• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > N’y a-t-il pas des nymphes glacées dans l’eau des sources (...)

N’y a-t-il pas des nymphes glacées dans l’eau des sources ?

JPEG

"N' y a-t-il pas des nymphes glacées dans l'eau des sources ? -il en avait, un jour, touché une des lèvres, à même l'eau verte"...

 

Dans cet extrait de son roman intitulé Naissance de l'Odyssée, Giono donne vie aux éléments naturels qui semblent habités de divinités : l'eau des sources peuplée de nymphes, les arbres dans lesquels se cachent des dryades et des hamadryades...

 

Giono restitue, ainsi, des croyances antiques : une nature où tout est sensible, une nature qui révèle l'essence du divin... Belle conception animiste du monde !

 

Le mot "nymphe", très ancien vient du grec : "νύμφη, númphê", "jeune mariée, promise, jeune fille..."

Ce nom désigne, d'abord, la "jeune mariée, la fiancée qui porte le voile"et pourrait être apparenté au verbe latin "nubere, prendre le voile pour se marier", et être un dérivé du mot "nubes, le nuage"...

 

La nymphe est, aussi, une divinité secondaire qui hante les bois, les forêts, les fleuves, les sources, les montagnes.

 

Le mot rayonne grâce à une voyelle nasalisée, une douce fricative "ph" emplie de charme et de délicatesse. La graphie de ce nom avec le "i" grec, l'ancienne consonne aspirée "ph" lui confèrent un certain mystère et une solennité majestueuse...

 

Les nymphes sont multiples, et leurs noms pleins de poésie : Oréades, Méliades, Naïades, Néréïdes, Alcéides, dryades....

 

On les entend, au détour d'un chemin, quand les arbres bruissent ou quand ruisselle une source, au coeur de l'été...

 

Les nymphes sont partout, dans la fleur qui rayonne, sous l'écorce des arbres, dans la mer où elles ondoient, dans l'eau des fleuves et des rivières...

Les nymphes sont l'âme de la nature, elles nous montrent que tout est vivant, que les arbres, l'eau, les fleuves méritent notre respect...

 

Ces divinités féminines symbolisent à la fois la fragilité et la beauté de la nature environnante.

 

Elles sont partout, tout autour de nous, il suffit d'observer les arbres, les fleurs, le ciel, les nuages pour percevoir toutes les harmonies qui les habitent.

 

Nymphéas, fleurs d'eau, divinités des étangs et de marais ! Elles éclairent les eaux sombres de leurs éclats lumineux !

 

Dryades, hamadryades, elles se cachent dans les replis des arbres !

Nymphes des arbres, cigales aux chants éblouissants, elles font vibrer les pins, les cyprès, les cèdres de leurs paroles douces comme le miel...

 

Les nymphes sont les âmes du monde, elles nous parlent, nous chuchotent l'harmonie et la beauté du monde.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/07/n-y-a-t-il-pas-des-nymphes-glacees-dans-l-eau-des-sources.html

 

Photos : Pixabay

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 11 avril 2020 17:51

    Belle apologie pour les nymphomanes smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 avril 2020 17:57

      @Pic de la Mirandole

      on peut être nymphophile sans être nymphomane, et cleptophile sans être cleptomane.


    • nono le simplet nono le simplet 11 avril 2020 18:19

      @Séraphin Lampion
      et aristophile sans être Aristophane ?


    • rosemar rosemar 11 avril 2020 18:51

      @Pic de la Mirandole

      Une célébration de la nature trop souvent oubliée et négligée par les hommes...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 avril 2020 17:54

       

      « Me voilà, me voici
      Me voici, me voilà
      Faite pour le plaisir de vos yeux
      Aérienne et jolie
      Gracieuse et jolie
      Et je ris, ris, ris
      Ah ! Ah ! Ah ! Ah !
      Et je vais, et je viens
      Et je viens, et je vais
      Minaudant pour le plaisir des yeux
      Je revis, je conquis
      J’éblouis car je suis :

      Une nymphe aux pieds mutins
      Qui apparaît les clairs matins
      Dans les allées des jardins
      Lorsque fleurit le romarin »

      Sim

      lien


      • rosemar rosemar 11 avril 2020 18:53

        @Séraphin Lampion

        Une curiosité... je ne connaissais pas...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 avril 2020 09:37

        @rosemar

        Ce n’est pas grave, vous savez, les lacunes sont moins dangereuses que les erreurs.


      • The White Rabbit The White Rabbit 11 avril 2020 18:41

        Dans l’eau de la claire fontaine

        Elle se baignait toute nue

        Une saute de vent soudaine

        Jeta ses habits dans les nues

        En détresse, elle me fit signe

        Pour la vêtir, d’aller chercher

        Des monceaux de feuilles de vigne

        Fleurs de lis ou fleurs d’oranger

        Avec des pétales de roses

        Un bout de corsage lui fis

        La belle n’était pas bien grosse

        Une seule rose a suffi

        Avec le pampre de la vigne

        Un bout de cotillon lui fis

        Mais la belle était si petite

        Qu’une seule feuille a suffi

        Elle me tendit ses bras, ses lèvres

        Comme pour me remercier

        Je les pris avec tant de fièvre

        Qu’ell’ fut toute déshabillée

        Le jeu dut plaire à l’ingénue

        Car, à la fontaine souvent

        Ell’ s’alla baigner toute nue

        En priant Dieu qu’il fit du vent Qu’il fit du vent.



        • Aimable 12 avril 2020 08:30

          @rosemar
          Sur ce coup là en voulant rendre service, il a eut de la chance il n’est pas tombé sur une féministe , puisqu’elle n’a pas crier au viol .


        • Fergus Fergus 11 avril 2020 19:41

          Bonjour, Rosemar

          Au plan botanique, vous avez mentionné les nymphéas, mais pas les dryades. Et c’est dommage car la dryade à huit pétales est une très jolie fleur sauvage de montagne, de la même famille que les roses (lien). Elle figure en bonne place dans mon album photo de fleurs de montagne. 


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 avril 2020 20:08

            @Fergus

            Envie de donner du plaisir à une prolo ? Quittedinan .com


          • rosemar rosemar 11 avril 2020 22:52

            @Fergus

            Une très jolie fleur des montagnes... merci.


          • Loatse Loatse 12 avril 2020 10:13

            Bonjour Rosemar,

            Des nymphes, puis des fées aussi ;)... Les élementaires ; je crois bien qu’on appele tout ce petit monde qui inspira tant de poètes, de musiciens..

            https://www.youtube.com/watch?v=m16QDBiT3Go


            • rosemar rosemar 12 avril 2020 11:41

              @Loatse

              Merci pour le rêve et la poésie...



            • arthes arthes 12 avril 2020 18:00

              https://youtu.be/wY0ZYMH0kPA

              Une redite.

              Rousselka, sirène des fleuves glacés , conte russe produit en (merveilleuses) images animées par un artiste russe spécialisé« peinture sur verre » 


              • CYRUS L’ Hermite (IX) 12 avril 2020 18:06

                @arthes

                молодец волк (твоя дочь ?)


              • arthes arthes 12 avril 2020 18:20

                @L’ Hermite (IX)

                Binnnn, je reçois percute et répercute les influences ....C’est space la bas
                Faut aimer, ça je dois l’admettre, perso j’aime.

                Sinon....

                Le confinement en sarladais, faudra que ça dure pas trop longtemps quand même, parce que à la campagne, on va aussi tourner trèfle : Chanson : « On a le pinard, on a les pétards on est on est super bien peinards !!!! » 


              • dimitrius 12 avril 2020 18:27

                @arthes
                Et surtout faudra que t’ailles bosser , grosse feignasse , parce que vu le nombres de chômeurs tu vas pas ramasser grand chose , et fini le coiffeur , les fringues et tout le toutim , va devenir un vrai souillon la Sarladaise.


              • arthes arthes 12 avril 2020 18:43

                @dimitrius

                Crois bien, cela dit, que j’aimerais (et je préfèrerais) continuer mon taf...J’aime mon métier.
                Hélas, chômage technique.
                Restak fermé.


              • CYRUS L’ Hermite (IX) 12 avril 2020 20:19

                @arthes

                y a des fois , mes neurone font tilt .. ; coursjus massif ... alors je demande dans une langue que je parle tres mal mais que tu comprend tres bien :)

                faute de reponse directe , j’ en reste a la foie et la croyance :)

                je suis vraiment desolé pour ton restaurant , j’ espere que tu lereouvrira bientot 

                Amicalement 


              • rosemar rosemar 13 avril 2020 10:45

                @arthes

                MERCI ! De merveilleuses images, en effet.


              • arthes arthes 12 avril 2020 18:03

                Rousalka...


                • dimitrius 12 avril 2020 18:14

                  @arthes
                  C’est le Walt Disney Russe ??? On dirait une histoire pour Mongolienne.


                • arthes arthes 12 avril 2020 18:40

                  @dimitrius

                  Tu sais pas faire la différence entre une animation artistique où il n’y a pas de paroles et des conneries de bd où on t’explique comment c’est que tu dois penser et décrypter ?


                • dimitrius 12 avril 2020 18:43

                  @arthes
                  Je sais surtout reconnaitre une merde quand j’en vois une.


                • arthes arthes 12 avril 2020 20:04

                  @dimitrius

                  Je sais surtout reconnaitre une merde quand j’en vois une

                  Pas de problème.
                  Maintenant, donnes moi un exemple de ce que tu considères comme n’étant pas une merde et qui illustrerait le sujet ?

                  Ma curiosité est sincère, et je t’assure que j’ai l’esprit ouvert 


                • Xenozoid Xenozoid 12 avril 2020 20:10

                  @arthes

                  avoir l’esprit ouvert, avec un débile qui s’amuse a provoquer, en disant qu’il a le crabe( pov mec) et qu’il n’est là que pour s’amuser des autres,ne fait que nourir la merde qu’il a dans la tête,ta curiosité ne sera pas nourrit


                • arthes arthes 12 avril 2020 20:20

                  @Xenozoid

                  Le crabe...J’y songeais aujourd’hui...On nous effraye avec le corona, mais dans mon entourage je n’ai que des amis atteints de cette saloperie, maudit associé, le crabe....
                  Bref, no comment, comme on dit


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 avril 2020 20:34

                  @arthes

                  Le crabe c’est pour les hommes et la langouste pour les femmes. Pour les trans plus rares il y a le homard.


                • zygzornifle zygzornifle 13 avril 2020 10:29

                  Il y a également des nanoparticules ....


                  • eau-pression eau-pression 13 avril 2020 11:09

                    Maîtresse Rosemar

                    Il faudra un jour sauter le pas, aimer le verbe au-delà des mots. Etes-vous femme ou un collectif de rabat-joie ?

                    Si vous êtes femme, et que mon bras séduit enlace votre taille, vous pâmée devant la fontaine de Nîmes, surtout taisez-vous ! Ne faites pas tarir l’eau de ma bouche de vos mots cotonneux.

                    Mais, malgré les simulacres de bisbilles avec Fergus, tout le monde voit bien que vous n’êtes pas humaine. Vous êtes le Bourbaki de la fadaise. Le collectif authentique, on ne le lit pas de peur de ne rien comprendre ; vous, on ne vous lit pas tant on désespère qu’il y ait quelque chose à comprendre.

                    Pourquoi voulez-vous que dans les temps où le verbiage n’avait pas envahi leurs oreilles les bipèdes aient été stupides au point de ne pas faire le lien entre la source et la pluie ? Au contraire, ils ont donné un nom à la source pour célébrer la découverte de ce lien. Ils ont sacralisé la source pour tempérer l’illusion de toute puissance qu’on éprouve à contempler la force de l’esprit.

                    Le bipède masculin sait traduire ce sentiment ; il dit « c’est bandant » à tout propos. S’il vous plait, donnez moi le mot caché de la femme : mouillant, c’est gênant ; mignon, ça risque d’être insuffisant ; « trop », peut-être.

                    J’ai pas tout lu les collègues de la classe qu’ont fait leur laborieuse réponse ; au cas où ils auraient oublié, voici une vision poétique de la chose : Le Grand Pan

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité