• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > La datte, fruit de lumières...

La datte, fruit de lumières...

 

JPEG

La datte, rêves de soleils, de lumières, de pays du sud, aux déserts de sables ! La datte nous fait admirer, au coeur de l'hiver, des paysages exotiques et lointains, aux charmes orientaux... L'Egypte, ses oasis au bord du Nil, la Tunisie, ses caravansérails, ses marchés...

 

Des mosquées, des hérissements de minarets, des coupoles, des palais, des dunes, des barcanes, des oasis, du sable à perte de vue...

 

Fruit oblong aux couleurs d'ambre et de miel, la datte gorgée de soleil, de douceurs, de lumières, nous éblouit de ses teintes nuancées...

Sa texture moelleuse, ses éclats dorés et brillants ravissent tous les sens.

Le mot lui-même, très simple, avec ses deux dentales éclatantes "d" et "t" suscite la curiosité...

L'homonymie avec cet autre mot, "date" nous intrigue, aussi.

 

La datte, fruit du soleil semble reproduire les couleurs mêmes de l'astre du jour : elle est parfois mate, mais, aussi, brillante, comme brunie par le soleil !

Parcouru de vaguelettes, le fruit semble simuler des embruns de sillons sur les dunes...

L'intérieur fait rayonner des fibres plus claires, aux saveurs de lumières.

 

D'où vient ce mot, "datte" ? Quelle est son étymologie ? Curieusement, ce terme est issu directement du grec "dactylos", qui désigne le "doigt". C'est la forme allongée du fruit qui lui a donné son nom...

Cette origine est bien lointaine, d'autant que le mot a perdu sa forme initiale, et que la dernière syllabe s'est effacée.

 

On connaît d'autres dérivés plus facilement reconnaissables : "dactylographie, dactyle, ptérodactyle"...

La datte, doigt solaire, effilée, élancée suggère, encore, par ses stries, la surface de la peau. 

 

Ce simple mot nous permet de remonter aux origines de notre langue : le grec... et l'on est étonné de découvrir le sens premier de ce terme.

La datte nous emmène, aussi, vers l'Orient, vers l'univers des Contes des mille et une nuits : elle nous raconte les douceurs orientales, un monde raffiné, lointain et mystérieux, un monde secret...

 

Celui des sultans et des califes, celui de Sindbad, le marin, celui de Shéhérazade.... Des villes orientales surgissent dans nos mémoires : Bagdad, Bassora, Babylone, noms aux sonorités étranges et remplies d'exotisme...

 

Symbole de fertilité, de prospérité, de bonheur, le palmier dattier est un arbre sacré dans la tradition orientale. 

Selon cette tradition, il faut manger sept dattes, le matin, au petit déjeuner, pour profiter de tous les bienfaits de ce fruit divin...

 

La datte fait, aussi, partie des treize desserts provençaux de Noël : ce fruit venu d'Orient symbolise donc le partage, les dattes pourraient représenter les présents apportés par les rois mages à l'enfant Jésus...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-la-datte-fruit-de-lumieres-125278835.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Arthur S François Pignon 26 décembre 2018 18:20

    Les vendeuses de chez Fauchon ont le choix dans leurs dattes...


    • Pere Plexe Pere Plexe 27 décembre 2018 12:24

      @François Pignon.
      Rosemar par la professeure datée.


    • Arthur S François Pignon 26 décembre 2018 18:21

      « deglet nour » : le doigt de lumière


      • Arthur S François Pignon 26 décembre 2018 18:36

        @François Pignon

        دقلة نور


      • rosemar rosemar 26 décembre 2018 23:21

        @François Pignon

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Deglet_nour

        Son nom arabe signifie « datte de lumière » ou « datte lumineuse » en référence au caractère translucide de la chair de la datte à maturité. La deglet nour est parfois considérée la « reine des dattes » ou un « soleil en miniature ».


      • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 18:30

        Les survivalistes devraient s’interesser de très près à ce fruit , car la datte est très riche en minéraux , en antioxydants, en acides aminés et en protéines . Grâce à tous ces nutriments, la datte est excellente pour combattre la fatigue et pour renforcer le système immunitaire. Manger des dattes avant l’arrivée de l’hiver permet à l’organisme de mieux se protéger contre les agressions extérieures. Elle offre un véritable apport énergétique recommandé chez les grands sportifs.

        Au delà de toutes ces considérations diététiques, la datte est aussi symbole du Christ et elle fait partie des 13 desserts provençaux que j’ai eu l’honneur de manger une fois hez un habitant de Saint Rémy de Provence . Un souvenir inoubliable . Longue vie à nos traditions anciennes .


        • rosemar rosemar 26 décembre 2018 23:17

          @Gauloise très réfractaire

          Oui, un fruit riche en minéraux mais aussi en sucre : à consommer avec modération, ce qui permet de les déguster.


        • Massada Massada 26 décembre 2018 19:56

          Les meilleurs dattes sont les medjouls d’ Israël


          • OMAR 28 décembre 2018 11:08

            Omar9
            .
            Très juste @Massacrada
            .
            Surtout celles plantées dans les champs palestiniens et irriguées avec leur sang...
            .
            Comme les sont les champs d’oliviers palestiniens :
            https://www.lepoint.fr/monde/israel-palestine-la-guerre-des-olives-02-12-2013-1763897_24.php


          • phan 26 décembre 2018 20:43
            Une recette du Hezbollah (résistance libanaise) du Roulé aux Sésames et aux Dattes.

            • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 21:08

              @phan

              Pas besoin d’aller si loin, en Provence il y’a des tas de recettes traditionnelles avec des dattes . Apprenez à connaître votre propre pays avant de regarder ce qu’il se passe à 3000 kilomètres de chez vous .


            • phan 26 décembre 2018 21:54

              @Gauloise très réfractaire

              C’est vrai comme vous dites, la datte est aussi symbole du Christ, celui qui a vécu à 3284 bornes d’ici.
              Les grands noms de la gastronomie française, comme Paul Bocuse, viennent régulièrement se ravitailler dans les rayons de l’épicerie Bahadourian.

            • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 22:28

              @phan

               smiley J’imagine Paul Bocuse ; l’incarnation de l’excellence française , en train de manger un Kebbab et une corne de gazelle à l’huile rance ! Je sais pas qui vous met des trucs pareil dans la tête, les français n’ont pas eu besoin de ça pour leur savoir-faire . Arrêtez de croire que la France ne serait rien sans votre folklore


            • phan 26 décembre 2018 23:08

              @Gauloise très réfractaire

              Bahadourian, c’est un peu le Fauchon lyonnais. Resté fidèle à la Guillotière, dans le 3e arrondissement, où Djebraïl Bahadourian a démarré son commerce en 1929, l’épicier fin a même donné son nom à une place de ce quartier, sans doute le plus cosmopolite de la ville.

            • rosemar rosemar 26 décembre 2018 23:18

              @Gauloise très réfractaire

              C’est bien de défendre la gastronomie de Provence...


            • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 23:29

              @rosemar

              À l’image de la cuisine italienne, la gastronomie provençale est basée sur des produits régionaux simples : légumes, poisson sur la côte et bien sûr huile d’olive typique de la cuisine méditerranéenne. C’est la magie du pauvre : avec un œuf, avec un peu de farine, de l’huile , les italiens comme les provençaux parviennent à faire des recettes époustouflantes . L’aioli, ce n’est que deux ingrédients, et c’est magique !


            • JL JL 27 décembre 2018 08:56

              @phan
               
               belle recette ; la lecture procure déjà le dépaysement : « Les retirer du four quand ils on a peine d’orée. »


            • phan 27 décembre 2018 09:27

              @JL

              C’est une recette écrite par un immigré de la Porte Dorée : où le couscous, plat préféré des Français, sera bientôt au Patrimoine mondial de l’UNESCO et l’arabe bien réfractaire !

            • rosemar rosemar 27 décembre 2018 11:15

              @Gauloise très réfractaire

              Le plus simple, avec des produits naturels, c’est le meilleur...

              http://rosemar.over-blog.com/2015/09/l-elegance-simple.html


            • zygzornifle zygzornifle 27 décembre 2018 12:03

              Quand je vois son prix je passe mon chemin ....


              • OMAR 28 décembre 2018 11:20

                Omar9

                .

                Vous parlez de la datte en éludant leur reine, la Deglet Nour ou datte de lumière.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Deglet_nour

                .

                Ah parce qu’elle est seulement algérienne ?

                https://www.youtube.com/watch?v=UZqrzYtYUKI

                .

                Et pas un mot sur l’Iran, pourtant 1er producteur mondial.

                .

                Heureusement que vous n’avez pas rédigé un article sur l’astronomie, sinon, nous n’aurions aucune idée sur le Soleil (que vous auriez caché avec un tamis)...


                • Balkanicus 28 décembre 2018 23:14

                  Vous etes pleine de poesie madame rosemar..... les etoiles.... les dattes.....

                  Ce serait un plaisir de diner en votre compagnie ....

                  Toujours un plaisir de vous lire et de s evader avec vous.... baiser amical !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès