• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Les saveurs éclatantes des épices...

Les saveurs éclatantes des épices...

JPEG

"Sur la fadeur de la nourriture de base, viennent se poser les saveurs éclatantes des épices, comme autant de couleurs vives sur une page blanche." C'est ainsi que Michel Tournier fait l'éloge des épices, dans un de ses ouvrages, intitulé Célébrations...
 
Le nom "épice" vient du latin, "species", qui a diverses significations : "vue, regard, aspect, apparence", puis, "espèce", "denrée, drogue, ingrédient, épice".
 
Le terme latin "species" est, donc, à l'origine de deux noms distincts : "espèce et épice"... avec des spécialisations de sens très différents.
 
Le mot "épice" renferme mille saveurs, des myriades de parfums exotiques et lointains... Avec ses sonorités de labiale, de sifflante, le mot dessine des goûts subtils ou plus intenses, des parfums mystérieux, étranges, qui semblent recéler des vertus et des pouvoirs magiques.
 
Une "apparence", tel est le sens premier du mot "species", dans lequel on perçoit une sorte d'énigme, de secret.
 
On songe à la route des épices : les épices comme la cannelle, la cardamome, le gingembre, et le curcuma étaient connues, et commercialisées en Orient, depuis la haute Antiquité. Ces épices étaient acheminées le long des routes du Moyen-Orient, avant le début de l'ère chrétienne, elles étaient associées à des histoires fantastiques, faisant intervenir la magie.
 
Les épices évoquent, aussi, une multitude de couleurs : rouge, ocre, orangé, vert, brun, couleur de terre.
 
Arômes, couleurs, goûts, parfums, quel monde de sensations variées dans les épices !
 
On songe à tous ces mots : le clou de girofle, la muscade, le poivre, le gingembre et le safran, noms variés d'épices, noms anciens issus du grec, du sanscrit ou de l'arabe.
 
Le safran, l'or rouge aux saveurs parfumées, originaire du Moyen Orient, fait épanouir ses teintes d'ocre et de rouille.
 
Le poivre aux éclats de gris, de noirs rayonne de piquant et de douceur à la fois.
 
Le gingembre résonne de ses voyelles nasalisées qui chantent et réveillent les sens.
 
Les épices sont comme des écumes de goût, des embrasements de couleurs : le curcuma se pare de teintes de chrysanline, le curcuma, aux sonorités redoublées, fait plaisir à entendre.
 
La cannelle, avec son suffixe de diminutif, nous fait songer aux couleurs douces de l'enfance.
 
Les épices, leurs noms, leurs couleurs nous emmènent vers l'orient, ses paysages de dunes, de barcanes, ses ondoiements de sable... les épices nous font voir des souks, des étalages bariolés et pittoresques.
 
Les épices nous font rêver à un monde coloré, aux parfums audacieux, pimentés ou plus doux...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-les-saveurs-eclatantes-des-epices-124216035.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Schrek Séraphin Lampion 16 juin 09:13

    Oui, moi aussi j’aime bien manger épicé.

    Mais pas en même temps !


    • troletbuse troletbuse 16 juin 09:20

      @Séraphin Lampion
      Fais-toi mettre une poche ! Ce sera possible  smiley


    • xana 16 juin 10:08

      @Séraphin Lampion
      « Vachement intéressant » cet article... de remplissage !


    • troletbuse troletbuse 16 juin 10:17

      @Xana
      C’est ça ou le Covid. On n’a pas le choix.


    • rosemar rosemar 16 juin 10:50

      @xana

      Vous n’aimez pas les épices ? et la langue française ?


    • troletbuse troletbuse 16 juin 10:54

      @Rosemar
      Vous parlez de quelle langue ? Les langues se fourrent partout.


    • rosemar rosemar 16 juin 11:15

      @Séraphin Lampion

      Un jeu de mots si prévisible...


    • Schrek Séraphin Lampion 16 juin 11:23

      @rosemar

      ne pas pas attraper une perche tendue par vous serait un comportement de goujat que vous réprouveriez à juste titre
      et puis, c’est plus fort que mon éducation, c’est pa nature, je ne peux pas m’en empêcher, comme le scorpion qui pique la grenouilles qui l’emmène sur son dos de l’autre côté de la rivière pour échapper au feu de forêt


    • Fergus Fergus 16 juin 09:20

      Bonjour , rosemar

      Il y a des moments où l’on ressent une forte envie d’épicer. 

      Merci à vous d’avoir traité le sujet.


      • troletbuse troletbuse 16 juin 09:32

        @Fergus
        Trop tard Fergus, Séraphin est déjà passé  smiley


      • Fergus Fergus 16 juin 09:41

        @ troletbuse

        Exact, je m’en suis aperçu trop tard. Je vais me consoler en allant bricoler : j’ai ue grosse envier de scier. smiley


      • Schrek Séraphin Lampion 16 juin 09:49

        @Fergus

        il est interdit de scier dans le chantier


      • troletbuse troletbuse 16 juin 09:51

        @Fergus
        Et pourtant, vous nous faites assez scier avec vos articles gastronomiques smiley


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 juin 10:18

        @Séraphin Lampion
         
        ’’il est interdit de scier dans le chantier ’’
         
        Il est extrêmement discourtois de chier dans les sentiers.


      • Schrek Séraphin Lampion 16 juin 10:48

        @Francis, agnotologue

        L’art de décaler les sons que débite notre bouche se déguste et se savoure sans traduction, comme les côtes du cru.


      • troletbuse troletbuse 16 juin 15:38

        @Fergus
        Vous vous rappelez Fergus, il n’y a pas très longtemps vous avez écrit :
        MLP c’est la dictature, Micron il fait chier ..... sans plus.
        Serait-ce Micron qui provoque cette envie ?


      • rosemar rosemar 16 juin 19:35

        @troletbuse

        C’est curieux : sur Agoravox, tout se ramène à la politique... mais ce n’est pas le sujet de mon article...


      • rosemar rosemar 16 juin 23:10

        @troletbuse

        Même les épices !


      • rosemar rosemar 16 juin 23:11

        @troletbuse

        Même « les épices » deviennent politiques...


      • troletbuse troletbuse 16 juin 23:21

        @rosemar
        3 posts pour dire la même chose. Vous radotez Rosemar.
        Je ne parlais pas politique mais de la diarrhée de Fergus.
        Et puis les épices, ca fait mal au Q , paraît-il.


      • troletbuse troletbuse 16 juin 23:33

        @rosemar
        Je n’aime pas beaucoup les épices. Si, l’ail cuit et l’ognon cuit.
        Pour l’oignon cru, c’est pas de la cuisine mais une gâterie.  smiley
        Une petite histoire pour illustrer
        Un homme qui a tué sa femme avant de la découper en morceaux, passe aux assises :
        Question du président :
        Mais quand vous avez découpé votre femme, vous n’avez eu aucun remord ?
        L’accusé : NON
        Le prédident : Même pas une larme ?
        L’accusé réfléchit et répond :
        Ah si, j’oubliais. Quand j’ai découpé l’ognon  smiley


      • rosemar rosemar 16 juin 23:54

        @troletbuse

        Attention, l’oignon cru est difficile à digérer... mais est-ce une épice ?


      • rosemar rosemar 16 juin 23:55

        @troletbuse

        C’est certain : il ne faut pas surtout pas en abuser...


      • rosemar rosemar 17 juin 00:00

        @troletbuse

        Est-ce un hors sujet ?


      • troletbuse troletbuse 17 juin 00:30

        @troletbuse
        Mais ca ne se mange pas, voyons. Faut que je vous fasse un dessin ?


      • nono le simplet nono le simplet 16 juin 09:40

        en France on a le très ancien mélange d’épices Rabelais à la boite jaune et rouge très utilisé dans la cuisine au cochon, qu’on trouve dans toutes les grandes surfaces ... sinon, pour les compotées de petits légumes du jardin un peu de ras-el-hanout, mélange de nombreuses épices, convient très bien avec un peu de miel ou de sirop de sucre de canne ...


        • troletbuse troletbuse 16 juin 09:49

          @nono le simplet
          Et hier, combien de morts au Liechtenstein ?


        • rosemar rosemar 16 juin 10:54

          @nono le simplet

          Un mélange crée à Marseille en 1880 !

          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pices_Rabelais

          « Le mélange Épices Rabelais associe des épices d’Afrique, d’Asie et des herbes de Provence. Les ingrédients exacts, leur dosage et le mode de trituration du mélange sont tenus secrets. »


        • rosemar rosemar 16 juin 11:22

          @nono le simplet

          « Historiquement dénommé « Poivre Rabelais », le mélange se compose d’épices et d’aromates et clame à l’époque des vertus thérapeutiques (digestives notamment), ce que viendra approuver la Société de Médecine de France en 1898. »


        • nono le simplet nono le simplet 16 juin 14:56

          @rosemar
          je savais que ça venait de chez toi ... j’en utilise régulièrement ... avec un poulet rôti à la cocotte par exemple ...


        • troletbuse troletbuse 16 juin 15:00

          @nono le simplet
          Tu fais cuire la moto aussi ?


        • phan 16 juin 23:17
          Ils apportent leur pain d’épices à la mine ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité