• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > La musique de la nostalgie...

La musique de la nostalgie...

JPEG

"La poésie est une partition, elle rend compte de la musique des choses invisibles... de la nuit, du vent, de la nostalgie", a écrit la romancière italienne, Margaret Mazzantini dans son ouvrage intitulé, Venir au monde...
 

Issu du grec ancien "νόστος nóstos", le retour, et "ἄλγος algos", la douleur, ce mot "la nostalgie" désigne, d'abord, le "mal du pays".

 

Ulysse, le héros grec éprouve la nostalgie de son pays : son périple en Méditerranée le conduit vers des rivages lointains, l'éloigne de sa patrie, Ithaque... Le terme "nostos" revient souvent dans l'Odyssée : Ulysse erre, longtemps, sur les flots avant de rejoindre son île, sa femme, sa famille... Il a soif de ce "retour" tant attendu.

 

Et en homme sage et prudent, Ulysse refuse, même, l'immortalité que lui propose la divine Calypso, pour privilégier la vie auprès des siens et pour retrouver sa mère patrie.

 

La nostalgie est bien, d'abord, la souffrance causée par le regret obsédant de la patrie, puis le mot évoque le regret du passé...

 

Voilà un nom aux sonorités suggestives ! Sifflante "s", dentale, chuintante composent un ensemble harmonieux, alors que les voyelles contrastées et diverses introduisent une distorsion.

 

La nostalgie semble, ainsi, à la fois douce et douloureuse : on s'y complait souvent, on se réfugie dans le passé, pour oublier un présent insatisfaisant et décevant...

 

On revoit des décors, des visages, des paysages d'autrefois, on les magnifie, on les auréole de mille vertus.

 

Qui n'a jamais éprouvé de nostalgie ? Au fil des années, elle nous accompagne, nous rassure, nous fait voyager dans le temps et l'espace.

 

"C'est la fiancée des bons souvenirs qu'on éclaire à la bougie", comme le dit si bien Grand corps malade, dans un de ses textes...

 

C'est un univers lointain retrouvé, une goulée de bonheur et de mélancolie.

 

C'est, parfois, la nostalgie de l'enfance, des êtres qu'on a connus autrefois, des lieux du passé.

 

Ce sont des images qui ressurgissent, une terrasse, une maison, un jardin, des parfums de fleurs ou d'arbres, un air de musique.

 

Un mimosa odorant aux couleurs de xanthe éclatant, des roses épanouies, d'un rouge sombre aux senteurs prégnantes...

Des sourires, des larmes, de la tristesse, du bonheur enfui, des moments chaleureux...

 

La nostalgie ! Le mot lui-même nous fait rêver et voyager, avec son déroulement de voyelles contrastées, avec ses sonorités éblouissantes.

 

Si la nostalgie est associée, par ses origines, à la souffrance, elle nous berce aussi de sa douce musique, elle nous fait revivre des moments intenses du passé, elle nous accompagne sur le chemin de la vie.

 

Mot issu de deux radicaux grecs, la nostalgie renvoie à des origines lointaines et mythiques : elle comporte une part de rêve...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-la-musique-de-la-nostalgie-124546184.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 27 février 17:59

    Misère, deux à la suite aujourd’hui !

    Et tout aussi nazes.

    Mais qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu pour mériter ça ?

     

    Y’a des sadiques à la tête d’Avox.

    Ou alors elle couche. Et là en plus d’être sadiques, ils sont pas regardants. Se taper marie-rose, faut vraiment crever la dalle !

     

     


    • Bendidon Bendidon 27 février 18:29

      Zêtes en forme Rose, DEUX articles aujourd’hui !

      Naboume va être jaloux

       smiley


      • Jean 27 février 18:45

        @Bendidon
        et sylvain et patrice bravo


      • Bendidon Bendidon 27 février 20:43

        @Jean
        J’ai accès depuis lundi à la modération et il n’y a .... pratiquement RIEN c’est consternant smiley
        Mais le site doit continuer alors il publie ce que les modés veulent bien laisser passer (quitte à publier des articles qui n’ont pas le quota (+4) mais qui ne dérangeront personne
        CONSTERNANT
        Par contre des articles polémiques mais bien écrits comme ceux de doctorix sont systématiquement rejetés alors que ces articles entraineraient au moins une centaine de réactions (positives ou négatives)
        CONSTERNANT encore
        Sur ce on coupe puisque il n’y a rien de vivant !
         smiley


      • rosemar rosemar 27 février 21:55

        @Bendidon

        Mais qu’est-ce que vous attendez pour proposer des articles ?


      • rosemar rosemar 27 février 21:55

        @Bendidon

        Mais qu’est-ce que vous attendez pour proposer des articles ?


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 19:18

        La nostalgie, ça arrive, quand le présent n’est pas à la hauteur.


        • binary 27 février 19:31

          La nostalgie ! Le mot lui-même nous fait rêver et voyager, avec son déroulement de voyelles contrastées, avec ses sonorités éblouissantes.

          Je serais curieux de connaitre le sens réel de cette phrase.

          Quelles sont les voyelles « contrastées », et celles qui ne le sont pas ?

          Quelle syllabe du mot « nostalgie » est censée éblouir l auditeur ?


          • Xenozoid Xenozoid 27 février 19:48

            @binary

            c’est un robot litéraire


          • rosemar rosemar 27 février 20:00

            @binary

            Trois voyelles bien distinctes dans ce mot : « o », « a », « i »... deux voyelles ouvertes, une voyelle fermée, le « i »...

            Les consonnes : sifflante « s » très douce, dentale « t » éclatante, chuintante « g » pleine de douceur encore...



          • binary 27 février 20:17

            @rosemar
            Pour expliquer un mot, j’utilise d autres mots que, bien entendu, je ne défini pas.

            Voyelles ouverte , fermée ?
            Consonne sifflante ou dentale, mais également éclatantes !

            Pas de doute pour vous, une phrase est une suite de bruits « bizarres » faite pour vous charmer.

            Mais savez vous qu il existe de gens pour prétendre, que la parole sert à transmettre des idées ?


          • rosemar rosemar 27 février 21:51

            @binary

            Un signe est composé d’un signifiant et d’un signifié. Le signifiant et le signifié sont indissociables : ils ne peuvent pas être séparés (pas plus que le recto et le verso d’une feuille ne peuvent l’être).
            Le signifiant est une association de lettres formant des sons. C’est, en quelque sorte, le contenant.
            Le signifié est le sens, la définition du signe. C’est le contenu.

            Les mots sont aussi une musique : la poésie, c’est aussi la musique des mots !

            Définition simple : par exemple, les dentales « t, d » sont prononcées avec les dents, la langue contre les dents, c’est là que se situe l’articulation de ces consonnes.


          • troletbuse troletbuse 27 février 22:02

            @rosemar
            Comme bite, la langue contre les dents.  smiley
            Bon, je sors.


          • binary 28 février 13:30

            @rosemar

            Le signifiant est une association de lettres formant des sons.

            Vous ne comprenez pas le sens des mots que vous écrivez.

            une « association de lettres » c est un dessin.

            « des sons » sont des bruits identifiés.

            Quand à ce qu est le « signifiant » c est justement ce que vous ne comprenez pas. C est une configuration de connexions neuronales générant un raisonnement issu des perceptions initiales.

            Où sont les dents du haut parleur de votre téléphone quand vous entendez prononcer la lettre D ?


          • OMAR 28 février 16:54

            Omar9
            .
            @rosemar :"trois voyelles bien distinctes dans ce mot : «  », «  », «  ».

            .
            Comme dans oasis ?
            Surtout que c’est un endroit reposant, agréable et généralement situé dans un milieu hostile.
            .
            A moins que vous pensiez à onanisme....
            .
            Mais là...


          • rosemar rosemar 28 février 19:57

            @OMAR

            Un mot est en ensemble : il faut considérer les voyelles mais aussi les consonnes...


          • troletbuse troletbuse 28 février 20:05

            @rosemar
            Ex :Des cons sonnet l’angélus ;  smiley)


          • rosemar rosemar 28 février 20:11

            @rosemar

            Je corrige : un ensemble...


          • alinea alinea 1er mars 21:38

            @rosemar
            En anglais, elles sont alvéolaires !!
            Vous avez eu vent d’un Reader- digest de Ferdinand de Saussure ces derniers temps ?
            Vous devriez écrire moins et lire plus les articles de ce site ; vous découvririez des auteurs pointus, précis, au top ! et soudain, vous n’auriez plus envie de faire un cours élémentaire.


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 19:41

            « La nostalgie n’est plus ce qu’elle était » Simone Signoret

             

             Déjà ...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 21:38

              @Francis, agnotologue et la servitude machin ?


            • Decouz 27 février 19:44

              J’ai entendu en rêve, d’une manière aussi claire, plus claire même qu’en écoute extérieure, les premières notes de guitare et le début de la chanson « Sound of silence » de Simon and Garfunkel,

              -le son de la guitare : accords très simples, ce sont des cordes pincées, sans prolongement du son possible, un peu comme les consonnes, mais néanmoins ce son avait du corps, une beauté singulière, j’en déduis après coup par analogie que les consonnes ont aussi une épaisseur, ce n’est pas seulement du « bruit », qualificatif que j’ai vu employé par rapport aux voyelles dont le son peut se prolonger indéfiniment.

              -les paroles, comme souvent nous aimions la musique anglaise, sans comprendre vraiment les paroles, or du coup je me suis penché sur les paroles, qui méritent le détour.

              Or cette chanson est née, d’après ce que j’ai lu, d’une circonstance banale, le chanteur jouait dans sa salle de bain et il avait remarqué un écho particulier du son sur les murs en carrelage.

              https://www.lacoccinelle.net/243411-simon-garfunkel-the-sound-of-silence.html


              • Decouz 27 février 20:10

                @Decouz

                comprendre : « bruit » c’est un terme technique dans l’analyse des sons,

                car : « l’émission des consonnes s’appuie quasi nécessairement sur des voyelles. »

                https://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00001297/document


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 21:47

                @Decouz
                cordes pincees , sans prolongement du son possible ...lol , comme la connerie...


              • phan 27 février 20:26

                La première fois quand je l’ai vue
                J’ai tout de suite remarqué son regard
                J’en étais complètement hagard
                Dans ce jardin du Luxembourg
                Je me suis dit : il faut que je l’aborde
                Pour voir si tous les deux on s’accorde
                J’ai déposé mon baluchon
                Alors j’ai vu tes gros yeux doux
                J’en suis devenu un peu comme fou
                Quand je t’ai dit que tu me plaisais
                Que j’aimerais bien te revoir
                Tu m’as donné rendez-vous le soir
                Et je t’ai dit Oh Pénélope
                Que tu étais une sacrée belle fille
                Que je t’aimerai toute ma vie
                Quand dans ce lit de marguerites
                Tu m’as caressé doucement la tête
                Ma vie entière est une fête
                Et sous les regards de la foule
                J’ai posé ma main sur ta main
                Vous voyez bien que ce n’est pas malsain
                A l’ombre des eucalyptus
                Je t’ai dit : je veux que tu me suives
                Je te sentais d’humeur lascive
                Alors comme ça dans les tulipes
                Tu m’as fait une petite promesse
                Gage d’affection et de tendresse
                Si notre amour devait céder
                Je n’aurais plus qu’à me faire prêtre
                Je ne pourrais jamais m’en remettre
                Car si un jour notre amour rouille
                Je m’en mordrai très fort les doigts
                Chérie vraiment je n’aime que toi

                Paul Adam (Écrivain français 1862 - 1920)

                Et lorsqu’ Ulysse retrouve Pénélope ...


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 20:40

                  @phan

                  Jamais mis en musique ? Étonnant c’est fait pour ...


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 21:01

                  @Aita Pea Pea

                  Y en a qui sont passés à l’acte :

                  « J’aurais aimé ma belle

                  T’écrire une chanson

                  Sur cette mélodie

                  Rencontrée une nuit

                  J’aurais aimé ma belle

                  Rien qu’au point d’Alençon

                  T’écrire un long poème

                  T’écrire un long : je t’aime

                  …/…

                  Mais le temps que s’allume

                  L’idée sur le papier

                  Le temps de prendre une plume

                  Le temps de la tailler

                  Mais le temps de me dire

                  Comment vais-je l’écrire

                  Et le temps est venu

                  Où tu ne m’aimais plus

                  Où tu ne m’aimes plus »

                  lien


                • binary 27 février 21:15

                  @phan
                  4.8 millions de vues. et .... avec un texte en français !


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 21:31

                  @Séraphin Lampion

                  ben on sait mieux avec ça pourquoi certains arrivent à tirer la galinette cendrée , et d’autres pas .


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 22:17

                  @Séraphin Lampion
                  les dingues et les paumés. HFT Youtube.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 11:14

                  La nostalgie est très mauvaise pour le moral. D’abord, le passé nous paraît toujours plus beau. Et pourtant, aujourd’hui, il y a soleil et une amie vien de m’envoyer une superbe vidéo ; https://www.facebook.com/LN24LesNews24/videos/droit-de-citer-beaucoup-de-mes-amis-sont-venus-des-nuages/499221617717471/. Elle vient de me rappelr un fait souvent méconnu de l’histoire. Si De Gaulle n’avait pas été ferme : la FRANCE aurait été vendue au américains avec l’accord de Churchill.... Idem pour 68, c’est l’Amérique qui était derrière, espérant voir tomber le Général de GAulle... Ils nous ont sauvé. On se moque de qui.... Et les jeunes filles de se jeter dans les bras des américains en leur offrant des paquets de cigarette. Ce passé nous a tous floué. Il est emps de s’en rendre compte. En plus les Front Popu était pétainiste.. Quel passé : Gainsbourg-Weinstein, Annie aime les sucettes, lemon incest, Qui reste-t-il de cette époque tant aimée ??? : Guy Béart (qui passa assez inaperçu), alain Souchon. Parfois l’envie me prend d’appeler allo brocante : ce passé nous a tous berné... UN MIRAGE...Nous étions plus libre. Libre de quoi ??? De faire des conneries surtout. Woodstock, marijuana, Tout est dans la manière de voir le présent. Et j’espère qu’enfin le mode va mûrir et ouvrir les yeux. Le monde n’a pas changé. Seulement la vérité apparaît, tous berné... UN MIRAGE...Nous étions plus libre. Libre de quoi ??? De faire des conneries surtout. Woodstock, marijuana, Tout est dans la manière de voir le présent. Et j’espère qu’enfin le mode va mûrir et ouvrir les yeux. Le monde n’a pas changé. Seulement la vérité apparaît, Et que les jeunes du futur seront plus prudents...


                  • rosemar rosemar 28 février 19:59

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    MERCI : une belle ode à l’amitié...

                    http://rosemar.over-blog.com/article-ils-ont-cette-douceur-des-plus-beaux-paysages-125038002.html


                  • Trop de fautes : La nostalgie est très mauvaise pour le moral. D’abord, le passé nous paraît toujours plus beau. Et pourtant, aujourd’hui, il y a soleil et une amie vient de m’envoyer une superbe vidéo ; https://www.facebook.com/LN24LesNews24/videos/droit-de-citer-beaucoup-de-mes-amis-sont-venus-des-nuages/499221617717471/. Elle vient de me rappeler un fait souvent méconnu de l’histoire. Si De Gaulle n’avait pas été ferme : la FRANCE aurait été vendue aux américains avec l’accord de Churchill.... Idem pour 68, c’est l’Amérique qui était derrière, espérant voir tomber le Général de GAulle... Ils nous ont sauvé !!! On se moque de qui.... Et les jeunes filles de se jeter dans les bras des américains qui leur offrait des paquets de cigarette (merci Bernays). Ce passé nous a tous floué. Il est temps de s’en rendre compte. En plus le Front Popu était pétainiste.. Quel passé ? : Gainsbourg-Weinstein, Annie aime les sucettes, lemon incest, Qui reste-t-il de cette époque tant aimée ??? : Guy Béart (qui passa assez inaperçu), Alain Souchon. Parfois l’envie me prend d’appeler allo brocante : ce passé nous a tous berné... UN MIRAGE...Nous étions plus libre. Libre de quoi ??? De faire des conneries surtout. Woodstock, marijuana, Tout est dans la manière de voir le présent. Et j’espère qu’enfin le monde va mûrir et ouvrir les yeux. Le monde n’a pas changé. Seulement la vérité apparaît, tous berné... UN MIRAGE...Nous étions plus libre. Libre de quoi ??? De faire des conneries surtout. Woodstock, marijuana, Tout est dans la manière de voir le présent. Et j’espère qu’enfin le monde va mûrir et ouvrir les yeux. Le monde n’a pas changé. Seulement la vérité apparaît, Et que les jeunes du futur seront plus prudents...


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 11:37

                    Nombreux sont ceux qui maintenant regardé ce passé avec de la honte. Ce qui est une qualité car il y a prise de conscience. Qui aurait pensé que Ph, Sollers marié à une psychanalyste, était suicidaire. Le peu de temps où j’ai vécu à Paris, j’avais cette impression sous-jacente, malgré tout désagréable. Paris, un mirage, comme au carnaval de Venise. Qui se cache derrière cette séduction facile, cette fausse vitalité, excitation. Capitale phallique et sa Tour Eiffel...Tout semble léger : Charles Trenet : les personnes tristes ne devraient pas exister. Et Catherine Langeais ou Les Folies bergère après le réveillon. Flonflons et réceptions .Mondanités glacée. C’était le temps des Roses, mais pourpres et du Caire...... Vive le temps présent, lui au moins, il ne nous ment point...



                      • Clocel Clocel 28 février 17:11

                        Hélas... Exit Ulysse... Trop viril, il fait de l’ombre aux semi-fiottes de Babylone.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité