• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Des archipels de nuages...

Des archipels de nuages...

JPEG

"J'aime les soirs sereins et beaux, j'aime les soirs,
Soit qu'ils dorent le front des antiques manoirs
Ensevelis dans les feuillages ;
Soit que la brume au loin s'allonge en bancs de feu ;
Soit que mille rayons brisent dans un ciel bleu
A des archipels de nuages."

C'est ainsi que Victor Hugo décrit des Soleils couchants dans un poème extrait de son recueil intitulé Les feuilles d'automne : les nuages évanescents deviennent des "archipels"...
 
Le mot "archipel" désigne, d'abord, un groupe d'îles formant une unité géographique : on connaît l'archipel des Antilles, des Philippines, celui des Cyclades...
Victor Hugo emploie ce terme dans un sens imagé : les nuages, au soleil, couchant, dispersés dans le ciel, font souvent penser à des îles...
 
Venu du grec ancien "Αἰγαῖον πέλαγος, Aigaîon pélagos, Mer Égée", devenu "arcipelago" en italien, puis "archipel" en français, ce nom propre s'est transformé, par antonomase, en un nom commun : la mer Egée parsemée d’îles, est devenue un nom générique, a fini par évoquer un ensemble d'îles !

Le premier élément du mot pourrait provenir, aussi, du verbe grec "archo, mener, gouverner, commander", le terme, dans son ensemble, désignant, alors, la Mer principale.

Etonnante étymologie !
 
Ce mot aux sonorités de gutturale, chuintante, labiale, aux voyelles diverses nous séduit, nous emmène dans un monde exotique et lointain, vers des îles secrètes, aux paysages pleins de charmes.
 
L'archipel évoque des images de soleil, de mers, de vagues : le mot contient anciennement le nom même de la mer, "pelagos", qui lui a donné sa finale abrégée -pel. Ce substantif, employé surtout en poésie, désigne, en grec ancien, la haute mer...
 
L'adjectif "pélagique" vient de ce radical et désigne tout ce qui est relatif au milieu marin, à la haute mer, notamment.
 
Tout le monde connaît l'autre mot grec, plus classique, qui sert à évoquer la mer : "thalassa".
 
La mer Egée, connue pour ses archipels d'îles, notamment les Cylades aux noms remplis de poésie : Amorgos, Délos, Naxos, Paros, Santorin, est bien une mer chargée de symboles, d'histoires et de mythes anciens.
 
Le nom même des "cyclades" suggère une forme de cercle et vient du mot grec "kuklos" : les îles forment un cercle autour de l'île sacrée de Délos.
 
Cet archipel comporte 2200 îles et îlots !
 
Quel éclat dans ce mot, quelle luminosité ! L'archipel est comme un éclat d'îles disséminées dans la mer, comme un envol d'oiseaux qui se dispersent dans le ciel !
 
On voit, aussi, des galets épars sur le sol, de formes diverses, aux couleurs variées...
 
Ce mot "archipel" aux sonorités éblouissantes est souvent utilisé dans un sens imagé : images de nuages qui se dissipent, ou d'embruns moutonnants sur la mer...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/11/des-archipels-de-nuages.h

 

Le poème de Victor Hugo :

http://www.poetes.com/hugo/soleils.htm

 

 

Photos : rosemar


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 2020 17:44

    « … le mot contient anciennement le nom même de la mer, « pelagos », qui lui a donné sa finale abrégée -pel. »

    C’est surtout un mot emprunté à l’italien « arcipelago » qui est lui-même une déformation d’ « Aigaion Pelagos », le nom grec ancien de la mer Égée caractérisée par son grand nombre d’îles , come celles que vous citez. D’ailleurs, quand ces îles ont été récupérées par Venise qui a pillé les vestiges bizantins au 18ème siècle, le général Marco Sanudo a été fait « Duc de l’Archipel ».


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 2020 18:27

      @Séraphin Lampion

      « Tout le monde connaît l’autre mot grec, plus classique, qui sert à évoquer la mer : »thalassa« .  »


      Thalassa est le mot grec le plus courant pour désigner la mer, la mer de tout le monde, en effet, à commencer par ceux qui ne vont ni dedans ni dessus. Pelagos, c’est la haute mer, la mer des marins.

      Mais il les grecs utilisaient d’autres mots ayant chacun un sens part culier :

      • Ôkeanos, la mer extérieure, une mer qui n’est pas comme la mer noire ou la Méditerranée limitée par des terres. Avant d’évoquer l’océan, l’ôkeanos désignait le grand fleuve sans fin ni source qui marquait la limite du monde habité dont il faisait le tour.
      • Pontos, mot de la même famille que patos qui veut dire ‘chemin’. En Grèce antique, le chemin, le lien, c’était de l’eau, et le plus souvent de l’eau de mer. Le pont en grec c’est la mer qui relie les hommes, comme la mer noire, “Pont Euxin”, c’est à dire la “mer hospitalière »
      • Buthos, l‘abime’, les abysses la perdition des marins téméraires ou malchanceux.

    • rosemar rosemar 27 octobre 2020 19:34

      @Séraphin Lampion

      Forcément, pour un peuple de marins, plusieurs mots pour désigner la mer... MERCI pour ces précisions...


    • rosemar rosemar 27 octobre 2020 19:39

      @Séraphin Lampion
      Homère utilise le mot « pontos » : par exemple, au début de l’Odyssée :

      « πολλὰ δ’ ὅ γ’ ἐν πόντῳ πάθεν ἄλγεα ὃν κατὰ θυμόν »

      « il endura en son coeur mille souffrances sur la mer »


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 octobre 2020 19:41

      @rosemar

      Les Inuits ont cinq mots à la leur disposition pour dire blanc, et les Danois trois mots pour dire bleu, trois pour dire vert et trois pour dire bleu-vert (ou vert-bleu). 
      En targui, le mot « désert » n’existe pas.


    • rosemar rosemar 27 octobre 2020 19:43

      @Séraphin Lampion

      Et le mot français « mer » vient du latin « mare »...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 octobre 2020 19:46

      @Séraphin Lampion

      Vouais mais en français on a combien de mots pour une chatte ?


    • Xenozoid Xenozoid 27 octobre 2020 19:48

      @Aita Pea Pea

      on a combien de mots pour une chatte ? 
       

      autant que la cylindré  smiley


    • babelouest babelouest 27 octobre 2020 17:59

      Oh oui, j’ai même une amie qui habite au milieu, sur Syros. Ile qui, vu sa position, fut longtemps une sorte de capitale pour les Cyclades.


      • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2020 18:57

        L’archipel évoque des images de soleil, de mers, de vagues :

        Comme Saint Pierre et Miquelon


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 octobre 2020 19:10

          @Abou Antoun

          Ou celui de Soljenitsyne...


        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 27 octobre 2020 22:35

          @Aita Pea Pea

           @vé APP ...

          Te souviens-tu fin des années 60 , pas loin des « Tuamotu » ,la France convoitait l’archipel des « Malotru » pour y effectuer des essais nucléaires .

          Malgré l’ avis favorable de son excellence tabobo Hobibi ministre des affaires en cours ,la reine Kelbobaba opposa un refus niet et définitif  !

           Finalement la bombe a pété à Mururoa (Aopuni)....  smiley


        • babelouest babelouest 28 octobre 2020 01:13

          @Armand Griffard de la Sourdière mais en fait les plus grosses ont fait boum à Fangataufa : j’ai pu causer avec un appelé (très mal en point) qui y était.


        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 28 octobre 2020 09:27

          @babelouest
          «  Fantagaufa »rebaptisée « Tanfédonpa » est depuis une île déserte avec 500 kgs de plutonium qui traînent par çi par là .
          Faut dire qu’il y eut 138 essais nucléaires dans le secteur .
           A l’époque j’avais un oncle sur le Foch et un cousin sur l’escorteur La Bourdonnais qui m’ont raconté ça avec de belles photos souvenir ....touristiques en noir&blanc  smiley


        • ETTORE ETTORE 27 octobre 2020 21:11

          Ah ! Rosemar....La mer vous manque  ?

          Cette douce sensation de la vague qui vous « mouille » a intermittence régulière ?

          Vous, allongée, sur le sable, à la limite de l’élément liquide, les jambes jouant avec la trainée de sable fin, que la mer enlève et remets avec une respiration de métronome, mais qui, néanmoins, vous fait sursauter, à chaque fois, par sa vigueur d’éclatement mousseuse.

          Les Cyclades.....

          La beauté incroyable, née d’un cataclysme, dont les maisons blanches de Santorin, accrochées à la falaise, semblent se foutre éperdument de la verticalité à leur pied .

          C’est vrai, que nous n’avons pas le même « cycle » de mémoire que ce monde volcanique. Nous y voyons le beau, ou le désastre, suivant notre présence à l’instant....Cette nature s’offre à qui sait la regarder pour ce quelle était, et pour ce qu’elle seras.

          Le reste n’est que....jouissance délétère.



          • zygzornifle zygzornifle 28 octobre 2020 13:29
            Des archipels de nuages...

            Quand la came n’est pas coupée .... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité