• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Cyparissos, arbre divin !

Cyparissos, arbre divin !

JPEG

Cyprès ! Longs fuseaux qui étourdissent les regards ! Arbres de brumes aux élans infinis ! Des vertiges de bruns s'élèvent, surgissent soudain, se hissent vers des hauteurs...

Les cimes effilées lancent leurs épis verts et noirs, sur des cieux d'une clarté d'azur, jettent sur l'horizon des fûts de verdures, aux teintes somptueuses.

 

Cyparissos ! Arbre divin, peuplé de dryades et d'hamadryades !

Arbres célestes, aux teintes sombres, qui escaladent le ciel et s'en emparent, pinceaux éblouissants sur l'azur, éclats de verts !

 

Les cyprès immuables dressent leurs fûts de verdures sur l'horizon bleuté, les cyprès s'élancent et vrillent le ciel de leurs parures ombrés.

 

Ils nous parlent du Sud, de la lumière, des soleils, des vents impétueux du Sud, des chaleurs prégnantes, des parfums odorants de la garrigue, du thym, du romarin...

Ils chantent la Méditerranée, l'Italie, la Grèce, des temples anciens, où la pierre côtoie le vert, où les arbres font resplendir l'éclat du marbre !

Ils racontent toute l'harmonie du monde : le vert entrelacé au noir, au bleu, à la lumière !

 

Ils déploient des formes aériennes, impassibles, sereins, silencieux.

 

Douces sonorités de sifflante, de labiale ! Apreté de la gutturale "r" ! Délicatesse et rudesse des paysages du sud !

Les cyprès au nom grec murmurent la langue originelle, celle du sud, celle des paysans d'autrefois, celle d'Ulysse et d'Homère, celle de l'aède aux chants mystérieux...

Kuparissos ! Eclats solaires ! 

 

Les cyprès dont les fuseaux côtoient des bouquets d'arbres, des oliviers, des pins, aux rondeurs anisées, dessinent des envols... ils tracent des lignes élancées, sur les nuées légères et subtiles...

 

Les cyprès dessinent des paysages, deviennent sculptures de bronze, sur les ciels lumineux du Sud.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2015/04/cyparissos-arbre-divin.html

 

 

Vidéo :

 

Photo : rosemar

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 19 août 17:52

    Encore un article que je dis vain.


    • Gollum Gollum 19 août 18:20

      @troletbuse

      Non seulement vain mais surtout vachement répétitif...

      Ce sont toujours les mêmes images censées être enchanteresses sauf qu’on s’ennuie grave...

      C’est bien simple ce n’est même pas la peine d’y lire on sait déjà ce qu’il y a dedans..

      Sincèrement je ne comprends pas... Cette femme est une énigme.  smiley


    •  Comme vous ne comprenez rien au féminin en général... Restez bien calé sur votre cerveau gauche arrosé de bière dégueu : c’est plus sécurisant. vous pensez ! Entrer dans le continent noir : misère... 


    • rosemar rosemar 19 août 19:23

      @troletbuse

      C’est de la poésie !


    • rosemar rosemar 19 août 19:25

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      un cerveau ? Je ne suis même pas sûre...


    • troletbuse troletbuse 19 août 19:33

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      J’ai pas dit vin, j’ai dis vain  smiley


    • troletbuse troletbuse 19 août 19:34

      @rosemar
      Vous parlez en connaissance de cause.


    • @rosemar C’est un reptilien. Voir cerveau reptilien (Film mon oncle d’Amérique de Resnais). Laborit,..Il assure juste ses fonctionnement vitaux. boire, manger, et cracher sin venin. https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_cerveau_triunique


    • chantecler chantecler 19 août 20:06

      @troletbuse
      T’as écrit divin !


    • Gollum Gollum 20 août 08:57

      @rosemar

      Bah pas besoin de cerveau pour lire ce que vous pondez... ça tombe bien.


    • troletbuse troletbuse 20 août 09:01

      @chantecler
      Un arbre divin, c’est le cep de vigne, non ?


    • Gollum Gollum 20 août 09:02

      @rosemar

      C’est de la poésie !

      Euh non... Vous voudriez que cela soit de la poésie mais hélas le talent n’est pas au rendez-vous d’où cet ennui mortel que j’évoquais... 

      J’ai un de mes mômes qui avaient de réels talents poétiques à l’âge de 15 ans  croyez moi c’était autre chose que vos bouses  et qui malgré tout n’a pas jugé ce talent suffisant pour publier sur le web on appelle cela de la modestie, vous savez cette vertu qui empêche de se prendre un peu trop au sérieux...


    • troletbuse troletbuse 20 août 09:30

      @rosemar
      Pour moi la poésie, c’est des vers avec des rimes riches et des mots bien choisis.
      Mais c’est pas ma tasse de thé.
      Votre texte je ne pense pas qu’il soit si poétique que ca.


    • rosemar rosemar 20 août 09:49

      @troletbuse

      Et la poésie en prose ? ça vous dit quelque chose ?


    • rosemar rosemar 20 août 09:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les cerveaux reptiliens sont hermétiques à la poésie !


    • Gollum Gollum 20 août 09:51

      @troletbuse

      Il y a de la poésie en prose. Baudelaire : Petits poëmes en prose.

      Ou encore Malcolm de Chazal : Sens-plastique.

      Francis Ponge : Le Parti pris des choses.

      Et bien d’autres... Tous ces gens avaient du talent. On a plaisir à les lire.


    • Gollum Gollum 20 août 09:52

      @rosemar

      Les cerveaux reptiliens sont hermétiques à la poésie !

      Z’êtes pas obligée de colporter les conneries de la Mélu hein cela ne vous grandit pas...

      D’autre part j’aime la poésie mais la vraie  !  smiley


    • rosemar rosemar 20 août 09:58

      @Gollum

      Et vous n’êtes pas un cerveau reptilien, bien sûr ! D’ailleurs, un de vos mômes est un génie méconnu de la poésie !

      Quelle modestie !


    • Gollum Gollum 20 août 10:06

      @rosemar

      vous n’êtes pas un cerveau reptilien

       ??? Décidément c’est pire que ce que je pensais... 

      Quelle modestie !

      Pitoyable. Je n’en ai parlé que parce que vous vous la pétez avec vos petits textes qui ne valent pas chipette, généralement je suis assez chiche sur les détails de ma vie surtout ceux de mes proches...

      Et vous êtes modeste vous ? Qui osez publier des bouses quasi chaque jour ? 

      Je n’ai d’ailleurs pas dit que c’était un génie et le fait que cela fut demeuré incognito ne me gêne en rien... J’ai simplement dit que cela avait une bien plus belle gueule que ce que vous pondez et ce n’est pas difficile même moi j’y arriverai c’est dire...


    • rosemar rosemar 20 août 11:05

      @Gollum

      J’aime votre modestie !


    • Gollum Gollum 20 août 11:23

      @rosemar

      Et moi je n’aime pas la votre.


    • rosemar rosemar 20 août 11:31

      @Gollum

      Mais qu’attendez-vous pour nous pondre des articles, vous qui savez parler chinois ?


    • Gollum Gollum 20 août 13:53

      @rosemar

      Mais je n’ai rien à dire moi j’ai pas de cerveau... 

      Sinon je ne sais pas parler chinois c’est juste un copié/collé d’une phrase du Dao De Jing de Lao Zi...


    • rosemar rosemar 20 août 15:00

      @Gollum

      Et quelle est la signification de cette phrase ?


    • Gollum Gollum 20 août 15:40

      @rosemar

      Sur la pointe des pieds, on ne se tient pas debout.

      Avec les jambes écartées, on ne marche pas.

      En s’exhibant, on ne brille pas.

      En s’affirmant, on ne se manifeste pas.

      En se vantant, on ne réussit pas.

      En se targuant, on ne devient pas le chef.

      D’une telle attitude à l’égard de la Voie, on peut dire : « Une nourriture surabondante et des actions répétées jusqu’à l’écœurement répugnent, sans doute, à (tous) les êtres. »

      C’est pourquoi celui qui possède la Voie ne s’en occupe pas.

      Dao De Jing chap 24.


    • rosemar rosemar 20 août 19:32

      @Gollum

      MERCI : une belle leçon de sagesse chinoise...


    • troletbuse troletbuse 21 août 23:15

      @rosemar
      Il a dit aussi :
      Pour faire de grandes enjambees
      Faut pas avoir les poils du cul emmeles


    • Fergus Fergus 19 août 18:15

      Bonjour, rosemar

      Dressés vers les cieux, voilà les cyprès ;

      Quel dommage que du nord ils soient si loin !


      • Docteur Faustroll Lampion 19 août 18:42

        @Fergus

        Si six scies scient six cyprès, six-cent-six scies scient six-cent-six cyprès.


      • reptile cyrus 19 août 18:46

        @Fergus

        Dressé vers les cieux , cyprine , ... ca devient chaud bouillant chez les auteur star smiley


      • reptile cyrus 19 août 18:47

        @Lampion

        Encore heureux que personne n’ ais oser parler de graisse antique , on risque d’ avoir encore droit a une croisade contre la fritte bien graisseuse smiley


      • Fergus Fergus 19 août 19:08

        @ Lampion

        Voilà qui me rappelle (hors-sujet) « Le sain saint de Sein est ceint jusqu’aux seins de cinq seings ». C’est évidemment idiot mais cela amusait les écoliers dans ma jeunesse.


      • chantecler chantecler 19 août 20:08

        @Lampion
        A peu près !


      • Gollum Gollum 20 août 08:54

        @Lampion

        Si six scies scient six cyprès, six-cent-six scies scient six-cent-six cyprès.

        Heureusement que vous n’avez pas parlé de 666 cyprès parce qu’on aurait vu arriver l’autre dingo... smiley


      • Merci Rosemar : le Pin et la glande Pinéale (troisième oeil). Dans mon jardin se trouve un pin de l’himalaya. Il est dit de l’arche de Noé qu’elle fut construite par un bois résineux. Un bois qui résiste à l’intrusion de l’eau pas sa colle. Moins conseillé pour le feu de bois....


        • troletbuse troletbuse 19 août 19:31

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Pas mal de contrepéterie à faire avec votre phrase. Séraphin ! Alors


        • chantecler chantecler 19 août 20:11

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Ouich !
          C’est cette glande pinéale qui fait gonfler les testicules de canards à l’ensoleillement .
          C’est ce que me racontait mon institutrice en CP ...


        • @troletbuse je remercie le fait de ne pas avoir été vaccinée contre les oreillons (l’ange Gabriel qui annonça la bonne nouvelle dans l’oreille de la vierge). J’ai pu me taper tous les épisodes de Séraphin dans pilote. Séraphin contre Angelure. https://www.google.com/search?q=S%C3%A9raphins+pilote&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwivm8S82r3yAhVl_rsIHbWkCykQ_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=598#imgrc=_aXREuvQtfJzlM. m’évitant ainsi les engelures dans le froid glacial de l’hiver. Un bon grog, quelque fièvres, mais la cap passé ont se sont comme rajeuni...


        • Du Lupin au lapin en passant par la pomme de pin...L’arbre séphirotique serait de la famille des figuiers. Arbre de la famille des ficus...Les deux arbres symbolisent l’immortalité. Exemple, pour faire pousser un ficus (par exemple un Bonsaï) il est conseillé des placer des écorces de pin. Je conseille l’essence de Figuier : excellent pour la santé. 12 gouttes chaque jour sur la langue. Et en plus le goût est déli-cieux. fête de Jean de Eudes, le Preux. Qui osa s’affranchir du dogme catholique pour introduire la spiritualité. Pour rappel puisque le Liban est d’actualité : La production de boissons spiritueuses remonte au Moyen Âge, avec la mise au point de l’alambic par les alchimistes arabes et l’apparition, au xe siècle, des premières eaux-de-vie issues de la distillation du vin. Leur usage était avant tout médical : les savants prêtaient alors aux aqua vitae des vertus thérapeutiques


          • Moqué-vous de la spiritualité. Sait-on seulement que pour les anciens, c’est la pas de l’IBIS (associé à TOTH qui servait de mesure : la coudée....Dite coudée punique.

            16 mai 2018 — de longueur, la coudée, d’environ 52 cm, serait basée sur la longueur d’un pas d’ibis). En guérissant l’œil de Rê, il devient, ...

            • Moquez-vous de la spiritualité. 

              La COUDEE ROYALE EGYPTIENNE dénommée mesure de l’initié est estimée au 19ème siècle à 52,36 cm. Cette suite est aussi géométrique puisque le rapport entre deux mesures consécutives est le nombre d’or. Nous le visualisons sur la suite des pentagones du schéma de gauche. ... et celle du rayon du cercle est le nombre d’or. Calcul : 
              Ceci tout simplement, car le la coudée royale égyptienne qui est utilisée pour la construction de la pyramide, (mais aussi des cathédrales comme on le verra si dessous) est égale à φ^2 / 5, soit le nombre d’or au carré divisé par 5.29 juil. 2018

              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 août 21:03

                Arbre en forme de verge turgescente , véritable offense a nos soeurs victimes du patriarcat.


                • @Aita Pea Pea
                   « arbre en forme de verge turgescente »

                    Moi Monsieur , ce cyparissos , si j’avais une telle trique ,il faudrait sur- le -champ que j’me la sciasse  ! ...Cyrano de Vergebraque . smiley


                • Gollum Gollum 20 août 08:56

                  @Armand Griffard de la Sourdière

                  Ou que j’en exploitasse toutes les capacités ! smiley


                • ETTORE ETTORE 19 août 21:14

                  rosemar...

                  Malgré la beauté de cet arbre filiforme .....

                  Je lui préfère le peuplier d’Italie, qui est au cyprés, ce que le persil géant est au petit frisé pour narines de tête de porc, sur l’étal des charcutiers ! LOL !

                  En fait cet arbre était aussi utilisé pour signaler les tombes de protestants, qui n’avaient pas droit à une sépulture religieuse chrétienne.

                  Depuis, je les regarde avec un autre oeil !

                  Venez faire un petit tour en Toscane, vous verrez, ils sont la liaison du bonheur, entre la terre et le ciel.


                  • rosemar rosemar 20 août 09:54

                    @ETTORE

                    Le peuplier d’Italie ? Il ressemble tout de même au cyprès.. et il perd ses feuilles en hiver ?

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuplier_d%27Italie


                  • ETTORE ETTORE 20 août 10:25

                    Bonjour rosemar.

                    Il ressemble de loin, car bien plus fourni, trapu avec un tronc composé de « veines »

                    C’est très charnel au toucher. Des feuilles que la nature n’as pas voulu finir, car il manque de peu, pour qu’elles soient des « coeurs » si magnifiques en automne.

                    Ils servent à faire des « pares vents » efficaces.

                    Et le bruit du vent, au travers de leur feuillage.....Hmmmm !

                    Mais c’est vrai qu’ils ne remplaceront jamais en élégance, une allée bordée de cyprés, donnant à un magnifique château Toscan, aux couleurs pastels .

                    Je vous laisse imaginer le paysage, avec ses touches d’oliviers argentés, les champs de céréales à peine moissonnés, encore dorés, les chemins blanchis au soleil, qui conduisent à ces demeures, aux murs rosés, et les cyprés qui montrent de leurs doigts pointus, les petits nuages blancs moutonneux, tout cela, sous le regard somnolant de ces petits anges en terre cuite, reposant leur têtes sur leur bras, comme si le chant des grillons et des cigales, étaient une berceuse divine.

                    Venez, rosemar, l’Italie c’est un repas festif des sens, sans limite aucune .


                    • rosemar rosemar 20 août 11:07

                      @ETTORE

                      MERCI pour cette belle invitation au voyage et à la poésie !


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 20 août 18:09

                      Oui ils sont beaux, on peut les planter alignés, pas de branche de cyprès vers un cyprès voisin.Ils restent alignés

                      Plus isolés, un ou 2 il y en a dans presque tous les cimetières protestants (dans le jardin de la famille). Ces cimetières se perdent, les cyprès les signalent.

                      Il est étonnant qu’au temps de la persécution des huguenots, on ne leur ait aps interdit le cyprès

                      C’est effectivement vivant et plutôt joyeux. les croix alignées dans les cimetières évoquent la mort difficile.

                      Vive la vie


                      • L'apostilleur L’apostilleur 21 août 11:07

                        @C BARRATIER
                        « ...Il est étonnant qu’au temps de la persécution des huguenots, on ne leur ait pas interdit le cyprès... »

                        Probablement parce qu’avant d’être « protestant » c’était déjà un symbole de l’éternité chez les grecs anciens. 


                      • L'apostilleur L’apostilleur 21 août 10:59

                        @ l’autrice,

                        « ...Les cyprès dont les fuseaux côtoient des bouquets d’arbres, des oliviers, des pins... »


                        Voilà de quoi réveiller quelques images pour qui les a suivis en Toscane ou depuis l’Istrie tout au long des côtes Ligurienne et Thyrrénienne des Balkans jusqu’à Corfou qu’ils subliment. Un peu plus bas en mer Ionienne, Leucade et Ithaque leur ont laissé de merveilleux écrins plantés de leur silhouette. 

                        Les cyprès se mélangent aux à-pics sauvages et dans les ruelles des villes antiques ou médiévales de ce merveilleux coin de méditerranée.

                        Merci Rosemar pour votre charmante publication. 


                        Ps. Devez-vous répondre à ceux qui ont une perception étriquée ( élitiste smiley ) de la culture ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité