• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Les apôtres de la lenteur musicale...

Les apôtres de la lenteur musicale...

JPEG

La lenteur est une manière d'appréhender le monde et de mieux l'apprécier... sans doute... "Slow in beautiful", tel est le titre de la conférence donnée par Marc Simon, à Nîmes, au Carré d'Art.

 

La lenteur, nous dit-il est une des composantes essentielles de la musique.

Et qui sont ces apôtres de la lenteur, ces défricheurs de l'immobilité ?

Pour en trouver, on peut remonter d'abord à - 500 avant JC : un fragment musical du premier stasimon d' Oreste d' Euripide... "Je pleure, je pleure tellement". En 1892, parmi un certain nombre de papyrus d' Hermopolis , en Egypte, dans la collection de l' archiduc Rainer Ferdinand d'Autriche , un fragment a été découvert et publié , contenant un passage mutilé avec notation.

 

"κατολοφύρομαι κατολοφύρομαι ματέρος αἷμα σᾶς, ὅ σ’ ἀναβακχεύει, ὁ μέγας ὄλβος οὐ μόνιμος ἐν βροτοῖς, ἀνὰ δὲ λαῖφος ὥς τις ἀκάτου θοᾶς τινάξας δαίμων κατέκλυσεν δεινῶν πόνων ὡς πόντου λάβροις ὀλεθρίοισιν ἐν κύμασιν"

"O désolation, désolation ! pour le sang de ta mère qui renouvelle ton délire Une haute fortune ne peut subsister parmi les mortels : comme un frêle vaisseau dont la tempête a déchiré les voiles, les dieux l'engloutissent dans un abîme de malheurs, aussi dévorant que les flots de la mer orageuse."

 

 

On connaît la légende : Oreste a tué sa mère Clytemnestre et son amant Egisthe, meurtrier d' Agamemnon.

Cette musique a été reconstituée par l'Atrium Musicae de Madrid.

On a là des effets de lenteur liés à des choses sacrées, profondes, mystiques.

 

Plus tard, au 11 ème siècle, l'abbesse allemande Hildegarde de Bingen a composé des chants religieux : une voix qui, pour être mystique, est extrêmement libre.

C'est une musique très douce, apaisante où Hildegarde évoque ses visions : on entend une note qui est derrière, un paysage musical, le fameux bourdon.

Le bourdon est un son fondamental, il sert d'horizon, c'est comme un paysage qui permet au chanteur de chanter juste.

 

Puis, Marc Simon nous fait écouter des chants de femmes venus de Polynésie, des îles Salomon, des chants très anciens pour des cérémonies annuelles, le Sanga. Ce sont des musiques orales qui ne sont pas écrites : on y retrouve une certaine lenteur, comme une communion...

 

Certains se sont amusés aussi à jouer des airs de musique connus sur un rythme très lent : la lenteur peut alors nous déstabiliser, nous mettre dans l'embarras : on ne reconnaît plus ces airs célèbres.

Par exemple, la 5ème symphonie de Beethoven massacré par un orchestre anglais, ou encore Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss ou la farandole de Bizet.

 

Brian Eno est encore un adepte de la lenteur musicale... musicien, arrangeur et producteur britannique, Eno s'est décrit comme un « non-musicien » et a contribué à introduire une variété d'approches conceptuelles et de techniques d'enregistrement dans la musique contemporaine.

 

En Inde, Ravi Shankar compose des ragas, des musiques lentes, pleines de mystères et de spiritualité.

 

La lenteur permet une grande liberté : Miles Davis a découvert le monde du flamenco, il s'est passionné pour cette musique : dans Croquis d'Espagne, il reprend le concerto de Aranjuez sur un mode lent...

 

Claude Debussy, quant à lui, a révolutionné la musique : il compose ainsi ce morceau intitulé "Des pas sur la neige" avec 3 notes seulement répétées, "ré, mi, fa", il rajoute des accords... Ainsi, avec la lenteur, on trouve souvent une autre notion : la simplicité.
La lenteur nous invite souvent à l'apaisement, la méditation....

 

Mais elle peut avoir d'autres fonctions : Erik Satie voulait écrire de la musique d'ameublement, il compose alors "Tenture de cabinet préfectoral", avec la lenteur, la pesanteur, la répétition, il se moque des cabinets préfectoraux...

 

Pour John Cage, musicien avant-gardiste, la lenteur peut même s'approcher du silence : avec 4 minutes, 33, il remet en cause le côté sacro-saint de la musique, avec un brin de provocation...

John Cage utilise parfois un piano préparé avec des morceaux de bois, de vis : certaines notes ne font plus de notes : il crée un nouvel instrument et des harmoniques nouvelles.

 

Merci à Marc Simon pour ce beau voyage musical qui nous a permis de découvrir des musiques originales, souvent étonnantes, apaisantes.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/10/les-apotres-de-la-lenteur-musicale.html

 

https://archives.crem-cnrs.fr/archives/items/CNRSMH_I_1972_016_182_08/

 

 

Vidéos :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 avril 16:57

    Surtout, ne pas oublier Barber : lien.



    • troletbuse troletbuse 16 avril 18:22

      @Séraphin Lampion
      J’ai eu peur.
      J’ai cru que vous parliez de celui-là. Il est nul comme les juges.  smiley
      https://www.youtube.com/watch?v=P6Q8eIVvDfM


    • rosemar rosemar 16 avril 18:33

      @Séraphin Lampion

      MERCI ! Un bel adagio tout en lenteur...


    • rosemar rosemar 16 avril 18:35

      @troletbuse

      Vous regardez The Voice ?


    • troletbuse troletbuse 16 avril 19:12

      @Séraphin Lampion
      Je ne regarde plus la télé depuis 10 ou 15 ans. Mais sur internet il arrive que vous tombiez sur cet hulluberlu si vous regardez Pink Floid. Voilà
      Et sut mon mobile, sur les infos, vous voyez également des articles de Voici ou Gala, etc
      Vous ne connaissez donc tien Rosemar
      Sans télé et sans torchons, on s’informe beaucoup mieux que vous qui ne regardez que les sites bien-pensants que l’on vous impose


    • rosemar rosemar 17 avril 11:52

      @troletbuse

      La télé pourtant nous offre parfois de beaux spectacles, mais il faut trier, choisir !


    • rosemar rosemar 17 avril 11:54

      @troletbuse

      Hier soir, sur la 3, une émission consacrée à Jean Ferrat, par exemple...



    • troletbuse troletbuse 17 avril 12:15

      @rosemar
      Sur le net tu tries encore plus facilement. Pas besoin d’attendre l’émission qui viendra dans 1 mois ou 2 ans ou jamais.
      Pour Ferrat, c’était du direct ?  smiley du cimetière d’Entraigues ?


    • troletbuse troletbuse 17 avril 12:24

      @rosemar
      Je l’ai vu 3 fois en spectacle :
      A ses débuts, en costume et sans moustache, salle Poirel Nancy 1965 environ
      Puis 2 autres fois avec la moustache, dans des villes tenues par la gauche.
      Pareil que pour Bedos interdit dans les villes tenues par la droite.
      Alors le regarder avec les larves de présentateur de téloche, aucun intérêt.




      • rosemar rosemar 16 avril 18:37

        @phan

        MERCI !


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 avril 19:04

        @phan

        Ah Lévy danse, c’est sans qu’on pense à Sion.


      • phan 16 avril 23:17

        @Séraphin Lampion
        Il y a deux sortes d’hommes lents : les courts et les longs



      • Durand Durand 17 avril 10:02

        @Séraphin Lampion

        Merci pour votre promptitude à dégommer Maudit Rattus... Mais comment un tel torchon peut-il passer en modération ?!!! 

        http://www.agoravox.fr/commentaire6035957

        ..


      • troletbuse troletbuse 16 avril 18:25

        J’espère que votre prochain article sera sur le Covid. Faut bien qu’on s"amuse un peu !


        • rosemar rosemar 16 avril 18:56

          @troletbuse

          Je vous recommande la première vidéo : on entend le texte grec à partir de 1 minute, 44...


        • troletbuse troletbuse 16 avril 19:19

          @rosemar
          Franchement, impossible de tenir 1 minute.
          J’ai horreur de ces musiques ? Na


        • Merci Rosemar en CROIX. ERIC SATIE.......... Eric Satie : GNOSSIENNE....https://www.youtube.com/watch?v=5pyhBJzuixM


          • rosemar rosemar 16 avril 19:44

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Eh oui, bien sûr ! MERCI !


          • Nuit dans un jardin d’Espagne. https://www.youtube.com/watch?v=E6LJbqyOVBs. Manuel de FALLA. 


            • rosemar rosemar 16 avril 19:46

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Magnifique !


            • Le TRIO : 

              Manuel de Falla commence l’étude du piano à huit ans avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, élève de José Tragó, un pianiste de haut niveau. Il obtient un prix après avoir été, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire royal de Madrid. En 1904, il écrit La Vie brève, sorte d’exercice pour achever sa courte formation à l’instrumentation avec Felipe Pedrell qui est l’initiateur de la musique espagnole.

              Se liant d’amitié avec Paul Dukas, il effectue un séjour en France (1907-1914) où il fait la connaissance de Claude DebussyMaurice Ravel et Isaac Albéniz. Ces trois grands musiciens consacrés trouvent en lui « un grand compositeur plein d’esprit[réf. souhaitée] ». En 1908, ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris et en 1910, ainsi que ses Trois Mélodies sur des textes de Théophile Gautier.


              • Durand Durand 17 avril 13:28

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                « ...avec Felipe Pedrell qui est l’initiateur de la musique espagnole. »

                Pas d’accord !

                 La musique espagnole a été inventée par un père et son jeune fils lors d’un voyage en train de Madrid à Barcelone.


                A peine le train se mettait-il en route que le gamin, Patchi, pour qui c’était le premier voyage, demanda à son père :


                • Oye papá, el tren, parara ? (Dis-moi, papa, le train, il va s’arrêter ?)



                 Si, Patchi..., parara... (Oui, Patchi, il s’arrêtera...)


                Et cinq minutes plus tard :


                • ¿Oye papá, el tren, parara ?


                  ¡ Si, parara, Patchi !


                Et sans arrêt, le gamin posait la même question et invariablement son père avait la même réponse :


                – ¿ Parara papá ?... ¡ Parara Patchi !...  ¿ Parara papa ?... ¡ Parara Patchi !...


                Y es así qué fue inventada la música...


                ..




              • Amusant : Albéniz est l’arrière-grand-père de Cécilia Attias, ex-épouse de l’ancien président de la République française Nicolas Sarkozy, et l’arrière-grand-oncle de l’homme politique espagnol Alberto Ruiz-Gallardón.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 avril 23:30

                  Clapton , slowhand .


                  • rosemar rosemar 17 avril 11:47

                    @Aita Pea Pea

                    C’est ça ?

                    https://youtu.be/GJpH9WGEx-w


                  • Fergus Fergus 17 avril 09:15

                    Bonjour, rosemar

                    « κατολοφύρομαι κατολοφύρομαι ματέρος αἷμα σᾶς, ὅ σ’ ἀναβακχεύει, ὁ μέγας ὄλβος οὐ μόνιμος ἐν βροτοῖς, ἀνὰ δὲ λαῖφος ὥς τις ἀκάτου θοᾶς τινάξας δαίμων κατέκλυσεν δεινῶν πόνων ὡς πόντου λάβροις ὀλεθρίοισιν ἐν κύμασιν »

                    Mis à part gagner 3 lignes, quel est l’intérêt de reproduire ici ce texte dont vous donnez ensuite la traduction ?


                    « Le bourdon est un son fondamental »

                    Ah ! madame la prof s’est plantée. Vous auriez dû écrire « Le bourdon produit un son fondamental ». Le bourdon n’est en effet pas un son mais une corde ou une touche qui émet un son unique.

                    Sinon, d’accord avec vous sur l’intérêt de la lenteur. Encore ne faut-il pas en abuser car si la mélodie n’est pas séduisante, elle risque de produire un effet Temesta.


                    Evoquer Cage n’est pas parler de musique mais de provocation ridicule.


                    • rosemar rosemar 17 avril 11:41

                      @Fergus

                      Vous n’aimez pas aussi le grec ancien ? C’est pourtant notre culture... vous la reniez ?


                    • Fergus Fergus 17 avril 11:58

                      @ rosemar

                      Vous dénaturez mon propos comme vous le faites avec tous les intervenants lorsqu’un point vous gêne.
                      Je ne renie évidemment ni les origines grecques ni les origines latines de notre culture. J’y suis même très attaché. Simplement, je ne vois pas l’utilité de rapporter le texte ancien en caractères cyrilliques. Mais peut-être vous a-t-il échappé qu’AgoraVox est un site généraliste, pas une tribune destinée aux experts du grec ancien. 


                    • rosemar rosemar 17 avril 12:00

                      @Fergus

                      Cyrillique ? Vous confondez le russe et le grec ! La culture n’est pas réservée à une élite ! Elle doit être accessible à tous !


                    • rosemar rosemar 17 avril 12:04

                      @Fergus

                      D’ailleurs, l’alphabet grec est magnifique : pourquoi s’en priver ?


                    • troletbuse troletbuse 17 avril 12:08

                      @rosemar
                      Micron adore les Grecs Et il aime aller se faire voir par eux.  smiley


                    • Aristide Aristide 17 avril 12:29

                      @Fergus

                      Vous dénaturez mon propos

                      Décidément vous êtes un incompris !!! 


                    • troletbuse troletbuse 17 avril 12:30

                      @rosemar
                      J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé de bourdon.
                      Mais sur le net, j’ai trouvé pourquoi
                      https://www.youtube.com/watch?v=4PnQkYOt_SM
                      On l’a volé  smiley


                    • Fergus Fergus 17 avril 13:00

                      @ rosemar

                      « Cyrillique ? Vous confondez le russe et le grec ! »

                      Vous avez parfaitement raison sur ce point. Je dois m’astreindre à ne pas écrire mes commentaires trop rapidement car c’est manifestement une source d’erreurs. smiley

                      « La culture n’est pas réservée à une élite ! Elle doit être accessible à tous ! »

                      Il ne s’agit pas là de « culture », l’écrasante majorité des lecteurs étant  à mon image incapable de comprendre le sens du texte grec, mais plutôt de pédanterie ou d’une volonté d’allonger artificiellement l’article.



                    • rosemar rosemar 17 avril 13:06

                      @Fergus

                      Justement, ce peut-être un sujet de curiosité ! De là peut naître l’envie de s’intéresser à la langue grecque... sur la première vidéo, on entend le texte prononcé en grec ancien, à partir de 1 minute, 44 !


                    • rosemar rosemar 17 avril 13:08

                      @Fergus

                      C’est aussi pour cette raison que j’ai inséré le texte grec dans l’article...


                    • troletbuse troletbuse 17 avril 13:22

                      @rosemar
                      C’est vrai, lLa culture doit être accessible à tous et j’espère que avez un jardin.  smiley


                    • Aristide Aristide 17 avril 13:33

                      @Fergus

                      Vous avez parfaitement raison sur ce point. Je dois m’astreindre à ne pas écrire mes commentaires trop rapidement

                      Je ne suis pas sûr que cette rapidité soit la seule cause de vos approximations ...


                    • rosemar rosemar 17 avril 22:58

                      @Fergus

                      C’est curieux, cette méfiance à l’égard de la culture.... un signe des temps.


                    • ZenZoe ZenZoe 17 avril 10:50

                      « Slow in beautiful », tel est le titre de la conférence

                      Non, c’est ’’Slow iS beautiful’’...


                      • rosemar rosemar 17 avril 11:40

                        @ZenZoe

                        En effet : une erreur de frappe... je vais la corriger sur mon blog.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité