• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Nîmes, à l’heure celte...

Nîmes, à l’heure celte...

JPEG

La ville de Nîmes a vécu à l'heure celte, le temps d'un week-end... l'occasion de découvrir le monde gaulois, la vie quotidienne des Volques Arécomiques...

Les Volques Arécomiques auraient émigré au 3ème siècle av. J.-C., depuis les régions danubiennes jusque dans le sud de la Gaule, plus précisément dans les départements actuels du Gard et de l’Hérault. Nemausus (Nîmes) était leur capitale. 

 

Les magnifiques jardins de la Fontaine ont accueilli différentes animations, des ateliers permettant de s'initier à la construction de cabanes, à la fabrication de savons, au tissage de vêtements, à l'art de la teinture...

 

Les enfants ont pu, ainsi, apprendre la technique du pisé : un mélange d'argile et de paille.

 

La médecine celte était aussi à l'honneur : recours à la phytothérapie pour soigner différentes affections avec des plantes diverses... gilaros, serpolet, camomille, chélidoine, consoude, coquelicot, fenouil...

 

Une consultation médicale était mise en scène grâce à deux personnages, Biena et Alexikakos... une maîtresse de maison et un médecin : une présentation vivante de ce que pouvait être la médecine gauloise à mi-chemin entre la magie, la divination et les connaissances empiriques.

La consultation se déroulait en 4 temps : des questions au malade, un examen clinique basé sur les 5 sens, le pronostic et enfin, la prescription d'un traitement...

 

On peut le rappeler : la médecine était exercée par les druides. Ils connaissaient les plantes médicinales et leur usage, ainsi que leurs interactions, faisaient toutes sortes de préparations thérapeutiques, sirops, baumes, onguents...

Les Gaulois n’ont pas laissé d’écrits dans ce domaine. Pourtant, les praticiens avaient développé un véritable arsenal thérapeutique. De plus, la médecine celte, fruit de connaissances empiriques et de pratiques magiques, s’était, très tôt, enrichie au contact du monde grec.

 Soucieux d’hygiène, les Gaulois ont également développé les soins du corps...

 

La cuisine gauloise, quant à elle, n’est connue qu’à travers des textes grecs ou romains... Composée de plats simples, la cuisine gallo-romaine utilise des produits locaux. 

Si les textes manquent, l’archéologie a permis de retrouver des détritus alimentaires, par exemple, des traces de sauce piquante, des résidus d’oseille dont on sait qu’elle parfume, mais aussi qu’elle permet de nettoyer le chaudron, sans doute par son acidité... Près de l'étang de Berre, on a découvert des traces d’escargots, de crustacés, d’huîtres, une imprégnation de saumure de thon. Dans le Cantal, en Lozère, est attestée la présence de fromages.

 

Un repas dans la tradition gauloise était l'occasion d'apprécier une soupe, à base de farine complète mêlée d'un peu d'orge, d'un bouillon de poule, de jaunes d'oeufs battus avec de la crème fraîche... Une véritable potion magique !

Puis, on pouvait déguster des poireaux au miel, accompagnés d'une terrine de pois cassés.

Pour terminer le repas, étaient servies des poires au cidre ou à la cervoise, cuites au bain-marie, aromatisées avec de l'épilobe, puis macérées dans du miel.

 

Ces journées festives ont fait découvrir un peu mieux le monde celte qui reste un mystère pour beaucoup d'entre nous.

JPEG JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/05/nimes-sous-le-signe-des-celtes.html

 

Photos : rosemar

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Lire Jean Markale. La femme Celte. 


    • rosemar rosemar 17 avril 13:42

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      MERCI pour cette référence : la femme celte vue à travers les traditions et les légendes...


      Un exemple de femme celte dans une parodie :


    • @rosemar


      Alors je vous conseille cette merveille écrite par Audrey Fella. Plongez dans l’univers mélusinien ; Elle prend son bain le samedi et sa couleur est le vert (tendant vers l’émeraude). Si vous aimez les produits KNEIPP. https://www.babelio.com/auteur/Audrey-Fella/118715. Mélusine ou l’éternel féminin. 

    • rosemar rosemar 17 avril 17:18

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Merci pour ce conseil de lecture... Les produits KNEIPP ? C’est vraiment du naturel ?

    • @rosemar


      il semblerait, mais je suppose que dans le Sud vous avez tous les produit d’Occitanie. Kneipp est très concentré.

    • Mais les Celtes seraient avant tout d’origine tournaisienne. Premier Roi mérovingien : Le premier représentant historique de la dynastie mérovingienne, Childéric I , fils de Mérovée, dominait l’ancienne province romaine de Belgique Seconde au nom de l’Empire. Son fils Clovis (466-511), roi en 481, n’est lui-même à l’origine qu’un des nombreux petits rois sous le gouvernement desquels se répartissaient. Originaires de la région : Tournai (ou Tournay) et Renaix,...


      • rosemar rosemar 17 avril 17:22

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Le nom de Tournai, oui, a une origine celte : venant directement du gaulois turno- signifiant ’’hauteur’’... 


      • @rosemar


        Exactement, j’ai passé toute mon enfance sur le Mont de l’ENCLUS (La montagne du coffre,...au trésors, ????) à jouer près de la Tour.http://sentierdesfaunes.canalblog.com/archives/2014/03/14/29108261.html. etrange mais j’ai été liée à deux personnes dont le nom de famille était Tournay.

      • rosemar rosemar 17 avril 21:29

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Une merveilleuse légende ! Une belle histoire d’amour et de sacrifice... merci pour ce lien.

      • Jean Roque Jean Roque 17 avril 14:00

         
         
        « Il n’y avait pas de celte noir »
         
        vous envoie direct en taule, sans sursis, justice coloniale oblige...
         

        L’UE GOCHO ENCOURAGE LA TRAITE NÉGRIÈRE DES ENFANTS :
         
        https://francais.rt.com/international/49728-cour-europeenne-justice-refugie-mineur-peut-desormais-faire-venir-sa-famille


        • ZXSpect ZXSpect 18 avril 07:47

          Bonjour Rosemar


          Vous êtes, avec quelques autres, dont C Nabum, à publier quotidiennement, avec inévitablement des sujets plus ou moins bien accueillis, sinon critiqués et parfois moqués.


          C’est tout à votre honneur de laisser visible tous les commentaires et de répondre à certains 


          Ne vous laissez pas tenter de procéder comme C Nabum qui fait le vide pour ne garder qu’une cour obséquieuse et se glorifier d’un nombre de commentaires faussé par ses groupies et ses propres réponses lapidaires. Dommage car il sait produire des articles pertinents et bien troussés mais d’autres très critiquables... dont il bloque... la critique. 


          Continuez à accepter et supporter tous les aspects de la liberté d’expression… aux prix des dérapages de certains.


          • En réponse à Cabanel : Les Sentiers de la honte. Voici celui de la gloire : Amusant, mais (voir mon texte posté chez Cabanel), ce jour 18 avril) est le jour de la myrtille, typique des sol du nord de la france, des Ardennes belges, nombreuses le long des sentier de notre gloire. OUI qui ?La myrtille est un vigoureux sous-arbrisseau vivace et rampant, de 20 à 60 cm, que l’on trouve en Eurasie et en Amérique du Nord et qui forme des fourrés nains en dressant des rameaux serrés aux tiges vertes à section triangulaire. En France, elle est commune en montagne, mais également présente en Bretagne dans les forêts sur sol granitique et en Ardenne française, dans la partie nord schisteuse, principalement la pointe de Givet. Elle croît jusqu’à 2 500 m d’altitude dans les forêts de conifères, les bois clairs, les landes et les tourbières, associée aux plantes acidophiles. Symbole de la myrtille. ARCHE DE GLOIRE.http://larchedegloire.com/les-fruits/.  ;MYRTILLE : Fruit d’une plante voisine de l’airelle qui détient à peu près le même symbolisme et les mêmes propriétés thérapeutiques et alimentaires. Symbole de vitalité, de protection et de jeunesse, elle évoque une régénération physique ou psychique, la montée de l’optimisme en regard de l’avenir.


            • baldis30 19 avril 08:59

              bonjour,

              et la ville affiche partout SPQR ....SPQR .....

              On n’étudie plus le latin et on se contente de la traduction du sigle en italien ....

              Sono ... Questi Romani

              Pauvre ville ! Avec sa merde glauque face au temple des neveux d’Auguste ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès