• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’icône nous emmène vers l’orient et la Grèce...

L’icône nous emmène vers l’orient et la Grèce...

 

JPEG Le mot "icône" nous étonne par sa voyelle "o", surmontée d'un accent circonflexe, belle graphie qui fait songer à une interjection marquant l'admiration...

 

Comment ne pas admirer ces icônes religieuses aux teintes d'or, images pleines de sérénité, d'harmonie ?

 

Des auréoles d'or enserrent les visages, les magnifient, soleils éblouissants autour des personnages divins...

Divines et somptueuses images ! Icônes des églises orthodoxes aux teintes éblouissantes ou ténébreuses !

 

Le mot vient du grec ancien, "εἰκών, eikôn, l'image, le portrait, la ressemblance"... L'accent circonflexe est issu de la voyelle longue oméga "ώ", que l'on restitue par une prononciation prolongée.

Ce nom en acquiert une sorte de solennité qui correspond bien au sens qu'a pris ce terme religieux...

 

L'icône est sacrée, on la trouve à l'ombre des églises, dans des lieux de mystères et de ténèbres.

 

En même temps, l'icône est modeste, empreinte d'austérité et de sobriété, peinte sur un simple support en bois, de dimensions réduites. 

 

Le mot nous éblouit de ses voyelles contrastées, le "i", très aigu, le "o" tout en rondeur, de sa consonne gutturale éclatante.

 

On perçoit des contrastes de couleurs, des éclats d'or, des étincelles de lumières, on admire des oeuvres d'art...

 

Des images de paix nous bercent, des visages bienveillants, de grands yeux sombres, de légers sourires...

Ange Gabriel aux yeux lourds et sombres, aux cheveux d'or, tressés...

Icône de la vierge de Kazan, aux éclats d'or, aux lumières irisées...

Que de beautés sereines dans ces images ! Que d'harmonies !

 

L'icône nous emmène vers l'orient, vers la Grèce, ses monastères perchés sur des hauteurs vertigineuses, ses églises.

On admire les escarpements des météores, on entre dans un monde mystique, plein de beautés.

Les météores touchent le ciel comme pour l'atteindre et nous élever vers des sommets...

 

Les icônes elles-mêmes subliment les visages, leur donnent un air divin, transmettent et disent toutes les beautés du monde...

 

Ces visages nous donnent des leçons de sérénité, de modération, d'élégance !

Mains jointes, visages harmonieux, les icônes restituent un mysticisme, une croyance faite de paix, de bonheur...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-l-icone-nous-emmene-vers-l-orient-et-la-grece-125496332.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 2 octobre 09:40

    Bonjour, Rosemar

    Lorsque j’habitais à Morlaix, j’ai connu une femme peintre d’icônes. Je lui ai suggéré d’élargir sa palette (si j’ose dire) en peignant des icônes de Marx et de Lénine dans le but de les vendre à la Fête de l’Huma.

    Cette brave dame a été choquée : elle ne goûtait pas du tout la plaisanterie. smiley

    Il y a de très belles icônes. Et sans aller dans les pays de l’Est, c’est notamment le cas dans la cathédrale Saint Alexandre Nevsky de Paris et l’église Saint-Julien-le-pauvre, dédiée aux orthodoxes grecs melkites.


    • rosemar rosemar 2 octobre 10:59

      @Fergus

      MERCI pour ces exemples parisiens...


    • Abou Antoun Abou Antoun 2 octobre 17:54

      @Fergus
      Iconoclaste !


    • Fergus Fergus 2 octobre 20:27

      Bonsoir, Abou Antoun

      Au contraire, je suis pour la multiplication des icônes à toutes les formes d’idolâtrie.  smiley
      Et je ne suis pas le seul si j’en juge par la multiplication exponentielle des... émoticônes. J’en use moi-même :  smiley 


    • mmbbb 2 octobre 20:48

      @rosemar Ces icones etaient peintes selon la technique de la détrempe , Le support etait le bois marouflé . Technique ancienne avant que n apparaissent la peinture a l huile . C est pour cela que cette peinture a cet aspect particulier .


    • Abou Antoun Abou Antoun 2 octobre 21:33

      @Fergus
      Bonjour,
      Ayant fait plusieurs séjours en Russie et dans le monde orthodoxe j’ai vu beaucoup d’icônes, trop à mon goût, mais j’ai toujours voulu faire honneur à mes hôtes.
      Pas plus impressionné que cela. Quand on en a vu une on les a toutes vues (de mon point de vue).
      Mais enfin c’est la preuve tangible que la Sainte Russie est vraiment une continuation de l’Empire Romain d’Orient. L’iconostase a un rôle symbolique particulier. Il faut savoir cela pour comprendre la Russie d’aujourd’hui.
      Le rappel de Séraphin Lampion vient fort à propos.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 09:45

      Le grand Charles priait souvent au vu de la vieille icône.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 09:48

        @Séraphin Lampion

        évidemment il ne priait que si son élection était douteuse


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 09:57

        @Séraphin Lampion

         en résumé :

        quand son élection foirait, le grand Charles priait au vu de la vieille icône


      • rosemar rosemar 2 octobre 11:53

        @Séraphin Lampion

        Encore des jeux de mots foireux ?


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 11:34

        La Grèce des icônes, ce n’était pas la Grèce actuelle, mais Byzance, l’empire byzantin,ou Empire romain d’Orient, l’État apparu vers le IVᵉ siècle dans la partie orientale de l’Empire romain, quand celui-ci s’est divisé progressivement en deux.et a duré beaucoup plus longtemps que son frère ennemi occidental, jusqu’à la prise de Constantinople par les Turcs.

        On oublie trop souvent que la Grèce antique englobait toute la côte occidentale de l’actuelle Turquie qui abrite autant de trésors helléniques que l’Attique et le Péloponnèse, à commencer par Istanbul et Sainte-Sophie. 

        Si je peux me permettre un avis, je pense qu’un titre du genre « l’icône nous emmène vers Byzance » aurait été plus juste.


        • rosemar rosemar 2 octobre 11:56

          @Séraphin Lampion

          C’est certain : les grecs ont essaimé en Turquie, avec de magnifiques sites antiques... mais n’oublions pas toutes les églises orthodoxes grecques qui recèlent des icônes...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 12:29

          @rosemar

          les églises russes, bulgares et ukrainiennes aussi
          la Grèce actuelle n’a pas l’exclusivité de l’héritage de Byzance
          Cyrille et Méthode ont beaucoup voyagé


        • Aimable 2 octobre 13:38

          Je ne suis pas très icônes , mais par contre je suis un fan de Jordi Savall , sa fille Arianna a enregistré a la harpe une tarantella de Ribayras que j’aime écouter .


          • Aimable 2 octobre 13:49

            @Aimable
            Tarantella de Ribayas


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès