• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Soirée irlandaise à Nîmes...

Soirée irlandaise à Nîmes...

 

Décidément, les festivals de Nîmes nous font voyager : après le Brésil, l'Argentine, nous voici transportés en Irlande avec le groupe Celtic Cottage...

 

Un air d’Irlande a soufflé sur la maison Carrée et ses alentours à l’occasion du concert de Celtic Cottage présenté par l’Association des anciens élèves du conservatoire de Nîmes, dans le cadre des Jeudis de Nîmes...

 

Le groupe de musiciens s’est associé au programme culturel de la Ville pour une soirée à l’ambiance pub irlandais mais aussi avec un grand répertoire revisité à la mode celtique.

 

La violoniste et chanteuse irlandaise Michelle Lalor a présenté un programme à la fois traditionnel, classique et moderne entourée des artistes locaux Robin Capuano et Philippe Carmona.

 

Les musiciens ont transporté le public au cœur du pays natal de la chanteuse au talent empreint d’humour et de sensibilité.

Echos celtiques où se mêlent tradition et modernité résonnent dans ce spectacle qui a enchanté le public. Quelle énergie ! Quel talent !

 

On est ému par cette magnifique ballade , Oh Danny boy écrite par l'auteur-compositeur anglais Frederic Weatherly en 1913, sur la mélodie traditionnelle irlandaise de " Londonderry Air ".
Certains ont interprété la chanson comme un message d'un parent à un fils partant pour une guerre, ce que suggère la référence aux "cornemuses."

 

"Oh, Danny boy, the pipes, the pipes are calling
From glen to glen, and down the mountain side
The summer's gone, and all the flowers are dying
'Tis you, 'tis you must go and I must bide.

But come ye back when summer's in the meadow
Or when the valley's hushed and white with snow
'Tis I'll be here in sunshine or in shadow
Oh, Danny boy, oh, Danny boy, I love you so.

And when you come, and all the flowers are dying
If I am dead, as dead I well may be
You'll come and find the place where I am lying
And kneel and say an "Ave" there for me.

And I shall hear, though soft you tread above me
And all my grave shall warm and sweeter be
For you will bend and tell me that you love me
And I shall sleep in peace until you come to me."

"Mon Danny, les cornemuses, les cornemuses appellent,
De vallée en vallée et le long des montagnes,
L'été est fini et toutes les fleurs se meurent,
Tu dois, tu dois partir et je dois attendre.

Mais reviens quand l'été est dans le pré
Ou que la vallée est silencieuse et blanche de neige,
Je serai là au soleil ou à l'ombre,
Oh, mon Danny, oh mon Danny, je t'aime tant.

Et quand tu reviendras et que toutes les fleurs se mourront,
Si je suis morte, puisque je pourrais l'être,
Tu viendras trouver l'endroit où je reposerai
Et tu t'agenouilleras et diras un "Ave", là, pour moi.

Et j'entendrai, même si ton pas est léger au-dessus de moi
Et ma tombe sera chaude et plus douce
Car tu te pencheras et me diras que tu m'aimes
Et je dormirai en paix jusqu'à ce que tu viennes à moi."

 

On aime aussi cette chanson Dirty old town... une chanson britannique écrite par Ewan MacColl en 1949, rendue internationalement populaire par les Dubliners puis par les Pogues.

La chanson brosse un portrait acide du nord de l'Angleterre, région très industrielle.

Dirty Old Town ayant été surtout popularisée par The Dubliners et The Pogues, deux groupes de musique irlandaise internationalement connus, le grand public pense souvent qu'il s'agit d'une chanson traditionnelle irlandaise. En Irlande, beaucoup de gens pensent d'ailleurs que cette chanson se réfère à Dublin.

Mais la magie de cette chanson fait qu'elle s'adapte finalement très bien à de nombreuses villes industrielles du Royaume-Uni, d'Europe en général ou encore des États-Unis.

 

"I met my love by the gas works wall
J'ai rencontré mon amour près du mur de l'usine à gaz
Dreamed a dream by the old canal
J'ai fait un rêve près du vieux canal
Kissed a girl by the factory wall
Embrassé une fille près du mur de l'usine
Dirty old town
Vielle ville sale
Dirty old town
Vielle ville sale

Clouds a drifting across the moon
Les nuages défilent devant la lune
Cats are prowling on their beat
Les chats rôdent dans leur quartier
Spring's a girl in the streets at night
Le printemps est comme une fille dans les rues le soir
Dirty old town
Vielle ville sale
Dirty old town
Vielle ville sale

Heard a siren from the docks
J'ai entendu une sirène venant des docks
Saw a train set the night on fire
J'ai vu un train mettre le feu à la nuit
Smelled the spring on the smokey wind
J'ai senti le printemps dans la fumée portée par le vent
Dirty old town
Vielle ville sale
Dirty old town
Vielle ville sale

I'm going to make a good sharp axe
Je vais fabriquer une hache bien aiguisée
Shining steel tempered in the fire
L'acier brillant trempé dans le feu
I'll chop you down like an old dead tree
Je t'abattrai comme un vieil arbre mort
Dirty old town
Vielle ville sale
Dirty old town
Vielle ville sale

 On admire l'originalité de la version interprétée par Celtic Cottage : : le groupe a mélangé le thème de la chanson avec celui du morceau de Dave Brubeck TAKE FIVE, ce qui donne à la chanson un rythme haletant et intense. Voici le lien :

https://youtu.be/vmDDOFXSgAs

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/08/soiree-irlandaise-a-nimes.html

 

 

Vidéos :

 

Photo et vidéos : rosemar


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    



    • rosemar rosemar 2 octobre 19:27

      @binary

      Pourquoi plus crédible ? Michelle Lalor est d’origine irlandaise : écoutez son accent !

      https://www.midilibre.fr/2020/09/19/michelle-lalor-une-passionnee-de-violon-9081585.php


    • Fergus Fergus 2 octobre 20:42

      Bonsoir, binary

      Le sujet ayant l’air de vous intéresser, je vous propose de lire cet article que j’ai rédigé en septembre 2018 :
      Voyage au coeur de la musique celtique
      Il comporte 36 liens musicaux dont 12 pour la seule Irlande, avec des groupes mythiques. 


    • binary 2 octobre 20:45

      @rosemar
      je ne parle pas de la nationalité de la fille, mais de la nature du bruit qu elle produit. Vous pouvez venir d où vous voulez, et faire de la musique irlandaise si vous aimez cela et que vous savez faire.
      La musique traditionnelle n intéresse que peu de monde. Beaucoup n écouterons que quelques secondes de Caitriona avant de couper. Mais c est de la vraie musique traditionnelle. Pas un produit commercial nivelé pour faire semblant afin de prendre la place de l authentique. Regardez la photo du groupe, dessous vous pouvez mettre ce que vous voulez en légende.


    • binary 2 octobre 20:51

      @Fergus
      Au Festival Interceltique, il n y a pas beaucoup de guitares électriques et batterie de rock.


    • rosemar rosemar 2 octobre 22:05

      @binary

      Une chanteuse pleine d’énergie et d’enthousiasme...


    • Fergus Fergus 2 octobre 20:34

      Bonsoir, rosemar

      Lu le 27 septembre sur Midi Libre :

      "Un air d’Irlande a soufflé sur l’espace culturel Bernard-Fabre, samedi 19 octobre, à l’occasion du concert de Celtic Cottage présenté par l’Association des anciens élèves du conservatoire de Nîmes. Pour la quatrième année, elle s’est associée au programme culturel de la Ville pour une soirée à l’ambiance pub irlandais mais aussi grand répertoire revisité à la mode celtique.

      La violoniste et chanteuse irlandaise Michelle Lalor a présenté un programme à la fois traditionnel, classique et moderne entourée des artistes locaux Robin Capuano (percussions et voix) et Philippe Carmona (guitare et voix).

      De formation classique, le trio a transporté le public au cœur du pays natal de la chanteuse avec un talent empreint d’humour et de sensibilité. Une invitation au voyage à travers l’histoire de l’île d’Emeraude et de son peuple que l’on retrouve dans l’album Echos of Irland de Michelle Lalor sorti en 2017.

       Echos celtiques où se mêlent tradition et modernité résonnent dans ce spectacle qui a enchanté le public. "C’était merveilleux. Quelle énergie ! Ce sont de très bons musiciens", ont indiqué Christine, Aude et Margaret à la buvette tenue par l’association Rakan musiques.

      Correspondant Midi Libre : 06 33 29 86 07« 


      Beaucoup de copié-collé, par conséquent. Dès lors, une question se pose : êtes-vous le »correspondant Midi Libre" ?




      • Fergus Fergus 2 octobre 20:48

        @ rosemar

        Désolé, la version de cette magnifique qu’est Dirty Old Town est carrément désastreuse.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 21:01

          @Fergus

          Le chanteur a encore trop de dents , ce qui fait trop ressortir les dentales par rapport à l’origine.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 21:15

          @Fergus

          Purée...a boire des mousses jusqu’au bout de la nuit. Pour oublier les Pogues .


        • rosemar rosemar 2 octobre 22:03

          @Fergus

          C’est vous qui l’affirmez ! Mais affirmer, ce n’est pas prouver... comme je dis à mes élèves...


        • rosemar rosemar 2 octobre 22:09

          @Fergus

          J’argumente dans l’article :

          « On admire l’originalité de la version interprétée par Celtic Cottage : : le groupe a mélangé le thème de la chanson avec celui du morceau de Dave Brubeck TAKE FIVE, ce qui donne à la chanson un rythme haletant et intense. Voici le lien :

          https://youtu.be/vmDDOFXSgAs  »

          Mais avez-vous lu l’article jusqu’au bout ?


        • Fergus Fergus 3 octobre 09:18

          Bonjour, rosemar

          « avez-vous lu l’article jusqu’au bout ? »

          Oui, et je réponds simplement ceci : Pauvre McColl ! Et pauvre Brubeck ! Ils ne méritaient pas cela !!!

          J’observe d’autre part que vous n’avez pas répondu à mon interrogation : êtes-vous la correspondante du Midi Libre ou êtes-vous coupable d’avoir copié-collé le texte d’un autre ???

          Il me semble que cette question mérite une réponse claire.


        • rosemar rosemar 3 octobre 09:25

          @Fergus

          Et vous trouvez que votre réponse est claire ?? Vous vous contentez de dénigrer sans plus ! 


        • Fergus Fergus 3 octobre 09:51

          @ rosemar

          Je n’ai pas besoin de développer ma réponse : je trouve cette interprétation très mauvaise, et l’amalgame avec Take Five sans le moindre intérêt. Ce n’est évidemment que mon avis personnel, et vous avez le droit d’aimer, même si cela revient à préférer un verre médiocre de gros plant à un excellent verre de chablis !

          Beaucoup plus important, car en rapport avec l’honnêteté intellectuelle des auteurs du site, vous n’avez toujours pas répondu à ma question !!! 


        • rosemar rosemar 3 octobre 10:03

          @Fergus

          Quelle comparaison éclairante ! Ce n’est que votre avis, en effet ! Et votre plaisir récurrent consiste à dénigrer : je vous plains !



        • Fergus Fergus 3 octobre 11:56

          @ rosemar

          « votre plaisir récurrent consiste à dénigrer » 

          Non, c’est faux. Il m’est même arrivé de saluer la qualité de certaines prestations sur vos articles lorsqu’elles le méritaient à mes yeux. Tout au plus me suis-je, dans quelques cas, moqué de vos commentaires dithyrambiques que lesdites prestations, aussi sympathiques aient-elles été, ne méritaient pas en comparaison des grands interprètes. 

          Pour ce qui est des « notes », je ne note jamais. En revanche, je sais que mon épouse  avec qui je partage l’ordinateur  prend parfois plaisir à le faire. Je vais mener mon enquête. smiley

          Plus sérieusement, vous n’avez toujours pas répondu à ma question. J’en conclus donc que vous avez éhontément plagié le Midi Libre, votre texte très largement copié-collé ne comportant ni mention du journal ni guillemets pour les phrases reproduites telles quelles.

          Dès lors se pose une autre question : êtes-vous coutumière du plagiat ? Ne risque-t-on pas, en fouillant ici et là, de découvrir d’autres emprunts du même genre aux médias locaux ???


        • Aristide Aristide 3 octobre 11:56

          @Fergus

          Désolé, la version de cette magnifique qu’est Dirty Old Town est carrément désastreuse.

          Cela me gène d’être en total accord avec vous, mais l’assassinat d’une telle oeuvre est impardonnable. Le niveau de médiocrité de cette ... je n’ose le qualifier .. A vous dégouter de cette ouevre !!!

          C’est un vrai supplice d’écouter cette dame qui ose, le pire est dans cette propension de certains « artistes » à s’approprier de telles oeuvres, ... J’en reste interloqué de voir cette piteuse prestation ... 

          La réinterprétation est un art très difficile, Nina Simone reprend à merveille le « Ne me quitte pas »de Brel, « Douce France » de Trenet par Carte de Séjour  est détonnant, ... enfin de multiples reprises de talent.

          Le domaine des hymnes nationaux a été initié par Jimmy Hendrix avec l’hymne américain, Un autre exemple de réinterprétation en reggae de l’hymne de l’ancien URSS par un groupe ukrainien.

          Art tout de même très difficile qui ne fait pas peur au médiocres ... il faut avoir un vrai talent pour oser s’attaquer à de tels monuments. 


        • rosemar rosemar 3 octobre 12:29

          @Aristide

          C’est votre droit de ne pas aimer... mais laissez les autres apprécier la musique et les interprètes... l’actualité est tellement triste et morose !


        • rosemar rosemar 3 octobre 12:31

          @Fergus

          Et vous, êtes-vous coutumier des insinuations ? Et ce n’est pas la première fois !


        • Iris Iris 3 octobre 12:31

          @Aristide

          Ne pas oublier la marseillaise de Ginsbarre smiley


        • Fergus Fergus 3 octobre 15:28

          @ rosemar

          Je n’insinue rien, je constate.

          Soit vous nous dites que vous êtes le « correspondant du Midi Libre », et nous en prenons acte.

          Soit vous reconnaissez que vous avez plagié des phrases entières d’un article de ce journal (du 27 septembre, je le rappelle) sans même avoir au moins la courtoisie de le citer !!!

          C’est à vous de nous dire ce que nous devons en penser.


        • Aristide Aristide 5 octobre 09:28

          @rosemar

          C’est votre droit de ne pas aimer... mais laissez les autres apprécier la musique et les interprètes... l’actualité est tellement triste et morose !

          Vous avez le droit d’apprécier ce que vous voulez, souffrez que je donne mon avis sur cette reprise d’une nullité confondante.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 21:20

          Les Irlandaises apprécient les flans pleins de Guiness.


          • Iris Iris 2 octobre 21:23

            chcroi que jlai eu cette fois !


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 21:48

              @Iris

              vouais mais ça donne pas une place au fond de la classe , auprès du radiateur et de la fenêtre qui permet de mater les filles qui font leur sport . Séraphin et Phan squattent de bonnes places. Perso niveau matage y’a un montant de fenêtre qui me gêne.


            • Iris Iris 2 octobre 21:54

              @Aita Pea Pea

              Un nain je suis


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 octobre 11:12

              @Aita Pea Pea
              @Iris

              Les Irlandaises n’aiment pas les Turcs qui sont trop rudes, et pourtant elles sont emballées par les Kurdes !


            • Iris Iris 3 octobre 13:53

              @Séraphin Lampion
              elle n’hument pas les Turcs qui sont trop raides ? 


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 octobre 15:59

              @Iris

              ah, ben tu vois, ça vient !


            • Iris Iris 3 octobre 16:52

              @Séraphin Lampion
              ... par les bardes !
              Bon, j’ai un peu triché avec gogole.


            • @Aita Pea Pea
               
              « une place au fond de la classe à regarder les filles par la fenêtre »

              Effectivement A.P.P, le premier de la classe(souvent le chouchou smiley ) ignore tout du plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre les filles qui font du sport !
               Avec un peu de chance tu pourrais mater Colleen rosemuche danser la gigouillette riverdance (Irish dance ) smiley


            • Iris Iris 3 octobre 19:31

              @Armand Griffard de la Sourdière

              grâce et équilibre ...


            • @ Irish dance
               
              C’est vrai que ça nous change de la danse du balai par Dédé Verchuren (le roi de l’arène)
              Cela dit c’est pas un balai qui fait peur à nos charmantes grenouilles bondissantes


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 octobre 22:47

              @Armand Griffard de la Sourdière

              En tant que mâle blanc macho hétérosexuel j’apprécie.


            • arthes arthes 4 octobre 15:15

              @Armand Griffard de la Sourdière
              https://youtu.be/SIxjHFHq9FQ

              Les crevettes sont plus aériennes...
              Aïta, dis pas que tu aimes en tant que "maaaaaale, hétéro, macho et toussa), sinon tu vas passer pour un pédophile (nyark nyark)


            • Eikthyrnir Odinson Eikthyrnir Odinson 3 octobre 00:29

              Trugarez deoc’h ! Merci beaucoup pour les vidéos et les chansons. c’est chouette, ça devait être super. Au passage vous avez eu une fêtes celtique a nime nous ici en Bretagne tout a été annulé a cause du covid, la musique celtique et les danses me manque moi tiens. Merci en tout cas.


              • rosemar rosemar 3 octobre 09:27

                @Eikthyrnir Odinson

                MERCI pour ce message : en direct, le concert était encore plus prenant et magique !


              • cevennevive cevennevive 3 octobre 12:37

                Bonjour rosemar,

                Je n’aime pas du tout. Pour moi, c’est du bruit insupportable.

                Pourtant, j’aime presque tous les folklores du monde. Mais là, cette musique me fait grincer des dents.

                Bon, pardon rosemar, je donne juste mon avis, sans dénigrer toutefois les goûts de chacun.

                Dommage pour « Oh Danny boy »...


                • rosemar rosemar 3 octobre 12:49

                  @cevennevive

                  L’essentiel est que d’autres apprécient, et même des connaisseurs : regardez la réaction de Eikthyrnir Odinson... il semble bien connaître la musique celtique, lui...


                • cevennevive cevennevive 3 octobre 12:52

                  Dommage pour « Oh Danny boy »... La seule que j’ai aimée et à mon avis, bien interprétée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité