• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Les Rita Mitsouko : le bonheur de l’anticonformisme...

Les Rita Mitsouko : le bonheur de l’anticonformisme...

JPEG

Les Rita Mitsouko... tout le monde connaît ce duo d'auteurs-compositeurs-interprètes pop-rock formé en 1979, composé de Catherine Ringer et Fred Chichin. Le groupe, révélé en 1985 par le tube Marcia Baïla, est l'un des plus populaires dans les années 1980. 

Et pourtant, aucune biographie ne leur avait été jusque là consacrée... 

 

Cet oubli a été enfin réparé puisque Stan Cuesta, auteur, journaliste, musicien français, a écrit un ouvrage qui leur est dédié : "Catherine Ringer et les Rita Mitsouko"... un livre abondamment illustré.

 

Invité lors du Festival de la biographie à Nîmes, le journaliste a évoqué la carrière, les débuts du groupe...

 

L'enfance de Catherine Ringer est placé sous le signe de la créativité, de l'éclectisme : elle s'intéresse à beaucoup de choses, elle a fait sa culture musicale aussi bien avec Brassens que David Bowie ou Dalida.

 

"En fait, elle n'a jamais pris de cours de chant, elle écoutait la radio, elle chantait par dessus les chanteurs à la radio... elle changeait sa voix parce qu'elle imitait la voix des chanteurs, par exemple, elle imitait beaucoup Dalida en prenant son accent, cette espèce d'accent italien, égyptien, on ne sait pas trop...

 

Elle adore prendre des voix, par exemple, dans Marcia Baïla, c'est une chanson qu'elle chante avec un faux accent espagnol... ça lui vient de son enfance.

 

Très jeune, Catherine Ringer se distingue par son anticonformisme : par exemple, elle a fréquenté l'université de Vincennes réputée pour son esprit de liberté... elle a côtoyé beaucoup l'underground, l'art contemporain, le théâtre contemporain.

 

Elle a quitté le domicile familial à l'âge de 13 ans pour vivre avec un homme plus âgé qu'elle : c'est quelqu'un qui a lui servi de maître spirituel, qui l'a initié au théâtre contemporain. Mais, en fait, aujourd'hui, quand elle en parle, elle dit que c'était un pervers narcissique et qu'elle était sous son emprise.

 

Cela lui a permis de faire du théâtre contemporain avec Michael Lonsdale, de chanter avec Yannis Xénakis, et en même temps de faire du cinéma porno...

C'était une époque de liberté, celle des années 70."

Elle s'en gargarisait avec son côté provocateur en disant : "J'adorais passer de Yannis Xénakis, le matin à un film porno, le soir."

 

L'auteur évoque ensuite sa rencontre avec Fred Chichin : ils avaient beaucoup d'atomes crochus, notamment cette envie d'innover dans le domaine musical.

"Ils composent des musiques haletantes, des boîtes à rythme rouillé où des synthétiseurs dissonants soutiennent de leur bip bip des guitares cradingues, le tout magistralement survolé par la voix de chanteuse d'opéra déjantée de Catherine Ringer."

 

Dans toute la carrière des Rita Mitsouko, ce qui prédomine, c'est l'absence de concession aux modes, au show business. Ainsi, ils ont toujours refusé de participer à une tournée internationale parce qu'ils avaient des enfants en bas âge qui allaient à l'école.

Stan Cuesta, à travers dix temps forts, retrace la carrière de la chanteuse, avec Fred Chichin au sein des Rita Mitsouko, puis en solo.

Une carrière placée sous le signe de la liberté, de l'originalité et de l'anticonformisme...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/01/les-rita-mitsouko-le-bonheur-de-l-anticonformisme.html

 

Vidéos :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 janvier 18:28

    Catherine Ringer est une grande artiste en même temps qu’une femme exceptionnelle.

    Respect.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 janvier 18:30

      @Séraphin Lampion

      et Gainsbourg, qui n’était pourtant pas un gros con, a été un goujat avec elle


    • rosemar rosemar 31 janvier 20:32

      @Séraphin Lampion

      J’avais oublié cet épisode...


    • Nowhere Man 1er février 00:03

      @Séraphin Lampion
      Gainsbourg était un très gros con. 


    • Kylo REN 42 Chaussette42 1er février 00:06

      @Nowhere Man

       smiley ?

       smiley ?

      <3 ?


    • Raymond75 1er février 09:08

      @Séraphin Lampion

      Je me souviens, il lui avait dit « tu as tourné dans des films pornos, tu es une pute » ...

      Oh le vilain : d’abord on ne critique pas le comportement d’une femme, ensuite on ne critique pas une artiste, enfin, si c’était votre fille, vous nous proposeriez des liens vers ses films.


    • Désintox Désintox 1er février 12:27

      @Nowhere Man
      « Gainsbourg était un très gros con. »

      Je crois surtout qu’il était bien alcoolisé.


    • Kylo REN 42 Chaussette42 1er février 12:45

      @Désintox

      Tu sais comment on reconnaît un bot ?

      Il est indéfiniment heureux et ne s’intéresse qu’aux blagues sur AV !

      Tu sais comment on reconnaît un humain ?

      Il va crever tôt ou tard, et plutôt tôt que tard pour ceux qui me lisent !


    • V_Parlier V_Parlier 1er février 13:06

      @Chaussette42
      A quoi on reconnait un bot ? Parmi ses messages on en comprend seulement 1 sur 3 et le reste comporte des symboles à la con, du franglais de gaming débile et des phrases sybillines à connotation louche. Bref, je le sens tout près d’ici, le bot ou l’humain qui se prend pour un bot...


    • robert 2 février 18:23

      @Nowhere Man
      je proteste ! il n’était pas gros mais avec des cannes de serin d’alcoolique.


    • Nowhere Man 3 février 21:14

      @Chaussette42
      Gainsbourg gros con évidemment.

      Soutien de Giscard en 74, il n’a pas assumé ensuite et rétropédala misérablement. 

      Je l’ai vu en direct insulter Catherine Ringer qui l’a parfaitement recadré.

      L’épisode du billet de 500 francs, décidément un tout pour ma gueule récidiviste.

      Nouvelle agression verbale en direct contre Guy Béart chez Pivot. 

      Clin d’oeil incestueux mis en scène avec Charlotte, et validé par tous les médias Barbarin.

      Rebelle de comptoir régulièrement invité à la télé pour balancer des « I want to fuck you » à une artiste américaine qui ignorait jusqu’à l’existence de cette épave hexagonale. 

      Alors que sa Marseillaise reggae était une excellente idée il a montré sa lâcheté en se vautrant avec les paras.
      Etc.

      Bon auteur, parfois compositeur talentueux (nombreux plagiats) musicalement il n’a jamais innové. Son seul album réellement original, « Histoire de Melody Nelson » fut co-écrit avec Jean-Claude Vannier. 


    • Kylo REN 42 Lionel BERNIER/Kylo REN 3 février 21:19

      @Nowhere Man

      J’adore Serge ULESKi/Serge GAINSBOURG, parce que l’un dans l’autre ils font la parfaite paire dans le miroir de la vie !

      Nous sommes toutes et tous ombre et lumière, sunshine and shadow ! smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 21:28

      @Nowhere Man

      L’homme a la tête de choux ? Bon Maryline sous la neige aujourd’hui...


    • Nowhere Man 4 février 11:52

      @Aita Pea Pea
      C’est très faible au niveau des mélodies, domaine dans lequel il brille parfois (plagiats compris). Du Biolay post « La Superbe »


    • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 18:38

      ils sont morts ?


      • hans-de-lunéville 31 janvier 18:45

        @Xenozoid
        à moitié


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 janvier 19:05

        @hans-de-lunéville

        surtout lui


      • rosemar rosemar 31 janvier 20:34

        @Xenozoid

        Fred Chichin est décédé en 2007.


      • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 20:39

        @rosemar

        apparemment il n’était pas important,pour le dire


      • rosemar rosemar 31 janvier 20:43

        @Xenozoid

        Il était important puisque les deux composaient leur musique, mais il est vrai que la personnalité de Catherine Ringer est très forte.


      • V_Parlier V_Parlier 1er février 13:08

        @rosemar
        Ouaoh, Rosemar on s’encanaille ? Vous faites des études de texte des Rita Mitsouko avec vos élèves ?


      • Attila Attila 31 janvier 19:07

        J’aimais bien quand, à leurs débuts, l’animateur de la télé s’adressait à Catherine Ringer : « Bonjour Rita ! »

        .


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 janvier 19:25

          @Attila

          Drucker ?


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 janvier 19:40

          @Attila

          Même les titres des clips annonçaient : « Fred et Rita »  !


        • Attila Attila 31 janvier 20:27

          @Séraphin Lampion
          Celle-là, c’était chez Ardisson

          .


        • Attila Attila 31 janvier 21:51

          @Séraphin Lampion
          «  Drucker ? »
          C’est possible, mais il n’est pas le seul.

          .


        • San Jose 31 janvier 19:56

          Et Rita Cadillac ? On en parle trop rarement. 


          • Attila Attila 31 janvier 20:28

            @San Jose
            Elle a été recalée au contrôle technique.

            .


          • rosemar rosemar 31 janvier 20:47

            @San Jose

            J’avoue que je ne connais pas... 


          • San Jose 31 janvier 20:53

            @rosemar
            .
            C’est la danseuse de cabaret collabo qui met dans Das Boot le nez du timide matelot allemand entre ses gros nichons.
            Ce n’est qu’un rôle de cinéma, hein. 
            Dans la réalité les matelots allemands étaient des mecs mieux que ça. 


          • phan 31 janvier 20:41
            Allez Rosemar, montrez nous quelques extraits du cinéma porno de Rita, il paraît que le chef de l’ENA raffole du porto ...

            • rosemar rosemar 31 janvier 21:13

              @phan

              Vous êtes un amateur ?


            • phan 1er février 10:26

              @rosemar

               Oui, je suis un gros cochon amateur de partouze super funky avec Catherine Ringer créditée sous l’alias de Lolita Da Nova dans le rôle de Martine dans Body Love ...

            • rosemar rosemar 1er février 12:18

              @phan

              MERCI : un document intéressant...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 00:35

              J’attends impatiemment le point de vue de Rosemar sur une chanson de Thiefaine...


              • V_Parlier V_Parlier 1er février 13:12

                @Aita Pea Pea
                Bashung, peut-être aussi. Ca fait des idées pour des études de textes à l’école.


              • Désintox Désintox 1er février 12:30

                Oui, les Rita Mitsouko étaient un groupe remarquable et Catherine Ringer a un talent exceptionnel. C’est vraiment un plaisir de ré-écouter leurs créations.


                • cathy cathy 1er février 13:13

                  Personnellement, j’aurais plutôt nommé le livre « Chichin, Ringer et les Rita Mitsouko ».


                  • rugueux 3 février 00:38

                    Rosemar,

                    Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ?

                    " Elle a quitté le domicile familial à l’âge de 13 ans pour vivre avec un homme plus âgé qu’elle..."

                    Tiens, tiens...Et elle ne lui a pas fait un procès pour pédophilie ? Elle n’est pas allé chouiner dans les jupes de l’inutile Marlène ? Elle ne s’est pas répandue sur metoo ? Elle n’a pas demandé des zillions de dommages et intérêts comme les deux harpies foldingues qui accusent Weinstein ?....
                    Ce monsieur c’était Matzneff n’est-ce pas ? 13 ans elle a pulvérisé le record de l’autre cruche de la Springora ? Les Rita Mitsouko doivent-ils leur réussite à ce monsieur comme Springore doit un peu la sienne à Matzneff ?.....Que de questions....

                    C’est très curieux

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès