ou La Pérouse !? Désolé...

                C’est ce que j’adore chez les occidentaux : Tout ce que j’ignore n’existe pas ! smiley


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 septembre 15:35

                @Clocel

                Les langues vernaculaires donnent souvent beaucoup de renseignemants.

                Les langues formosanes sont, avec les langues malayo-polynésiennes, l’un des deux groupes de langues formant la famille austronésienne. Elles sont parlées par les aborigènes de Taïwan, qui représentent environ 2 % de la population de l’île.

                La plupart des chercheurs voient dans cette île le berceau des langues austronésiennes. Les recherches archéologiques et la comparaison culturelle révélant l’étroite affinité entre Taïwan et le continent voisin depuis le début du peuplement de l’île vers le cinquième millénaire av. J.-C. permettent de conclure que ses habitants en étaient originaires. Cela permet d’en déduire que le véritable berceau initial des langues austronésiennes est à rechercher sur le littoral oriental de la Chine actuelle, sans doute dans l’embouchure du fleuve Yangzi où fleurissait la culture de Hemudu. C’est là que semblent avoir été inventés les embarcations à balancier, les habitations sur pilotis, la domestication du porc et autres éléments caractéristiques de la civilisation austronésienne.

                La famille austronésienne regroupe plus de 1 200 langues et parlers dans une aire allant de Taïwan à la Nouvelle-Zélande et de Hawaï et l’île de Pâques jusqu’à Madagascar.


              • Clocel Clocel 15 septembre 15:38

                @Aita Pea Pea

                Pour moi ça ne fait aucun doute.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 septembre 15:40

                @Clocel

                Pour ce qui est des aborigènes d’Austalie, une hypothèse avance qu’ils seraient venus de l’archipel indonésien sur des embarcations par le nord via Timor il y a 40 000 ans. Une autre suggère qu’ils seraient venus par un passage entre la Nouvelle-Guinée et l’Australie qui formaient alors une partie de l’ensemble continental émergé du Sahul.

                Il est aussi possible que plusieurs vagues humaines soient arrivées à différents moments ou en même temps en différents points géographiques du continent. L’isolement génétique de la population par rapport aux autres populations d’Eurasie daterait d’il y a 50 000 ans. De toutes façaon, cette date situe l’isolement 40 000 ans avant notre propre période « néolithique ».


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 septembre 15:44

                @Clocel

                En fait, c’est Toto qui a découvert l’Amérique !


              • Clocel Clocel 15 septembre 15:44

                @Séraphin Lampion

                Eric de Bisschop, un fin marin plus curieux que la moyenne était arrivé à ce genre de conclusion dans son bouquin « Vers Nousantara ou l’énigme polynésienne » démontant la théorie de Thor Heyerdahl d’une colonisation partant de l’Amérique du Sud...


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 septembre 16:08

                @Clocel

                Le peuplement de l’Océanie s’est fait à travers deux grands mouvements migratoires. Le premier s’est produit il y a 50 à 70 000 ans, et a amené des chasseurs-cueilleurs venus d’Asie à peupler l’Insulinde, puis l’Océanie c’est-à-dire la Nouvelle-Guinée, l’Australie, et certaines îles de la Mélanésie.

                La seconde vague est plus récente et débute il y a environ 6 000 ans. Elle a amené des agriculteurs et navigateurs parlant des langues austronésiennes à peupler l’Insulinde, c’est-à-dire les Philippines, la Malaisie, et l’Indonésie. À partir d’Indonésie, elle a conduit, il y a 3 500 à 4 000 ans, ces navigateurs austronésiens vers les iles de l’Océanie proprement dite : Wallacea, Micronésie, Mélanésie et côtes de la Nouvelle-Guinée. Plus à l’est, ces navigateurs ont été les premiers à atteindre, également il y a environ 3 500 ans, la Polynésie (peuplement des Tonga, à l’ouest de la Polynésie, il y a environ 3 300 ans) et, il y a sans doute un millénaire, l’Amérique du Sud. Enfin, partis peut-être de Bornéo plus à l’ouest, des Austronésiens parlant des langues grand barito ont atteint il y a 1 500 ans l’ile africaine de Madagascar, qui est devenue de ce fait, sur le plan linguistique, la quatrième grande ile océanienne.


              • alexis42 alexis42 15 septembre 17:25

                @Clocel
                Il est clair que les Polynésiens ont (en partie) des traits turcs (sujet de votre principale remarque initiale).
                En tous cas, la copine moitié tahitienne, moitié chinoise que j’ai eue à Tahiti ne portait pas de voile, mais de très beaux cheveux qui couvraient ses fesses.
                Vous vous débrouillez pour botter en touche en voulant prétendre que les Européens (navigateurs, architectes, etc.) n’ont quasiment rien fait par eux-mêmes, et que l’on doit tout aux musulmans (ou, plutôt, arabes) ; ces derniers possédaient très certainement des esprits brillants, mais ils ont surtout fait du cabotage en matière de navigation.
                J’aimerais des explications de la part des deux Tahitiens de ce site.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 septembre 18:07

                @alexis42

                La dernière fois qu’un barbu a voulu implanter une mosquée au Fenua ça s’est mal passé. L’ a repris l’avion fissa sinon ça aller être des godasses en béton par 2000 m de fond .


              • exol 15 septembre 18:11

                @Séraphin Lampion
                Tu y étais , t’as tout vu ??? Pirla.


              • Clocel Clocel 15 septembre 18:31

                @Aita Pea Pea

                Dommage que vous n’ayez pas trouvé le sac de ciment lorsque les évangélistes sont venus vous pomper le mou ! smiley

                Méthodes barbares cela dit, fut un temps où ils auraient fini au menu du village, ce qui, selon moi, était beaucoup plus raffiné, et, plus... Pédagogique ! smiley


              • alexis42 alexis42 15 septembre 18:39

                @Aita Pea Pea
                « L’ a repris l’avion fissa sinon... 2000 m de fond . »

                Je me suis posé à Faa quelques mois après que le clipper 816 de la Pan Am se soit écrasé au décollage. Et chaque fois que je redécollais au poids max vers Tokyo, j’avais une pensée émue pour pratiquement tous (sauf 1, je crois) pax et membres d’équipage qui se trouvaient toujours à 800 mètres de fond, à moins de 2 km du bout de piste.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 septembre 18:42

                @Clocel

                L’ était trop sec pour finir dans le four tahitien. Sinon au 19e y’a des missionnaires bien gras dont on a jamais retrouvé la trace a Ua Pou ( Marquises) .


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 septembre 18:49

                @alexis42

                Il y a vite du fond . L’avion d’air Moorea qui s’est craché a 300 m de la barrière de corail de Moorea a été retrouvé par 400 m de fond.


              • Clocel Clocel 15 septembre 18:54

                @alexis42
                Marrant ce voile, l’effet muleta... Doit-y avoir des fantasmes inavoués là-dessous...
                Arrêtez Nietzsche où vous finirez par palucher les canassons ! smiley

                Cabotage ?
                Et vous prétendez avoir navigué dans la Mer rouge !?!?
                Et... Dans l’océan indien, ça me semble compliqué si on veut bénéficier des vents qui vont bien et éviter les courants qui vont moins bien, la fenêtre de tir n’était pas bien grande, c’était des commerçants, pas des touristes.
                Désolé, ces barbares avaient l’astrolabe qui permet de naviguer peinard sur la même latitude...
                Les navires commerciaux modernes empruntent toujours les mêmes routes en arrondissant un peu plus, pour éviter les pirates.
                https://www.marinetraffic.com/fr/ais/home/centerx:58.7/centery:18.6/zoom:5


              • Clocel Clocel 15 septembre 19:25

                @Aita Pea Pea

                Dans son périple Alain Gerbault a croisé des marquisiens qui se souvenaient parfaitement du goût des missionnaires, il n’est pas interdit de penser que cette charmante coutume avait encore cours au début de 20 ème siècle...
                Quelle misère, tout se perd...


              • alexis42 alexis42 15 septembre 19:42

                @Clocel
                Pour le voile, je suis marié à une Maghrébine, et je fréquente le Maroc et mes ami(e)s marocain(e)s depuis 45 ans. Donc pas de fantasme.

                « Arrêtez Nietzsche »
                Commencez à le lire, en essayant de le comprendre, si vous en êtes capable. La « qualité » de vos réponses sur ce fil me laisse un doute.

                Je n’ai jamais prétendu avoir navigué en Mer Rouge, mais je me suis baladé pas mal en boutre entre Djibouti et le Yémen, et j’ai longtemps regardé les felouques sur le Nil.
                J’observe que les conquêtes musulmanes sont proches des continents, donc relèvent en quelque sorte du cabotage. 
                Y a-t-il eu des conquêtes musulmanes à Madagascar, à Maurice ? Non, mais en Somalie, Tanzanie et Comores, oui.
                Et en Asie ? Dans les archipels qui permettaient ce type de nav.

                PS : pour le Tahitien intelligent, lisez « Faaa » évidemment !


              • Djam Djam 14 septembre 14:40

                Mmmmhhhhh délice pour les oreilles !!! Merci Rosemar smiley

                J’ai un faible pour la fantaisie n°8 de Bach... le clavecin est bien l’instrument pour lequel ça a été écrit !


                • rosemar rosemar 14 septembre 22:23

                  @Djam

                  Un beau programme, en effet ! Et en direct, c’est encore mieux !


                • SS71-BB-UV123 SS71-BB-UV123 15 septembre 10:08

                  Mais ou et tu donc or ni car ????? smiley

                  https://youtu.be/it2Vwdw0Z7k

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès